Hampstead (Angleterre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 33′ 15″ N 0° 10′ 28″ O / 51.5541, -0.1744

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hampstead.
Station de métro (underground) de Hampstead

Hampstead est un quartier cossu de Londres situé à environ 6 km au nord-ouest de Trafalgar Square et faisant partie du district de Camden.

Faubourg en plein essor à la fin du XIXe siècle, une partie de Hampstead – 98 hectares de terrains achetés à Eton College, situés à 2 km au nord du faubourg – est aménagée à partir de 1907 en « banlieue-jardin » (baptisé Hampstead Garden Suburb) par les architectes Raymond Unwin et Barry Parker, les mêmes qui avaient créé la première cité-jardin de Letchworth deux ans plus tôt, sous l'influence de l'un des fondateurs du mouvement des cités-jardins (Garden City Movement), Ebenezer Howard.

À l'origine de cette « cité-jardin », il y a une femme de tempérament, Henrietta Barnett, et une conception idéalisée d'une cité « pour des milliers de familles, de toutes les classes de la société, d'opinions, de revenus, de conditions, qui vivent ensemble, dans le cadre agréable d'arbres, d'herbe et de jardins »[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1900[modifier | modifier le code]

Bien que de très anciennes archives mentionnent Hampstead, comme par exemple une étude de 986 après J.-C., subventionnée par le roi d'Angleterre Æthelred II d'Angleterre pour le monastère de St Peter's à Westminster, l'histoire de Hampstead n'est généralement retracée qu'à partir du XVIIe siècle.

Hampstead a été reconnu au 18e siècle pour le bienfait de son eau qui a fait de ce quartier un endroit à la mode, mais sa popularité est descendue dans les années 1800 au profit d'autres sources thermales londoniennes. Le centre thermal a été démoli en 1882, seule une fontaine a été sauvegardée.

À la suite de l'ouverture dans les années 1860, des chemins de fer du Nord de Londres (actuel Overground, métro qui contourne le centre de Londres), le quartier de Hampstead a commencé à se développer et s'est étendu davantage avec l'ouverture, en 1907, de la compagnie des chemins de fer de Charing Cross, Euston et Hampstead (Charing Cross, Euston & Hampstead Railway) dont les voies font aujourd'hui partie de la Northern Line du métro londonien. Ces nouvelles lignes ont permis des voyages rapides entre Hampstead et le centre de Londres.

Ainsi de luxueuses résidences ont été créées entre 1870 et 1900. La plupart d'entre elles sont encore présentes.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Au 20e siècle de nombreux immeubles remarquables ont été construits, c'est le cas de:

  • Hampstead tube station (1907), qui est la station la plus profonde du métro
  • Isokon building (1932), immeuble qui fut habité par de nombreux personnages célèbres tels qu'Agatha Christie
  • Hillfield Court (1932), célèbre résidence de style Art déco.
  • 2 Willow Road (1938), bâtiment construit par l'architecte Ernő Goldfinger.
  • Swiss Cottage Central Library (1964), bibliothèque centrale du district de Camden.

De nombreuses attractions culturelles sont également présentes à Hampstead, comme le Freud Museum, ancienne maison de Sigmund Freud et de sa famille, et le Camden Arts Centre, centre d'art contemporain présentant des artistes de la scène internationale.

Le quartier de Hampstead abrite aussi les locaux du magazine à tendance travailliste Tribune, ainsi que ceux du magazine satirique le Hampstead Village Voice.

Politique[modifier | modifier le code]

Depuis octobre 2008, le quartier de Hampstead a été représenté au conseil de Camden par la conseillère libérale démocrate Linda Chung au côté des conservateurs Kirsty Roberts et Chris Knight.

Lieux remarquables et culturels[modifier | modifier le code]

Lieux[modifier | modifier le code]

Au Nord et à l'Est d'Hampstead, se trouve un large parc, Hampstead Heath, qui sépare le quartier de celui d'Highgate. Ce parc de 320 hectares est le plus ancien grand parc de Londres et renferme une célèbre colline, nommée Parliament Hill, offrant une vue imprenable de Londres. On peut aussi y trouver trois bassins destinés à la nage qui autrefois étaient utilisés comme réservoirs d'eau potable.

De nombreuses activités ont lieu dans le parc, comme des concerts, des lectures de livres et poésies, des fêtes foraines.

Musées[modifier | modifier le code]

Keats House, Hampstead, où John Keats écrivit Ode to a Nightingale
  • "Fenton House" – Hampstead Grove, Hampstead, Londres, NW3 6SP[2]

Une maison de marchands du XVIIe siècle.

La maison du fondateur de la psychanalyse et de sa famille lorsqu’ils ont fui l’Autriche annexée par les nazis.

Musée qui traite de l'histoire d'Hampstead.

Lieu qui fut la maison du poète John Keats, où il écrivit la plupart de ces grands ouvrages.

Ce musée abrite dans les pièces d'une imposante résidence du XVIIe siècle, des collections de peintures de peintres tels que Rembrandt, Vermeer et Turner.

Théâtres et cinémas[modifier | modifier le code]

Plaque de rue de Hampstead High Street
  • Everyman Cinema – 5 Holly Bush Vale, Hampstead, Londres, NW3 6TX[7]
  • Hampstead Theatre – Eton Avenue, Swiss Cottage, Londres, NW3 3EU[8]
  • New End Theatre – 27 New End, Vale of Heath, Hampstead, Londres, NW3 1JD[9]
  • Pentameters Theatre – 28 Heath Street, Hampstead, Londres, NW36TE[10]

Pubs[modifier | modifier le code]

Hampstead est également reconnu pour ses pubs traditionnels, comme le Holly Bush, éclairé au gaz jusqu'à récemment[11], le Spaniard's Inn, Spaniard's Road, où le célèbre bandit de grands chemins Dick Turpin prit refuge, ou encore The Old Bull and Bush et The Old White Bear.

Restaurants[modifier | modifier le code]

On peut trouver à Hampstead une grande variété de restaurants aux cuisines internationales tels que La Gaffe, Goucho Grill, Jin Kichi, Tip Top Thai, Al Casbash, Le Cellier du Midi et CrimeaJewel. L'ouverture d'un restaurant McDonald's a été autorisée par la justice en 1992 après plus d'une décennie de controverses et poursuites judiciaires de la part des résidents locaux, un accord visant à réduire le côté accrocheur du logo sur la façade ayant été établi[12].

Églises[modifier | modifier le code]

  • Christ Church – Hampstead Square, NW3 1AB[13]
  • St. Andrew's United Reformed Church, Frognal Lane, NW3 7DY[14]
  • St John-at-Hampstead – Church Row, NW3 6UU[15]
  • St John's Downshire Hill – Downshire Hill, NW3 1NU[16]
  • St Luke's – Kidderpore Avenue, NW3 7SU[17],[18]
  • St Mary's Chapel – 4 Holly Place, NW3 6QU[19],[20]

Lieu de tournage de film[modifier | modifier le code]

L'atmosphère rurale d'Hampstead a été utilisée comme décor pour de nombreux films, notamment le film Faut-il tuer Sister George (1968) avec Beryl Reid et Susannah York. On y voit lors de la scène d'ouverture, le personnage de June vagabonder dans les rues d'Hampstead. La scène de kidnapping du film L'Obsédé (1965) avec Terence Stamp et Samantha Eggar a également été tournée dans le parc.

En 1986, le film fantastique Labyrinth, dont les acteurs principaux sont Jennifer Connelly et David Bowie, a été tourné en grande partie dans le parc d'Hampstead.

Il en est de même pour certaines scènes de Le Loup-Garou de Londres (1981) où Harry et Hudith se font tuer dans le parc.

Des scènes d'extérieures sont également tournées à Hampstead, c'est le cas des films, L'Escorte (2005), avec Debra Messing, où la scène est tournée dans le parc sur la colline du Paliament Hill, donnant une vue imprenable sur l'Ouest de Londres. Pour le film 4 Mariages et 1 Enterrement (1994) le vieil hôtel de ville de Hampstead a été filmé. Le film Scenes of Sexual Nature (2006) avec Ewan McGregor a entièrement été filmé dans le parc d'Hampstead, montrant notamment la maison Kenwood House.

Éducation[modifier | modifier le code]

Hampstead accueille le campus londonien de ESCP Europe.

Journaux locaux[modifier | modifier le code]

Les journaux locaux en 2011 sont :

Journal Lien
The Camden New Journal [21]
The Ham and High [22]

Transport[modifier | modifier le code]

Il existe dans le quartier d'Hampstead un principal arrêt de bus, connu sous le nom de Hampstead Heath. Les bus qui desservent Hampstead sont les bus 24, 46, 168, 210, 268, 603, C11 et N5.

Stations de métro les plus proches[modifier | modifier le code]

Les stations de métro les plus proches sont Hampstead et Belsize Park, sur la Northern Line, Swiss Cottage sur la Jubilee Line. Ces stations sont en zone 2, Hampstead étant situé à la limite de la zone 3.

Stations du London Overground les plus proches[modifier | modifier le code]

La station du London Overground la plus proche est celle de Hampstead Heath, néanmoins pour la partie Ouest de Hampstead, la station Finchley Road & Frognal peut être plus pratique.

Hôpital[modifier | modifier le code]

L'hôpital le plus proche est le Royal Free Hospital (créé en 1828).

Résidents célèbres[modifier | modifier le code]

Hampstead a longtemps été une résidence de l'intelligentsia, comprenant des écrivains, compositeurs, ballerines, acteurs, artistes et architectes, beaucoup d'entre eux ont créé une communauté bohémienne à la fin du XIXe siècle. Après 1917, et encore dans les années 1930, Hampstead est devenu la base de la communauté d'artistes et écrivains d'avant garde et a accueilli des émigrés et exilés de la Révolution russe et des nazis. Les tombes de Sigmund Freud et Karl Marx se trouvent dans le vieux cimetière.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. J.F. et N. Champeaux, Les Cités Jardins, Éd. Ellébore, Coll. écologie urbaine
  2. "Fenton House" NationalTrust.org.uk (consulté le 18 juin 2009)
  3. "Freud Museum" HeritageBritain.com (consulté le 18 juin 2009)
  4. "Burgh House & Hampstead Local History Museum" AboutBritain.com (consulté le 18 juin 2009)
  5. "Keats House Museum" AboutBritain.com (consulté le 18 juin 2009)
  6. "Kenwood House" English-Heritage.org.uk (consulté le 18 juin 2009)
  7. « "Everyman Cinema Club" » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-01 LondonNet.co.uk (consulté le 18 juin 2009)
  8. "Hampstead Theatre" VisitLondon.com (consulté le 18 juin 2009)
  9. "New End Theatre" VisitLondon.com (consulté le 18 juin 2009)
  10. "Pentameters Theatre" LondonNet.co.uk (consulté le 18 juin 2009)
  11. "The Holly Bush" FancyaPint.com (Retrieved 18 June 2009)
  12. LETTER FROM LONDON; Hampstead Braces for a Big Mac Attack, The Washington Post | 4 novembre 1992 | Eugene Robinson
  13. "Christ Church" aChurchNearYou.com (Retrieved 18 June 2009)
  14. St. Andrew's United Reformed Church
  15. "St John-at-Hampstead" aChurchNearYou.com (Retrieved 18 June 2009)
  16. "St John's Downshire Hill" SJDH.org (consulté le 18 juin 2009)
  17. "St Luke's, Hampstead" stlukeshampstead.org (consulté le 15 août 2010)
  18. St Luke's was built with financial help from Anne Dudin Brown.
  19. "St Mary's Chapel" RCDOW.org.uk (Retrieved 18 June 2009)
  20. St Mary's Chapel was founded by Roman Catholic refugees from the French Revolution.
  21. http://www.camdennewjournal.com/
  22. http://www.archantprint.co.uk/casestudy.aspx?id=11
  23. Elliott, John, "Moving on: Simon Amstell" TimesOnline.co.uk, 18 February 2007 (Retrieved 18 June 2009)
  24. "Arshavin answers Arsenal fans’ questions!" ArseneKnowsBest.wordpress.com, 10 juin 2009 (consulté le 18 juin 2009)
  25. a et b Barton, Laura, « I have never ended on an unstressed syllable! » Guardian.co.uk, 25 juillet 2008 (consulté le 18 juin 2009)
  26. "Biography: Helena Bonham Carter" TheBiographyChannel.co.uk (consulté le 18 juin 2009)
  27. Franks, Tim, « "A master of thoughtfulness" » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-01 NewStatesman.com, 12 février 2001 (consulté le 18 juin 2009)
  28. (en) Davies, Caroline, « Ex-king of Greece is paid £7m for seized royal homes" », Telegraph.co.uk,‎ 28 November 2002 (consulté le 18 June 2009)
  29. "Upwardly mobile: Cesc Fàbregas" TimesOnline.co.uk, 4 July 2008 (consulté le 18 juin 2009)
  30. "French soccer star Thierry Henry quit Arsenal to 'get away from everything English'" HeraldGlobe.com, 16 July 2007 (Retrieved 18 June 2009)
  31. "Rachel's Weisz guy" DailyMail.co.uk, 5 June 2005 (Retrieved 18 June 2009)
  32. Miller, Malcolm, "Ensemble: Meeting of minds" MVDaily.com (Retrieved 18 June 2009)
  33. Martin, Andrew, "All stars in the agents' eyes" Telegraph.co.uk, 9 April 2005 (Retrieved 18 June 2009)
  34. Dickins, Jenny, "The Graduate" Emma Waton's Magic Gallery, August 2009 (Retrieved 7 July 2009)

Sur les autres projets Wikimedia :