Fanny Blankers-Koen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fanny Blankers-Koen Portail athlétisme
Fanny Blankers-Koen 1988.jpg
Fanny Blankers-Koen en 1988
Informations
Disciplines 100 m, 200 m, 80 m haies
Période d'activité 1934–1953
Nationalité Drapeau : Pays-Bas Néerlandaise
Naissance 26 avril 1918
Lieu Baarn
Décès 25 janvier 2004 (à 85 ans)
Surnom La ménagère volante
Distinctions
Élue au Temple de la renommée de l'IAAF en 2012
Palmarès
Jeux olympiques 4 0 0
Championnats d'Europe 5 1 2

Francina « Fanny » Elsje Blankers-Koen (née le 26 avril 1918 à Baarn aux Pays-Bas et décédée le 25 janvier 2004 à Hoofddorp) est une athlète néerlandaise qui gagna quatre médailles d'or lors des Jeux olympiques de 1948. Elle était surnommée la « ménagère volante ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Déjà en 1936, et à tout juste 18 ans, elle participe aux Jeux olympiques à Berlin, où elle finit 6e du saut en hauteur et 5e du relais 4 × 100 m avec l'équipe néerlandaise[1]. Une grande carrière semble l'attendre, malheureusement, la Seconde Guerre mondiale l'empêche par la suite de montrer au monde son talent[2].

En 1940, elle épousa son entraîneur Jan Blankers. En 1943, elle est la première à dépasser en saut à hauteur la barre des 1,70 m en atteignant 1,71 m[3]. Et enfin en 1948, à trente ans, elle peut participer aux Jeux olympiques de Londres et se révéler. À cette époque, elle était déjà mère de deux enfants, ce qui était tout à fait unique à cette époque où de nombreuses personnes n'approuvaient pas encore les femmes athlètes. En 1952, elle participe également aux Jeux d'Helsinki, où elle court le 100 m[4]. Avec quatre médailles d'or aux Jeux de Londres en 1948, cinq titres européens entre 1946 et 1950, seize records du monde dans huit épreuves différentes : les 100 yards, 100 m, 200 m, haies hautes, saut en hauteur, saut en longueur, pentathlon athlétique et relais 4 × 100 m, et 58 compétitions nationales remportées[5], Fanny Blankers-Koen détient l'un des plus beaux palmarès de l'athlétisme féminin.

Hommages et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Un stade à Hengelo porte son nom et une statue à son effigie a été érigée en son honneur à Amsterdam[5],[6].
  • Elle est déclarée Meilleure athlète du XXe siècle par l'IAAF en 1999 lors d'un gala à Monaco.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statue de Fanny Blankers-Koen à Rotterdam
Date Compétition Lieu Place Épreuve Performance
1936 Jeux olympiques Berlin 6e Saut en hauteur 1,55 m
5e 4 × 100 m 48 s 8
1938 Championnats d'Europe Vienne 3e 100 m 12 s 0
3e 200 m 24 s 9
1946 Championnats d'Europe Oslo 1re 80 m haies 11 s 8
1re 4 × 100 m 47 s 8
1948 Jeux olympiques Londres 1re 100 m 11 s 9
1re 200 m 24 s 4
1re 80 m haies 11 s 2
1re 4 × 100 m 47 s 5
1950 Championnats d'Europe Bruxelles 1re 100 m 11 s 7
1re 200 m 24 s 0
1re 80 m haies 11 s 1
2e 4 × 100 m 47 s 4

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Profil de l'athlète sur le site jo.sport24
  2. Gilles Navarro, Les Riches Heures de l'Athlétisme, Mango Sport,‎ 2003, 26 - Quand Blankers-Koen fait ses courses p. (ISBN 2-84270-398-7)
  3. (en) Article sur le site de l'IAAF
  4. (fr) Ses qualifications sur le site des Jeux de Pékin
  5. a et b (fr) données indiquées sur son profil sur le site du CIO
  6. (en) photo de la statue sur le site insidethegames
  7. (en) « IAAF Hall of Fame created – First 12 Members announced », sur www.iaaf.org, IAAF,‎ 8 mars 2012 (consulté le 8 mars 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :