Susanna Kallur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Susanna Kallur Portail athlétisme
ISTAF Berlin 2007 Susanna Kallur.jpg
Susanna Kallur au Meeting de Berlin en 2007
Informations
Disciplines 100 mètres haies
Période d'activité En activité
Nationalité Drapeau : Suède Suédoise
Naissance 16 février 1981
Lieu Huntington
Palmarès
Champ. du monde en salle 0 0 1
Championnats d'Europe 1 0 0

Susanna Kallur, née le 16 février 1981 à Huntington, État de New York aux États-Unis, est une athlète suédoise, pratiquant le 100 mètres haies.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de l'ancien hockeyeur Anders Kallur qui a remporté à de multiples reprises la Coupe Stanley avec les Islanders de New York, elle est également la jumelle de Jenny Kallur, elle aussi athlète et disputant la même épreuve du 100 mètres haies.

Après un titre européen en salle en 2005, elle obtient toujours sur 60 mètres haies une médaille de bronze lors des mondiaux en salle de Moscou. Après deux victoires en Golden League à Paris et Rome, elle est favorite au 100 m haies des Championnats d'Europe à Göteborg, épithète justifié car elle remporte le titre.

Pour les Championnats du monde d'athlétisme de 2007 à Osaka, elle ne termine qu'en quatrième place. Par la suite, elle bat la championne du monde en titre Michelle Perry lors de la démonstration de la Golden League.

Elle arrive deuxième au Jerringpriset, titre de sportif suédois de l'année 2007 décerné par vote du public, derrière le footballeur Zlatan Ibrahimović[1].

La Suédoise a battu le record du monde du 60 m haies en 7 s 68 lors de la réunion en salle de Karlsruhe, en Allemagne, le 10 fevrier 2008. Kallur efface une marque vieille de 18 ans, établie par sa compatriote Ludmila Engquist le 4 février 1990 à Tcheliabinsk (7 s 69)[2].

Cependant, lors Championnats du monde en salle 2008 elle est victime d'une fracture de fatigue du tibia durant l'échauffement alors qu'elle était la favorite, fraîchement tenante du record du monde. Elle était parvenue à passer sans problème le cap des séries.

Lors des Jeux olympiques de 2008 à Pékin, Kallur heurte la première haie en demi-finale et chute. Faisant pourtant partie des favorites, elle sera privée de finale olympique.

Cet évènement marque un coup d'arrêt à sa carrière, après une année 2009 totalement blanche, Susanna fait l'impasse sur les championnats du monde en salle. Elle effectue son grand retour le 31 mai 2010, alors que sa dernière course datait d'août 2008, en 13 s 14 en Espagne. Susanna parvient à améliorer sa meilleure performance de la saison à New York en 12 s 78, le 12 juin. Cependant, la jeune femme est contrainte de déclarer forfait pour les Championnats d'Europe 2010, où elle ne pourra pas défendre son titre acquis dans son pays en 2006 car elle s'est mal remise d'une infection. En 2011, Susanna fait à nouveau l'impasse sur les championnats d'Europe en salle de Paris pour se tourner vers les championnats du monde de Daegu[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats du monde d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Championnats du monde d'athlétisme en salle[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe d'athlétisme en salle[modifier | modifier le code]

Records personnels[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annonce du prix Jerringpriset
  2. (en) « Kallur’s “absolutely unbelievable” World 60m Hurdles record spotlights Karlsruhe », IAAF (consulté le 30 août 2010)
  3. (en) « Susanna Kallur désormais tournée vers Daegu », athletesmondiaux.com (consulté le 4 mars 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]