Sabine Günther

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sabine Rieger (à droite) et Silke Gladisch

Sabine Günther, née Rieger le 6 septembre 1963 à Iéna, est une ancienne athlète est-allemande spécialiste du sprint court.

Elle fit partie des équipes de relais 4 × 100 m qui dominèrent la discipline durant les années 1980, obtenant ainsi trois titres européens consécutifs. Avec ses compatriotes Silke Gladisch, Marlies Göhr et Ingrid Auerswald, elle détient encore le record du monde du relais 4 × 100 m en 41"37, réalisé le 6 octobre 1985 à Canberra. Depuis la révélation des programmes de dopage d’État de la Stasi en Allemagne de l'Est, cette performance fait l'objet de nombreuses suspicions[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe d'athlétisme juniors[modifier | modifier le code]

  • Championnats d'Europe d'athlétisme juniors de 1981 à Utrecht (Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas)
    • médaille d'or Médaille d'or sur 200 m

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christopher Clarey, « Germans seek to cleanse a long-lasting stain », The New York Times,‎ 4 novembre 2005 (consulté le 5 août 2012) : « On that same day and track, four of Koch's compatriots - Silke Gladisch, Sabine Rieger, Ingrid Auerswald and Marlies Göhr - set a world record of 41.37 seconds in the 4x100-meter women's relay that still stands the test of time but not suspicion. »

Sur les autres projets Wikimedia :