Ingrid Auerswald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ingrid Auerswald Portail athlétisme
Bundesarchiv Bild 183-Z0809-005, Ines Gaipel, Bärbel Wöckel, Ingrid Auerswald, Marlies Göhr.jpg
Ingrid Auerswald, seconde en partant de la droite
Informations
Disciplines 100 m, relais 4 × 100 m
Période d'activité années 1980
Nationalité Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est
Naissance 2 septembre 1957
Lieu Iéna, Allemagne de l'Est
Taille 1,58 m
Poids 59 kg
Club SC Motor Jena
Entraîneur Horst-Dieter Hille
Records
7 RM en relais 4 × 100 m
Palmarès
Jeux olympiques 1 1 1
Championnats du Monde 1 - -
Championnats d'Europe 1 - -
Championnats de RDA 6 - 5

Ingrid Auerswald, née Bestrich le 2 septembre 1957 à Iéna et divorcée Lange, est une athlète est-allemande spécialiste du sprint court qui faisait partie des meilleures sur 100 m au début des années 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bien qu'Ingrid Auerswald était pendant toute sa carrière restée dans l'ombre de la championne du monde et détentrice du record du monde Marlies Göhr et dans une moindre mesure de son autre compatriote Bärbel Eckert, elle n'était pas qu'une excellente coureuse de relais. Individuellement, elle était pourtant l'éternelle troisième avec du bronze aux Jeux olympiques d'été de 1980 et à cinq championnats d'Allemagne de l'Est.

Aux championnats d'Europe de 1986, elle s'est classée cinquième. En relais 4 × 100 m, elle a été championne olympique en 1980, vice-championne olympique en 1988, championne du monde en 1983 et championne d'Europe en 1986.

Elle a été impliquée dans sept records du monde en relais 4 × 100 m et est toujours détentrice du record du monde actuel (41 s 37 avec Silke Gladisch, Sabine Rieger et Marlies Göhr le 6 octobre 1985 à Canberra). Depuis la révélation des programmes de dopage d’État de la Stasi en Allemagne de l'Est, cette performance fait l'objet de nombreuses suspicions[1]. Avec Marlies Göhr, elle est la seule à avoir participé à tous les records du monde établis par la RDA en relais 4 × 100 m.

Ingrid Auerswald s'entraînait au SC Motor Jena sous les ordres de Horst-Dieter Hille. En compétition, elle pesait 59 kg pour 1,58 m. Après la fin de sa carrière sportive, elle est devenue entraîneur dans un fitness à Iéna.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe d'athlétisme en salle[modifier | modifier le code]

Coupe du monde des nations d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Championnats de RDA[modifier | modifier le code]

    • médaille de bronze Médaille de bronze sur 100 m en 1977, 1979, 1980, 1984 et 1988
    • médaille d'or Médaille d'or en relais 4 × 100 m avec le SC Motor Jena en 1981, 1983, 1984, 1985, 1987 et 1988

Meilleures performances[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Christopher Clarey, « Germans seek to cleanse a long-lasting stain », The New York Times,‎ 4 novembre 2005 (consulté le 5 août 2012) : « On that same day and track, four of Koch's compatriots - Silke Gladisch, Sabine Rieger, Ingrid Auerswald and Marlies Göhr - set a world record of 41.37 seconds in the 4x100-meter women's relay that still stands the test of time but not suspicion. »