Ludmila Engquist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ludmila Engquist Portail athlétisme
Informations
Disciplines 60 m haies100 m haies
Nationalité Drapeau : Suède Suédoise
Naissance 21 avril 1964 (50 ans)
Lieu Tcheliabinsk, Drapeau de l’URSS Union soviétique
Taille 1,74 m
Poids 66 kg
Palmarès
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats du monde 2 0 1
Championnats du monde en salle 1 0 0
Championnats d'Europe en salle 2 1 0

Ludmila Engquist (née le 21 avril 1964 à Tcheliabinsk en URSS) est une athlète russe naturalisée suédoise, spécialiste sur 60 m haies et sur 100 m haies. Née Leonova, elle est plus connue sous son premier nom de mariage Ludmila Narozhilenko qu'elle porte jusqu'en 1996.

En 2012, elle est la troisième athlète la plus rapide de tous les temps sur 100 m haies avec un chrono de 12 s 26 après les Bulgares Yordanka Donkova (12 s 21) et Ginka Zagorcheva (12 s 25), et devant Sally Pearson (12 s 28)[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Mariée dès 1982, Engquist a un enfant en 1984, Natasha, avant son arrivée en athlétisme, en 1986 ; à cette date, elle réalise 13 s 41 à Bryansk[2]. En 1988, elle se révèle en réalisant un temps de 12 s 62 sur 100 mètres haies[3]. Qualifiée aux Jeux olympiques d'été de 1988 à Séoul en Corée du Sud, elle réédite sa performance en quart de finale mais en demi-finale, elle chute et ne peut terminer la course, elle ainsi éliminée[3].

Championne du monde en salle et en plein air en 1991, elle domine le début de saison de l'année 1992 en réalisant 12 s 26 le 6 juin à Séville. Favorite du 100 m haies aux Jeux Olympiques de Barcelone, elle se blesse au tendon en quart de finale et ne participe pas à la demi-finale.

En février 1993, elle est suspendu quatre ans pour usage de stéroïdes lors du meeting de Liévin ; elle se défend et explique à l'IAAF que ces produits sont dus à la prise de médicaments administrés à son insu dans un hôpital, elle se serait en effet évanouie à la suite du décès de sa mère[4]. Elle est néanmoins suspendue mais en décembre 1995, l'IAAF décide de lever la suspension pour circonstances exceptionnelles, il persiste en effet encore un doute sur le dopage de Narozhilenko[5].

Elle obtient la nationalité suédoise en juin 1996, peu de temps avant les Jeux olympiques d'Atlanta. Elle gagne la médaille d'or à Atlanta et devient la première championne olympique suédoise d'athlétisme de l'histoire [6]. Elle confirme sa suprématie mondiale l'année suivante en devenant Championne du monde à Athènes.

En 1999, on lui diagnostique un cancer du sein. Après quelques chimiothérapies, elle se concentre sur sa carrière d'athlète qu'elle avait mis entre parenthèses et fait un retour courageux aux Championnats du monde de Séville où elle enlève la médaille de bronze.

En 2002, alors qu'elle tente une reconversion dans le bobsleigh, elle est de nouveau contrôlée positive aux stéroïdes lors des trials à Lillehammer. Ce contrôle provoque une grande détresse chez l'ancienne hurdleuse et arrête ses espoirs devenir olympienne aux Jeux olympiques d'hiver également[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lors des compétitions en salle, l'épreuve est le 60 m haies, sinon c'est le 100 m haies
Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Performance
1989 Championnats d'Europe en salle La Haye 2e 7 s 94
Championnats du monde en salle Budapest 2e 7 s 83
Coupe du monde des nations Barcelone 2e 12 s 80
1990 Championnats d'Europe en salle Glasgow 1re 7 s 74
Goodwill Games Seattle 2e 12 s 88
Championnats d'Europe Split 5e 12 s 97
1991 Championnats du monde en salle Séville 1re 7 s 88
Championnats du monde Tokyo 1re 12 s 59
1992 Championnats d'Europe en salle Gênes 1re 7 s 82
1996 Jeux olympiques d'été Atlanta 1re 12 s 58
Finale du Grand Prix IAAF Rome 1re 12 s 61
1997 Championnats du monde Athènes 1re 12 s 50
Finale du Grand Prix IAAF Fukuoka 2e 12 s 48
1999 Championnats du monde Séville 3e 12 s 47

Records personnels[modifier | modifier le code]

En plein air
Épreuve Performance Lieu Date
100 mètres 11 s 04 Hania 31 mai 1992
100 mètres haies 12 s 26 Séville 6 juin 1992
En salle
Épreuve Performance Lieu Date
50 mètres haies 6 s 65 Grenoble 7 février 1993
60 mètres haies 7 s 69 Tcheliabinsk 4 février 1990
100 mètres haies 12 s 64 Turin 10 février 1997

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 100 Metres Hurdles All Time », sur iaaf.org (consulté le 3 septembre 2011)
  2. a et b (en) « Engquist's fall from grace », sur news.bbc.co.uk, BBC (consulté le 12 octobre 2011)
  3. a et b (en) « Ludmila Engquist », sur www.sporting-heroes.net (consulté le 12 octobre 2011)
  4. « LUDMILA NAROZHILENKO SUSPENDUE 4 ANS UN TRISTE RECORD:303 TRICHEURS DEPUIS 1974 », sur archives.lesoir.be (consulté le 12 octobre 2011)
  5. « NAROZHILENKO REQUALIFIEE », sur archives.lesoir.be (consulté le 12 octobre 2011)
  6. (en) Ludmila Engqvist's biography