Pattaya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pattaya
La Baie de Pattaya
La Baie de Pattaya
Administration
Pays Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Province Chonburi
Démographie
Population 104 318 hab. (2007[1])
Densité 4 699 hab./km2
Géographie
Coordonnées 12° 55′ 39″ N 100° 52′ 31″ E / 12.9275, 100.8752812° 55′ 39″ Nord 100° 52′ 31″ Est / 12.9275, 100.87528  
Superficie 2 220 ha = 22,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Thaïlande (administrative)

Voir sur la carte Thaïlande administrative
City locator 14.svg
Pattaya

Pattaya (พัทยา) est une station balnéaire de Thaïlande internationalement connue, située dans la province de Chonburi, sur la baie de Bangkok dans le golfe de Thaïlande, à 147 km au sud-est de la capitale Bangkok. Elle compte plus de 100 000 habitants et accueille chaque année plusieurs millions de touristes, majoritairement asiatiques, avec une importante composante de tourisme sexuel.

Administration[modifier | modifier le code]

Le sceau de la ville

La ville de Pattaya, grâce à son développement, a obtenu en 1976 le statut d'unité territoriale indépendante : Pattaya-City (Muang Pattaya), gouvernée par un City-Manager représentant du Comité de gouvernement municipal. Pattaya-City représente à elle seule un tambon urbain ( ตำบล ) formé avec l'annexion des villages de Nong Prue, Na Klua et d'une partie de Huai Yai et Nong Pla Lai, elle est englobée dans l'Amphoe Bang Lamung (district de Bang Lamung) sans en être dépendante.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pattaya n'est qu'un petit village de pêcheurs jusqu'au milieu des années 1960. Ce sont les militaires américains, stationnés sur la base aérienne d'U-Tapao, quelque 70 km plus à l'est, qui font connaître cette baie agréable pourvue d'une plage en arc de cercle de 4 km de long. Ils sont les premiers à motiver la construction de bungalows et de petits restaurants. La guerre du Viêt Nam terminée et les militaires partis, un embryon de tourisme cosmopolite se développe, qui connaît à partir de 1980 un développement vertigineux. Les touristes russes, indiens et chinois arrivent massivement à partir des années 2000. Aujourd'hui, Pattaya est la ville la plus visitée de Thaïlande, après Bangkok.

L'activité touristique actuelle[modifier | modifier le code]

Depuis les années 1990, les autorités municipales cherchent à atténuer la réputation sulfureuse de la ville et à orienter l'activité vers le tourisme familial. La nouvelle bourgeoisie de Bangkok est particulièrement visée puisque Pattaya est la station balnéaire la plus proche de la capitale si on excepte Bang Saeng, à mi-chemin mais surpeuplée les week-ends et ne possédant pas un parc hôtelier suffisant. Cependant, les Thaïlandais privilégient désormais de plus en plus Rayong pour leur villégiature

Plage de Pattaya.

Pattaya est désormais la première station balnéaire de Thaïlande par le nombre de touristes et la 16e ville la plus visitée au monde en 2007 selon americas-fr.com. Le nombre de touristes est passé d'environ 500 000 en 1980 à environ 3 millions en 1997 et à près de 7 millions en 2007, si on inclut les plus de 2 millions de thaïs qui la visitent annuellement selon les statistiques de la TAT, qui indique aussi que 14,5 millions de touristes sont venus en Thaïlande en 2007 et donc à peu près 1/3 à Pattaya. Sur ces environ 7 millions de touristes de 2007, environ les 3/4 sont asiatiques et fréquentent peu les bars. Bien que les plages de Pattaya soient polluées, un tourisme de masse s'est installé, tourisme essentiellement orienté vers l'industrie du divertissement et du sexe.

La ville de Pattaya est principalement constituée de deux avenues parallèles (Beach Road et Second Road) liées entre elles par des rues perpendiculaires (appelées soi) à l'activité frénétique. Les personnes désirant plus de tranquillité se dirigeront vers Jomtien, secteur sud de Pattaya plus calme et à la mer plus propre. Les îles autour de Pattaya méritent également une visite notamment Koh Larn, célèbre pour son récif et ses activités nautiques.

Après une période de stagnation immobilière due à la crise asiatique de 1997, l'expansion de la ville est repartie de plus belle. À Jomtien, cependant, la construction de la tour Ocean One Tower[2], qui devait culminer à 367 m pour être le plus haut building de Thaïlande et l'un des plus hauts bâtiments résidentiels du monde en 2010, semble être retardée.

Une configuration sociologique très particulière[modifier | modifier le code]

La ville de Pattaya a la particularité d'être peuplée presque exclusivement par des habitants d'autres régions de la Thaïlande (souvent le Nord-Est, Isan), attirés par les revenus du tourisme. Beaucoup de femmes et d'hommes viennent dans l'espoir de gagner de grosses sommes par la prostitution, ou en nouant une relation avec un riche étranger. Beaucoup aussi viennent tout simplement pour faire les tâches ordinaires nécessaires au fonctionnement d'une ville touristique, offres de biens et services pour les touristes et résidents occidentaux ou thaïs.

Presque tous les habitants thaïs de Pattaya sont en quelque sorte envoyés en mission par leur famille pour rapporter de l'argent. Beaucoup doivent renoncer de la sorte à vivre auprès des leurs, souvent même se séparer de leurs enfants.

Vie nocturne au Soi 7 en 2008
Entrée de walkingstreet, Pattaya en 2011.

Un problème social spécifique vient aussi du système de sécurité sociale existant (depuis peu) en Thaïlande : les frais médicaux sont pris en charge par l'État uniquement dans la région d'origine. Or, très peu d'habitants de Pattaya sont originaires de la région. Ils ne peuvent donc pas avoir accès aux soins gratuits.

Il revient également très cher de faire des tests de dépistage du VIH (500 bahts en moyenne en 2012), et la plupart des femmes y renoncent, sauf si l'homme qui fait appel à leurs services prend le test en charge. De nombreux bars qui emploient des filles les obligent à faire un test de dépistage tous les 6 mois, mais de nombreuses filles malades ont recours à l'achat de faux documents dans des petites cliniques ou bien sur le marché noir moyennant quelques centaines de bahts.

Attractions touristiques[modifier | modifier le code]

Beach Road en 2004
  • Beach Road peut être comparée à la Croisette à Cannes. Route parsemée de boutiques, restaurants et centres commerciaux longeant la mer sur plus de 4 km, Beach Road s'arrête pour laisser place à Walking Street (la rue piétonne).
  • Sports : Ils sont nombreux dans cette grande station : on trouve plusieurs terrains de golf et de très nombreux parcours remarquablement entretenus à moins de trente minutes du centre de Pattaya, ainsi que de nombreuses salles de musculation, de badminton, trois bowlings et bien sûr plusieurs écoles de boxe thaï.
  • Le Sanctuaire de la Vérité ( ปราสาทสัจธรรม ), n'est pas un temple mais, comme son nom l'indique, un sanctuaire de synthèse religieuse situé au "soi 12" sur Pattaya-Naklua Road. En construction depuis plus de 20 ans, les travaux devraient encore durer plus de 10 ans… Une architecture entièrement en bois d'environ 80 mètres de haut sur autant de longueur et largeur et décorée dans les styles birman, cambodgien, indien et thaï. Le promoteur de ce projet privé avait comme objectif de donner du travail à de nombreux sculpteurs sur bois. Il se visite moyennant un droit d'entrée. À proximité, le visiteur peut profiter d'un spectacle de dressage de dauphins.
  • Le Siracha Tiger Zoo, à 25 km de Pataya, présente de nombreux spectacles mis en scène avec des tigres et crocodiles.
  • Jomtien Park (plus connu sous le nom de Pattaya Park) est un parc d'attraction, à l'origine grand parc aquatique. Il est situé au pied d'une tour de 157 m de hauteur qui comporte un restaurant tournant. De nombreuses attractions y sont présentées, la plus périlleuse étant le téléphérique reliant le sol au sommet et d'où l'on peut redescendre sur un câble, accroché par un simple harnais. L'ensemble a été racheté par des intérêts russes en 2001.
  • Alcazar, Tiffany's sont de célèbres cabarets situés à Pattaya mettant en scène travestis, chanteurs et danseurs.
  • UnderwaterWorld ( อันเดอร์วอเตอร์ เวิลด์ ), un aquarium géant où les visiteurs parcourent un tunnel de verre de 105 m de long présentant toutes les espèces de poissons tropicaux, des requins, tortues de mer, présentés dans la reconstitution de leur milieu naturel.
  • Crocodile Show : un zoo où les crocodiles sont à l'honneur, grâce à un spectacle et à un pont sécurisé d'où on peut leur donner à manger du poulet grâce à une longue canne à pêche.
  • Central Festival : c'est un très grand centre commercial de luxe, déclaré comme le plus grand d'Asie, l'hôtel Hilton y est implanté.

Vie nocturne[modifier | modifier le code]

La ville compte de nombreux restaurants, bars à filles, et boîtes de nuit.

Événements et festivals[modifier | modifier le code]

  • Depuis 1991 se déroule à Pattaya un tournoi de tennis féminin du circuit professionnel WTA, l'Open de Pattaya. Depuis 2006, il a lieu au mois de février.
  • En mars, le festival international de musique de Pattaya présente sur une semaine de nombreuses exhibitions de groupes thaïs et internationaux de différents styles de musique.
  • La fête de Songkran se déroule durant la semaine du nouvel an bouddhique en avril. La tradition d'asperger d'eau ses concitoyens en signe de bons vœux prend à Pattaya une démesure à l'image des excès de la vie locale. Une foule de Thaïs venus des campagnes et de Bangkok envahissent la ville, mêlés aux touristes, et lors d'un défilé qui dure toute une journée dans un embouteillage général, s'arrosent mutuellement avec des seaux entiers et même des tuyaux d'incendie.
  • Le carnaval de Pattaya, de tradition plus récente, se déroule en juin ; il comporte un défilé de chars, des concerts, des compétitions nautiques et des feux d'artifices.
  • Depuis 2009, se déroule, chaque année à la mi-août, un festival international de feu d'artifice.
  • Le Honda PTT LPGA Thailand, une compétition de golf féminin, a lieu chaque année depuis 2007 au Siam Country Club Pattaya Old Course.
Pattaya Bay Panorama.jpg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pattaya population statistic according to residents registration 1997-2007 (Thai only) », Pattaya City Registrar Office (consulté le 2007-11-29)
  2. (en) Pattaya-Today - Bientôt le plus haut building de Thaïlande

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :