Sunset Boulevard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sunset Boulevard (homonymie).
Sunset Boulevard
Image illustrative de l'article Sunset Boulevard
Sunset Boulevard, à Berverly Hills.
Situation
Image illustrative de l'article Sunset Boulevard
Sunset Boulevard, tracé en vert
Coordonnées 34° 04′ 50″ N 118° 25′ 50″ O / 34.080556, -118.43055634° 04′ 50″ Nord 118° 25′ 50″ Ouest / 34.080556, -118.430556  
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Los Angeles
Quartier Hollywood
West Hollywood
Beverly Hills
Bel Air
Brentwood
Pacific Palisades.
Tenant Figueroa Street à downtown Los Angeles
Aboutissant Pacific Coast Highway
Morphologie
Type Boulevard
Forme Sinusoïdale
Longueur 39000 m
Histoire
Monuments Beverly Hills Hotel
Château Marmont
Cinerama Dome
Gower Gulch
UCLA
Viper Room
Whisky a Go Go

Géolocalisation sur la carte : Grand Los Angeles

(Voir situation sur carte : Grand Los Angeles)
Sunset Boulevard

Sunset Boulevard est une célèbre artère de 39 km à Los Angeles, en Californie, allant de Figueroa Street à downtown Los Angeles jusqu'à la Pacific Coast Highway. Son nom officiel est West Sunset Boulevard, sauf sur la section qui traverse Beverly Hills.

Présentation[modifier | modifier le code]

Sunset Boulevard est une voie routière qui, depuis Hollywood, permet de gagner l’océan Pacifique et d’admirer le coucher de soleil à l’heure du crépuscule, d’où son nom (« sunset » : « crépuscule », en anglais)

Sunset Boulevard doit sa célébrité à sa longueur de 39 kilomètres, sa forme sinusoïdale, très inhabituelle aux États-Unis où les rues sont rectilignes et se coupent à angle droit, et surtout grâce aux endroits exceptionnels qu’il traverse ou longe : Hollywood, West Hollywood, Beverly Hills, Bel Air, Brentwood et Pacific Palisades. Ceci en fait l’un des axes les plus touristiques de la ville.

Mis à part West Hollywood et Beverly Hills, qui sont deux municipalités autonomes, les endroits cités plus hauts sont tous des quartiers de la ville de Los Angeles. À hauteur de Bel Air et Brentwood, Sunset Boulevard longe le campus de l'université de Californie de Los Angeles (UCLA) et à Hollywood, il rejoint Hollywood Boulevard et son mythique Walk of Fame.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s'agit à l'origine d'en sentier défriché en 1780 pour la transhumance du bétail[1].

Sunset Boulevard s’étendait autrefois plus à l’est, à partir d’Alameda Street près de la gare Union Station, mais la section à l’est de l’autoroute Interstate 110 a été renommée César E. Chávez Avenue, de même que Macy Street et Brooklyn Avenue, en honneur au leader syndicaliste mexicain.

La section du boulevard traversant Beverly Hill d’est en ouest s’est un temps nommée Beverly Boulevard.

Réputation[modifier | modifier le code]

De même que Santa Monica Boulevard et Wilshire Boulevard, autres rues mythiques de la cité californienne, Sunset Boulevard est surtout connue des Angelenos (habitants de L.A.) pour ses embouteillages aux heures de pointe, ses nids-de-poule et ses accrochages fréquents dus à l’absence de terre-plein central.

Sunset a également acquis la réputation de lieu de prostitution de la ville, comme le suggère le film Pretty Woman (1990). Ceci tend cependant à se démentir depuis quelques années. C’est à l’angle de Sunset et de Courtney Avenue que Hugh Grant a été pris en flagrant délit avec la prostituée Divine Brown le 27 juin 1995, valant à l’acteur une amende de 1 200 $.

Sunset est l’un des hauts lieux de la vie nocturne de Los Angeles, avec bars, restaurants, boîtes de nuit, particulièrement à hauteur du Sunset Strip, à West Hollywood. C'est dans l'une d'elles, le Viper Room, que l'acteur River Phoenix a trouvé la mort par overdose en 1993. De nombreuses personnes du monde du spectacle, débutantes ou plus confirmées, vivent à proximité, et l’on y trouve les studios d’enregistrement Sunset Sound Studios et United Western Recorders.

Les bars Roxy Theater, Key Club, Whisky A Go-Go et Rainbow sont particulièrement connus pour accueillir de nombreux concerts de rock (notamment de Glam rock et de Heavy Metal) et sont, depuis toujours, régulièrement fréquentés par des vedettes de ces genre musicaux (Mötley Crüe y faisant allusion dans la chanson Girls! Girls! Girls! et Guns N' Roses indirectement en parlant de Los Angeles dans Welcome to the Jungle), ces groupes considèrent Sunset Blvd comme un temple et un lieu de naissance du mouvement qu'ils incarnent.

En 2006, dans le documentaire METAL: A Headbanger’s Journey (METAL : Voyage au cœur de la bête), le réalisateur et anthropologue canadien Sam Dunn, consacre une partie de son film à l'univers musical, social et culturel de Sunset et son influence majeure sur le rayonnement de Los Angeles et de la Californie dans la conscience populaire (Metal : voyage au cœur de la bête, sur Allociné).

Hommages[modifier | modifier le code]

Le mythique Sunset boulevard a été commémoré à diverses reprises :

  • dans le film culte Sunset Boulevard (Boulevard du Crépuscule dans sa version française) de Billy Wilder
  • dans le film Mulholland Drive de David Lynch où le personnage de Rita a un accident qui va changer le cours de sa vie et de ceux qu'elle rencontre... À noter que Lynch cite a de nombreux moments le film de Wilder pour témoigner de l'univers cruel et irréel d'Hollywood.
  • dans une comédie musicale d’Andrew Lloyd Webber
  • dans une chanson de Castelhemis Sunset Boulevard
  • dans une chanson de 2005 de Scott Grimes
  • à la fin du film Mr. Bean avec Rowan Atkinson, pour finir son voyage à Los Angeles en beauté, Mr Bean traverse Sunset Boulevard pour faire quelques photos.
  • dans le documentaire METAL: A Headbanger’s Journey (METAL : Voyage au cœur de la bête), de l'anthropologue canadien Sam Dunn, interview du chanteur de Mötley Crüe Vince Neil.
  • dans la chanson de Michel Sardou La Vallée des poupées (1976), le piano, omniprésent, renforce l'aspect mélancolique et piano-bar de la chanson, avec des allusions indirectes à Gloria Swanson et Marilyn, mais aussi à Orson Welles.

« Le jour se lève sur le boulevard du crépuscule
La star s'endort, bourrée d'alcool et de pilules
Un producteur se traîne à pied jusqu'à Bel-Air
Son film n'a pas marché, il va se foutre en l'air
Le vieux John Wayne, à Beverly, devant son verre
Se fait projeter une fois de plus Les Bérets verts »

Endroits célèbres[modifier | modifier le code]

Le Cinerama, sur Sunset Boulevard.

Les endroits notables (actuels et passés) le long de Sunset Boulevard sont :

  • Beverly Hills Hotel
  • Blessed Sacrament Church
  • Book Soup
  • CBS Columbia Square
  • Château Marmont
  • Cinerama Dome
  • Comedy Store
  • Crossroads of the World
  • Designer Donuts
  • Dino's Lodge
  • Directors Guild of America headquarters
  • Dudley Do-Right's Emporium
  • Earl Carroll Theatre
  • Gower Gulch
  • Hollywood Athletic Club
  • Hollywood High School
  • Hollywood Palladium
  • Hotel Bel-Air
  • House of Blues
  • Hyatt West Hollywood
  • Jacopo's Pizza
  • KCET
  • KTLA
  • Metromedia Square
  • Rock 'n' Roll Ralphs
  • Rock Walk
  • Self-Realization Fellowship Lake Shrine
  • Standard Hotel
  • Sunset Gower Studios
  • Tiffany Theatre
  • Tiki Ti
  • UCLA
  • Viper Room
  • Whisky A Go-Go
  • Will Rogers State Beach
  • Will Rogers State Historic

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Armelle Vincent, « Sunset boulevard - Hollywood, glamour et septième art », Le Figaro, lundi 12 août 2013, page 11.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :