Colonie de la rivière Orange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Colonie de la rivière Orange
Orange River Colony en

1900 – 1910

Drapeau
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de la colonie de la rivière Orange (en orange) dans l'Afrique du Sud.

Informations générales
Statut gouvernement colonial relevant de la monarchie constitutionnelle britannique
Capitale Bloemfontein
Langue Anglais, néerlandais
Histoire et événements
11 octobre 1899 Début de la Seconde Guerre des Boers
6 octobre 1900 Annexion britannique
31 mai 1902 Traité de Vereeniging
1907 gouvernement autonome
31 mai 1910 Intégration dans l'Union sud-africaine

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La colonie de la rivière Orange (Orange River Colony) était une colonie britannique d'Afrique du Sud fondée à partir de l'annexion de la république boer de l'État libre d'Orange en 1900, au cours de la Seconde Guerre des Boers.

En 1910, elle fut intégrée comme province du nouveau dominion de l'Union d'Afrique du Sud sous son ancienne appellation d'État libre d'Orange

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : État libre d'Orange.

En 1899, la guerre entre la Grande-Bretagne et les républiques boers du Transvaal et de l'État libre d'Orange était déclarée.

Le 28 mai 1900, Bloemfontein, la capitale de la république boer de l'État libre d'Orange, tombait aux mains des Britanniques et le 6 octobre suivant, l'État libre d'Orange était officiellement annexé à la couronne britannique sous le nom de Colonie de la rivière Orange (Orange River Colony).

Le 4 janvier 1901, Sir Alfred Milner devenait le gouverneur de la nouvelle colonie. À cette époque, c'est à Bloemfontein qu'est situé l'un des plus grands camps de concentration du pays où sont internés plusieurs milliers de civils, femmes et enfants boers. L'infirmière et activiste progressiste britannique, Emily Hobhouse, choquée par les conditions de vie de ces derniers, notamment par leur état physique, l'insalubrité et par les ravages causés par les bronchites, pneumonies, dysenteries et typhoides, mènera une campagne active à son retour en Angleterre pour faire cesser les conditions effroyables dans lesquels vivaient les prisonniers des camps.

En 1902, la guerre des Boers prenait fin et l'État libre d'Orange devenait une colonie britannique.

En 1904, les revendications boers pour obtenir un véritable gouvernement autonome montaient au sein de la population. Un nouveau parti politique pour promouvoir cette idée fut formé sous le nom de « Oranje Unie party ».

En 1905, Lord Selborne devint le nouveau gouverneur et se montra plus ouverts aux revendications boers.

Le 27 novembre 1907, la colonie de la rivière Orange obtenait son premier gouvernement avec l'élection au poste de premier ministre d'Abraham Fischer. La première et unique assemblée législative de la colonie comprenait 29 membres de Oranjie Unie, 5 Constitutionnalistes et 4 indépendants. Le général James Barry Hertzog était l'autre homme fort du gouvernement et occupait le poste de ministre de la justice alors que Christiaan de Wet, autre figure charismatique de la guerre des Boers et ex-président par interim de l'État libre d'Orange, était ministre de l'agriculture.

Liste des gouverneurs britanniques[modifier | modifier le code]

Gouvernement de la colonie (27 novembre 1907-31 mai 1910)[modifier | modifier le code]

  • Premier ministre : Abraham Fischer
  • Attorney-general (ministre de la justice ) et directeur de l'éducation : J.B.M. Hertzog
  • Ministre du budget : Alfred Ernest William Ramsbottom (1860-1921)
  • Ministre de l'agriculture : C.R. de Wet
  • Ministre des mines, des terres et des travaux publics : Cornelius Hermanus Wessels (1851-1924)