Territoires britanniques du Pacifique occidental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Territoires britanniques du Pacifique occidental
British Western Pacific Territories en

18771976

Hymne : God Save the Queen

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de localisation des Territoires britanniques du Pacifique occidental

Informations générales
Statut Colonie britannique
Capitale Suva (1877-1952)
Honiara (1952-1976)

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Les Territoires britanniques du Pacifique occidental (en anglais British Western Pacific Territories) étaient le nom d'une entité coloniale britannique en place de 1877 et 1976 composée d'îles et d'archipels de l'océan Pacifique et dirigée par un Haut-commissaire (High Commissioner) éventuellement représenté dans les îles par un Commissaire délégué (Deputy Commissioner).

Les territoires étaient composés des Fidji, des Nouvelles-Hébrides (souveraineté partagée avec la France), des îles Pitcairn, des îles Cook, de Niue, de Nauru, des Union Islands, des îles Phœnix, Tonga, des îles Gilbert et Ellice et des îles Salomon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Territoires britanniques du Pacifique occidental sont créés en 1877 avec pour capitale Suva, aux Fidji. En 1952, la capitale est déménagée à Honiara (îles Salomon).

Au fil des ans, des possessions britanniques dans le Pacifique y sont détachées pour constituer des entités distinctes (colonies, États associés ou pays indépendants) :

De 1942 à 1945, le poste de Haut commissionnaire est suspendu pour cause d'occupation japonaise des îles Salomon, des îles Gilbert et des îles Phœnix.

Le 2 janvier 1976, l'entité coloniale est dissoute.

Hauts commissionnaires[modifier | modifier le code]

À la création du territoire, la Haut-commissionnaire est le gouverneur des Fidji. À partir du 3 juillet 1952, c'est le gouverneur des îles Salomon.

Source[modifier | modifier le code]