Flarm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Flarm sur un ASH-25

Le FLARM est un dispositif électronique destiné à alerter les pilotes en cas de risques de collisions potentielles entre les aéronefs ainsi que entre les aéronefs et les obstacles au sol. Ce dispositif est généralement utilisé en aviation de loisirs, et éventuellement en aviation générale, l'aviation commerciale utilisant un autre système nommé TCAS (Traffic Collision Avoidance System).


Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le FLARM (dont le nom est inspiré de flight alarm : alarme de vol), connaît sa position à l'aide du récepteur GPS intégré puis la diffuse par radio, accompagnée de sa position estimée dans les prochains instants. Son récepteur radio capte les autres FLARM dans un rayon d'environ 3-5 km et traite les informations reçues. Les algorithmes de prévision du déplacement détectent les conflits de trajectoire potentiels de pratiquement 50 autres appareils équipés et préviennent l'équipage à l'aide d'alertes visuelles et sonores. L'appareil est également capable de conserver en mémoire une base de données d'obstacles au sol (câbles, poteaux, téléphériques, ...).

Le protocole série (communication entre l'appareil et un ordinateur éventuellement connecté) est public, le protocole d'échange des données par radio en revanche est propriétaire et fourni aux fabricants sous licence. Les deux protocoles sont protégés par le droit d'auteur.

Contrairement au transpondeur utilisé dans les avions, le FLARM est économe en énergie, relativement bon marché (environ 570 € plus les taxes) et facile à installer.

Les systèmes de prévention des collisions en vol conventionnels (ACAS, TCAS) sont d'une faible utilité pour les planeurs qui peuvent voler près les uns des autres, ce qui avec ces systèmes conventionnels provoquerait des alarmes incessantes. Le FLARM en revanche ne fournit que des alarmes sélectives, indiquant uniquement les aéronefs ou obstacles pouvant présenter un risque de collision. Cependant la faible portée du système le rend peu compatible avec des aéronefs rapides.

Historique[modifier | modifier le code]

Le FLARM a été développé par Urs Rothacher et Andrea Schlapbach en 2003, rejoints par Urban Mäder en 2004. Les premières ventes ont été réalisées début 2004.

Implantation[modifier | modifier le code]

À présent il y a environ 10 000 appareils compatibles FLARM (8 000 produits par FLARM Technology, près de 2.500 par des entreprises tierces) en utilisation, principalement en Suisse, Allemagne, France, Autriche, Italie, au Canada, Benelux, Scandinavie, Hongrie, Israël, Australie, Nouvelle-Zélande et Afrique du Sud. Depuis début 2007 le système a été adopté au Royaume-Uni après que l'autorité des télécommunications et l'aviation civile aient confirmé qu'il était acceptable. Les systèmes PowerFLARM sont aussi autorisés et disponibles en Amérique du Nord depuis 2010 avec une légère modification dans la bande fréquence utilisée et de la polarité du connecteur de l'antenne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]