Déclaration des Nations unies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Déclaration des Nations unies est un document qui fut signé par 26 nations qui s'engagèrent ensemble à poursuivre la guerre contre les puissances de l'Axe. Elle fut signée le 1er janvier 1942 à Washington, DC.

L'origine de la Déclaration des Nations unies vient de la Charte de l'Atlantique.

La Déclaration des Nations unies fut suivie en 1943 par la Conférence de Moscou (1943).

Les signataires[modifier | modifier le code]

Les nations signataires sont toutes en état de guerre déclarée avec le Reich allemand. On y trouve, outre les 4 Grands (États-Unis, Royaume-Uni, URSS et Chine) :

  • les principaux dominions britanniques liés au Royaume-Uni et engagés dans la Seconde Guerre Mondiale
  • les gouvernements européens en exil à Londres dont les états sont occupés par l'Allemagne et/ou l'Italie (à l'exception de la France, la France libre du Général de Gaulle n'étant pas reconnu officiellement comme le gouvernement de la France et n'ayant aucune légitimité pour le représenter),
  • ainsi que les alliés traditionnels des États-Unis sur le continent américain (à l'exception notable de l'Argentine du gouvernement Peron, sympathisant des régimes fasciste et nazi de l'Axe):

Voir aussi[modifier | modifier le code]