Classe Sovremennyy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Sovremennyy
Image illustrative de l'article Classe Sovremennyy
Le Okrylenny en 1989
Projet 956/Sarych
Caractéristiques techniques
Type Destroyer lance-missile
Longueur 156,4 m
Maître-bau 17,2 m
Tirant d’eau 7,8 m
Déplacement 6 500 tonnes
Port en lourd 7 940 tonnes
Propulsion 2 turbines à gaz TV-12 45 000 ch entraînant 2 hélices
Puissance 110 000 ch
Vitesse 35 nœuds
Caractéristiques militaires
Aéronefs 1 Ka-27
Rayon d’action 14 000 miles nautiques à 14 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 344 dont 31 officiers
Histoire
Constructeurs Severnaya Verf, Leningrad
A servi dans Pavillon de la marine soviétique Marine soviétique
Pavillon de la marine russe Marine russe
Pavillon de la marine de l'armée populaire de libération Marine de l'armée populaire de libération
Commanditaire Politburo du Parti communiste de l'Union soviétique
Date début commande 1976
Période de
construction
1977 - 1996
Période de service 1980 - actuel
Navires construits 20
Navires annulés 3
Navires en activité 13
Navires désarmés 7
Classe Udaloy Suivant

Les navires de la classe Sovremennyy/Sarych (ou Project 956) furent des destroyers lance-missile soviétiques fonctionnant en tandem avec les destroyers de la classe Udaloy. Cette classe fut destinée principalement à la lutte anti-navire.

Historique - La genèse du Projet 956[modifier | modifier le code]

Les Destroyers lance-missiles de la classe Sovremennyy (Projet 956/Sarych) ont été conçus comme les remplaçants des Kotlin, et malgré des dimensions de croiseurs et une construction dans les chantiers des Kresta, étaient classé comme destroyers par les soviétiques (Destroyers lance-missiles). Selon certaines sources ils sont classés comme croiseurs, mais ce serait penser que la construction de destroyers en URSS s'est arrêtée avec le dernier Kashin, en 1973. Le problème est le même avec les Udaloy. Au sein des task forces navales les Sovremennyy complètent les destroyers lance-missiles Udaloy (Projet 1155) dédiés quant à eux à la lutte anti-sous-marine. Les Sovremennyy disposent d’une grande capacité anti-aérienne et anti-navire.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Les Sovremennyy ont été construits à Zhdanov, dès que les cales ont été libérées en 1976 par le Yumashev (Kresta II). Ils avaient d'ailleurs la même coque et des propulseurs identiques.

Les destroyers Sovremennyy ont été construits par le chantier naval Severnaya Verf de Saint-Pétersbourg.

Rôles[modifier | modifier le code]

Les Sovremennyy (Projet 956 "Sarych") sont des destroyers lance-missiles dédiés prioritairement à la lutte anti-surface et l’escorte de navires en complément des destroyers lance-missiles Udaloy (Projet 1155) dédiés à la lutte anti-sous-marine. Les capacités anti sous-marines des Sovremenny sont donc limitées à leur auto-défense. Mais leurs canons de 130 mm autorisent également l’appui feu contre la terre. Ils devaient agir en tandem avec les Udaloy ASM du type AEGIS, comme dans l'US Navy.

Armement[modifier | modifier le code]

Son armement principal comprend 8 missiles anti-navire SS-N-22 « Sunburn » (3M80 Moskit de 110 km de portée), disposés en lanceurs quadruples de chaque côté du navire. S'y ajoutent deux tourelles canons bitubes de 130 mm à grande cadence de tir, des lance-torpilles et lance-roquettes anti sous-marins. La défense anti-aérienne du navire est assurée par un système SA-N-7 (25 km de portée) et quatre canons multitubes de 30 mm.

Sur les Projet 956A, l'armement est amélioré avec un système SA-N-12 (38 km de portée), à la place du SA-N-7, et une version modernisée des SS-N-22 (3M82 "Moskit" de 160 km de portée).

Un hélicoptère Ka-25, ultérieurement remplacé par un Ka-27, peut prendre place sur une plateforme dédiée avec un hangar télescopique.

L’équipage comprend 344 hommes dont 31 officiers.

Les unités[modifier | modifier le code]

le DDG 138 Taizhou, Le 3e des Sovremennyy livré à la Chine en décembre 2005.

L’URSS avait prévu de construire 50 destroyers Udaloy et Sovremennyy mais suite à Dislocation de l'URSS seuls 17 Sovremennyy furent achevés et récupérés par la marine russe. Deux autres ont été achevés pour la Chine et livré en 1999 et 2000. La marine russe a aussi renoncé à la construction de 3 autres exemplaires.

Parmi les 17 destroyers russes, 7 ont déjà été désarmés dont deux vendus à la Chine. La version export est désignée Projet 956E, ces sont les dernière unités inachevées, Vazhnyy et Nevskiy. Une version export améliorée Projet 956EM a également été développée. La République populaire de Chine a acheté deux exemplaires de la version 956EM livré en 2005 et 2006 et reste pour le moment le seul client export du Sovremenyy. Il n'est pas impossible que d'autres soient vendues à l'étranger (projet 956E), à l'Inde par exemple, ou à la Corée du Nord.

Versions[modifier | modifier le code]

Projet 956[modifier | modifier le code]

Projet 956 : destroyers lance-missiles.

Classe Sovremennyy - Projet 956
Nom Chantier naval Mise en chantier Lancement Mise en service Commentaires
Sovremennyy Chantiers de Severnaya Verf, Léningrad 1977 Désarmé en 1998
Otchayannyy Chantiers de Severnaya Verf, Léningrad 1978 Désarmé en 1997
Osmotritelnyy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1979 Désarmé en 1998
Otlichnyy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad  ? 1981 Désarmé en 1998
Boyenoy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1981
Stoykiy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1982 Désarmé en 1998
Okrylennyy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1983 Désarmé en 1998
Burnyy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1984 En carénage en 2007
Gremyashchyy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1984
Bystryy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1984 Carénage de 1993 - 2002
Rastoropnyy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1985 Carénage en 2004 - 2007
Bezboyaznennyy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1986
Bezuderzhnyy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1987 Désarmé en 1999

Projet 956A[modifier | modifier le code]

Projet 956A : bâtiments équipés du système anti-aérien SA-N-12 au lieu du SA-N-7 ainsi que d’une version améliorée des missiles SS-N-22 (3M82 de 160 km de portée) nécessitant des tubes de lancement plus longs. Tous les navires russes sont à ce standard à partir du Bespokoynyy.


Classe Sovremennyy - Projet 956A
Nom Chantier naval Mise en chantier Lancement Mise en service Commentaires
Bespokoynyy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1987
Moskovsky Komsomolets Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1987 Renommé Nastoychivyy
Besstrashnyy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1987 Renommé Admiral Ushakov en 2004

Projet 956E[modifier | modifier le code]

Projet 956E : version export

Classe Sovremennyy - Projet 956E
Nom Chantier naval Mise en chantier Lancement Mise en service Commentaires
Vnushitelniy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1988 1997  ? Renommé Sobrazitelny
Vazhny Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1989 1994 2000+ Renommé 300 Let Rossiyykomy puis Yekateringburg

Projet 956EM[modifier | modifier le code]

Projet 956EM : version export améliorée avec deux systèmes de défense anti-aérienne CADS-N-1 (4 canons de 30mm et 8 missiles SA-N-11 de 8 km de portée) à la place des 4 canons AK-630. La défense anti-aérienne à moyenne portée est assurée par un système SA-N-12. Le canon AK-130 a été retiré à l’arrière du bâtiment tandis que les lance-missiles anti-navires reçoivent de nouvelles versions du SS-N-22 créditées d’une portée de 200 km

Classe Sovremennyy - Projet 956EM
Nom Chantier naval Mise en chantier Lancement Mise en service Commentaires
Udumchivy Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1990 1999 2000+ Renommé Alexander Nevsky
Buliny Chantiers de Severnaya Verf, Leningrad 1991  ?  ?

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]