Classe Amiral Gorchkov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Amiral Gorchkov
Projet 22350
Image illustrative de l'article Classe Amiral Gorchkov
Le navire tête de série alors en essais en 2014.
Caractéristiques techniques
Type Frégate
Longueur 132 m
Maître-bau 16 m
Tirant d'air 8 m
Déplacement 4 500 t (à vide)
Propulsion 2 x turbines à gaz CODOG; 2 turbines à gaz auxiliaires ; 2 x lignes d'arbre
Vitesse 26 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 16 x missiles de croisière antinavires NPO Mashinostroyeniya P-800 Oniks
2 x système de défense anti-missile antinavire Kachtan
4 x tubes pour torpilles de 400 mm
1 x canon de 130 mm Arsenal A-192
2 x canons hexatubes de 30 mm (prévus)
1 x lanceur quadruple pour 8 missiles surface-air Strela-3
Aéronefs 1 x hélicoptère Ka-27 stocké en hangar
Rayon d’action 4 000 milles à 14 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 100 officiers, officiers mariniers, quartiers-maîtres et matelots
Histoire
Constructeurs Severnaïa Verf (Saint-Pétersbourg)
A servi dans Naval Ensign of Russia.svg Marine russe
Période de
construction
10 février 2006
Période de service 2015
Navires prévus ~ 20

La classe Amiral Gorchkov est une classe de frégates de la Flotte maritime militaire de Russie. La dénomination russe est « Projekt 22350 ».

Historique[modifier | modifier le code]

La tête de classe d'une quinzaine ou vingtaine de bâtiments, l’Amiral Gorchkov lancé en 2010 devait entrer en service en à l'origine 2011[1] mais, en janvier 2015, on annonce une entrée en service en novembre de même année[2].

En janvier 2015, 6 navires ont étaient commandés, 2 sont en flots, 2 autres sont en construction.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Capitalisant sur le design des corvettes de classe Steregouchtchi, elles sont destinées à remplacer les frégates de classe Krivak[3].

Les deux premiers navires disposent de turbines à gaz M90FR constuit par l'entreprise ukrainienne Zorya-Mashproekt. Suite à l'embargo sur le matériel militaire décidé par l'Ukraine à cause de la crise de Crimée et la guerre du Donbass, la construction des navires suivant est ralentie le temps de trouvé une solution de rechange[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Russia to float out new missile frigate in 2011 », sur rian.ru, RIA Novosti,‎ 30 octobre 2008 (consulté le 2 octobre 2009)
  2. (ru) « Главком ВМФ: "Адмирал Горшков" войдет в состав флота в ноябре 2015 года », sur flot.com,‎ 16 janvier 2015 (consulté le 27 janvier 2015).
  3. Philippe Langloit, « Dozornyy / Gorshkov : Une nouvelle classe de frégates pour la Russie », DSI-Technologies, no 13,‎ septembre-octobre 2008, p. 41 (ISSN 1953-5953)
  4. (en) Karl Soper, « Russian Gorshkov frigate build may slow without Ukrainian gas turbines », sur Jane's,‎ 26 janvier 2015 (consulté le 27 janvier 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]