Kamov Ka-25

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ka-25 Hormone
Image illustrative de l'article Kamov Ka-25
Un Kamov Ka-25K soviétique.

Rôle Hélicoptère de reconnaissance maritime et de lutte ASM
Constructeur Kamov
Premier vol 26 Avril 1963
Mise en service 1965
Date de retrait 1977
Nombre construit 460
Équipage
2 + 12 passagers
Motorisation
Moteur Glouchenkov GTD-3F
Nombre 2
Type Turbine
Puissance unitaire 900 ch
Nombre de pales 2 × 3
Dimensions
Diamètre du rotor 15,74 m
Longueur 9,75 m
Hauteur 5,37 m
Masses
À vide 4 765 kg
Charge utile 2 500 kg
Maximale 12 600 kg
Performances
Vitesse de croisière 195 km/h
Vitesse maximale 220 km/h
Plafond 3 500 m
Distance franchissable 450 km

Le Ka-25 (code OTAN Hormone) était un hélicoptère naval à rotors coaxiaux contrarotatifs du constructeur soviétique Kamov.

Historique[modifier | modifier le code]

Au début des années 1960, la Marine soviétique exprima son besoin en hélicoptères navals embarqués pour les missions de reconnaissance et de lutte anti-sous-marine.

Le bureau d'études (OKB) Kamov réalisa le prototype Kamov Ka-20 (code OTAN Harp) qui fut présenté pour la première fois en public en 1961 lors du salon aéronautique de Touchino.

Il fut remplacé par le Kamov Ka-27.

Versions[modifier | modifier le code]

  • Ka-25PL et Ka-25BSh Hormone-A : Hélicoptère de lutte anti-sous-marine équipé d'un radar de surveillance Short Horn, de bouées sonar et d'un détecteur d'anomalie magnétique (MAD) tracté. Son armement consistait en torpilles de différents types. En outre, il pouvait aussi théoriquement larguer une charge de profondeur nucléaire ou conventionnelle.
  • Ka-25Ts Hormone-B : Cette version n'était pas armée hormis un radar "Uspekh-2A" et une liaison de données Kobalt-2 et devait servir, en tant que poste d'observation avancé, à guider vers leurs cibles les missiles de croisière embarqués SS-N-3B, SS-N-12, SS-N-19 et SS-N-22.
  • Ka-25BshZ : Version équipées pour le dragage de mines marines.
  • Ka-25K - Grue volante civile avec un poste d'observation en pointe avant pour un deuxième pilote chargé de surveiller les opérations de chargement/déchargement à l'élingue. Exemplaire unique présenté en 1967 au salon du Bourget.

Uitlisateurs[modifier | modifier le code]

Utilisateurs du Ka-25
Un grand nombre de Ka-25BSh Hormone - A étaient stationnés depuis le début des années 1960 sur les porte-hélicoptères de classe Moskva, les porte-avions classe Kiev et les croiseurs de la classe Kresta et Kara (un chacun).
En outre, le Ka-25 opérait à partir de bases aéronavales à terre. Sur les navires de la Marine soviétique, il fut remplacé par la suite par les Kamov Ka-29 / 32 Helix.

Liens externes[modifier | modifier le code]