Daugava

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

57° 03′ 40″ N 24° 01′ 22″ E / 57.061, 24.0227 ()

Daugava
(Dvina occidentale)
La Daugava à Riga
La Daugava à Riga
Caractéristiques
Longueur 1 020 km
Bassin 87 900 km2
Bassin collecteur Daugava
Débit moyen 678 m3/s (embouchure)
Régime nivo-pluvial
Cours
Source dans les collines de Valdaï
Embouchure la mer Baltique
· Altitude 0 m
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Lettonie Lettonie
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Drapeau de la Russie Russie
Carte montrant le cours de la Daugava, qui traverse Vitebsk (16), Daugavpils (17) et Riga (18).
Coucher de soleil sur la Daugava

La Daugava ou Dvina occidentale (en letton : Daugava ; en russe : Западная Двина, Zapadnaïa Dvina ; en biélorusse : Заходняя Дзвiна, Zahodniaja Dźvina ; en polonais : Dźwina ; en allemand : Düna ; en estonien : Väina ; en finnois : Väinäjoki) est un fleuve de 1 020 km qui coule en Lettonie, en Biélorussie et en Russie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le fleuve prend sa source en Russie dans la région d’Andreapol, oblast de Tver, dans les collines de Valdaï, et adopte d’abord la direction du sud. Il traverse ainsi tout l’oblast de Tver et pénètre par le nord-ouest sur le territoire de Smolensk. Là, il change de direction vers l’ouest et pénètre dans la partie nord du territoire biélorusse. Dans ce pays il traverse les villes de Vitebsk et de Polotsk. Il aborde alors le territoire letton, où il prend une direction dominante nord-ouest. Après avoir notamment traversé les villes de Daugavpils et de Riga, il se jette dans la mer Baltique au niveau du golfe de Riga.

Il est relié par un canal à la Bérézina et de là au Dniepr laissé à l’abandon.

Principales villes arrosées[modifier | modifier le code]

Lettonie :

Russie :

Biélorussie :

Hydrométrie - Les débits à Jēkabpils[modifier | modifier le code]

Le débit du fleuve a été observé durant 63 ans (au long de la période 1905 - 1989) à Jēkabpils, qui est située à quelque 140 kilomètres en amont de Riga et de l’embouchure du fleuve dans le golfe de Riga[1].

À Jēkabpils, le débit annuel moyen observé sur cette période était de 499 m3⋅s-1 pour une surface de drainage de 70 200 km2, soit 80 % de la totalité du bassin versant (87 900 km2 en tout). La lame d’eau d’écoulement annuel dans le bassin est de 224 millimètres, une valeur assez élevée compte tenu des caractéristiques climatiques de la région.

Le débit moyen mensuel observé en février, aux basses eaux (minimum d’étiage), est de 211 m3⋅s-1, soit un peu moins de 12 % du débit moyen des hautes eaux (1 799 m3⋅s-1) qui a lieu mois d’avril lorsque le fleuve est grossi par la fonte des neiges. L’amplitude indique des variations saisonnières importantes. Sur la durée d’observation de 63 ans, le débit mensuel le plus faible a été de 57,2 m3⋅s-1 (en février 1940), tandis que le débit maximum a été observé en avril 1922 avec une valeur de 3 580 m3⋅s-1.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Jēkabpils
(données calculées sur 63 ans)

Équipement hydroélectrique[modifier | modifier le code]

En Lettonie, trois grands barrages hydroélectriques sont construits sur ce fleuve et un quatrième est en projet.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]