Liste des classes de sous-marins russes et soviétiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les sous-marins de la marine soviétique puis de la marine russe ont été conçus avec des numéros de projet par le complexe militaro-industriel russe, et ont parfois reçu un nom. Durant la guerre froide, les nations de l'OTAN ont appelé ces navires selon leurs codes OTAN, d'après des rapports de renseignement.

Les codes OTAN utilisaient la tradition britannique (puis américaine) de nommer les sous-marins avec une lettre de l'alphabet indiquant la classe, puis un numéro de série de cette classe. Les noms utilisent les codes de l'alphabet phonétique de l'OTAN. Pour des raisons de sécurité, les numéros de coque des sous-marins soviétiques n'étaient pas attribués dans l'ordre.

La plupart des sous-marins russes et soviétiques n'avaient pas de nom individuel, mais seulement un numéro et un préfixe composé de lettre identifiant le type de navire, au-delà de la classe. Ces lettres incluaient :

  • К (K) — крейсерская (kreyserskaya, « croiseur »)
  • ТК (TK) — тяжелая крейсерская (tyazholaya kreyserskaya, « croiseur lourd »)
  • Б (B) — большая (bolshaya, « grand »)
  • С (S) — средняя (srednyaja, « moyen »)
  • М (M) — малая (malaya, « petit »)

Ces préfixes pouvaient avoir un C (S) ajouté à la fin, pour специальная (spetsialnaya) et signifiant « conçu pour des missions spéciales. »

Construction et développement[modifier | modifier le code]

Au XXe Siècle, 1 109 sous-marins furent construits par la Russie et l'URSS, soit 19% du total mondial[1].

L'un des principaux concepteurs de ces engins est le bureau d'étude Rubin.

Durant la guerre froide, quatre chantiers navals fabriquaient les sous-marins à propulsion nucléaire.

Sous-marins conventionnels[modifier | modifier le code]

Sous-marins d'attaque[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
611, AB611 Zulu
613 Whiskey
615 Quebec
633 Romeo
641 Foxtrot
641Б Cом (Som, poisson-chat) Tango
690 Кефаль (Kefal', mulet) Bravo
877, 877Э, 877ЭКМ, 877В, 877ЛПМБ, 877ЭК Paltus (turbot) Kilo
636, 636М Kilo amélioré
677 Лада (Lada, harmonie)
1650 Амур (le fleuve Amour)
865 Пиранья (Piran'ya, piranha) Losos

Sous-marins lanceurs de missiles de croisière[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
P613 Whiskey cylindre unique
644 Whiskey deux cylindres
665 Whiskey Long Bin
651 Juliett

Sous-marins lanceurs d'engins[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
629, 609, 601, 605, 619 Golf

Sous-marins auxiliaires[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
940 Ленок (Lenok, saumon) India
1710 Макрель (Makrel', maquereau) Belouga
1840 Lima

À propulsion nucléaire[modifier | modifier le code]

Sous-marins d'attaque[modifier | modifier le code]

Première génération[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
627 Кит, 645 Кит-ЖМТ (Kit, baleine) November

Seconde génération[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
671, 671B, 671K, 671R Ёрш (Yorsh, grémille) Victor I
671RT Victor II
671RTM et RTMK Щука (Shchuka, brochet) Victor III

Troisième génération[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
705, 705K Лира (Lyra, Lyre) Alfa
945 Барракуда (Barrakuda, barracuda) Sierra I
945A Кондор (Kondor, condor) Sierra II
945Б Марс (Mars, Mars (mythologie)) Sierra III
685 Плавник (Plavnik, aileron) Mike
971 Щука-Б (Shchuka-B, brochet) Akula (note : le nom soviétique du « Typhoon » est Akula. Le K-335 n'est pas considéré comme un SNA de 4e génération)

Quatrième génération[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
885 Ясень (Iassen, frêne) Iassen

Sous-marins lanceurs de missiles de croisière[modifier | modifier le code]

Première génération[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
659 Echo I
675 Echo II

Seconde génération[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
661 Анчар Papa
667AT Груша (Grusha, poire) Yankee Notch
667M Андромеда (Andromeda, Andromède) Yankee Sidecar
670 Скат (Skat, raie) Charlie I
670M Скат-М (Skat-M, raie) Charlie II
06704 Чайка-Б (Chaika-B, goéland) Charlie

Troisième génération[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
949 Гранит (Granit, granite) Oscar I
949A Антей (Antey, Antée) Oscar II

Sous-marins lanceurs d'engins[modifier | modifier le code]

Première génération[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
658, 701 Hotel

Seconde génération[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
667A Навага, 667AУ Налим (Navaga; Nalim, burbot) Yankee I
667AM Навага-М (Navaga-M) Yankee II
Classe Delta, comprenant :
667Б Мурена (Murena, anguille) Delta I
667БД Мурена-М (Murena-M, anguille) Delta II
667БДР Кальмар (Kal'mar, calmar) Delta III
667БДРМ Дельфин (Del'fin, dauphin) Delta IV

Troisième génération[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
941 Акула (Akula, requin) Typhoon (l'OTAN utilise « Akula » pour parler du Shchuka-B)

Quatrième génération[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
955 Борей (Borei) Borei

Sous-marins auxiliaires[modifier | modifier le code]

Projet Code OTAN
1910 Кашалот (Kashalot, cachalot) Uniform
977.4 Аксон (Akson) Yankee Pod
978 Yankee Stretch

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Huan, « URSS-Russie Toujours plus... », Marines et forces navales, no 14H,‎ juin 2006, p. 53 (ISSN 0998-5475)
  2. (en) Submarines: general information, Warfare.Ru

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]