Flotte du Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

71° 22′ 02″ N 24° 34′ 03″ E / 71.36722, 24.5675

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flotte (homonymie).
Emblème de la Flotte du Nord.

La flotte du Nord (en russe : Северный флот) est la plus puissante des quatre flottes formant la marine russe (VMF). Elle comprend notamment la moitié de ses sous-marins.

Son état-major est basé dans la ville de Severomorsk, dans l'oblast de Mourmansk et elle est commandée par le vice-amiral Nikolaï Maksimov (depuis le 20 novembre 2007).

Son navire amiral est le croiseur à propulsion nucléaire lance-missiles Pierre le Grand (croiseur de la classe Kirov).

Effectifs en 2009[modifier | modifier le code]

Installations de la Flotte du Nord. Les symboles représentent de haut en bas :
* Base navale
* Chantier naval
* Combustible nucléaire usé
* Déchets radioactif
  • Le croiseur lourd porte-aéronefs Amiral Kouznetsov
  • Le croiseur nucléaire lance-missiles Pierre le Grand
  • Le croiseur nucléaire lance-missiles Admiral Nakhimov (en modernisation, retrouvera le service après 2010)
  • Le croiseur lance-missiles Marchal Oustinov (Transfert à la Flotte du Pacifique fin 2011)
  • Les grands navires anti sous-marins Severomorsk, Admiral Levtchenko et Admiral Tchabanenko (deux autres en réserve)
  • Le destroyer Gremyachtchiï
  • La corvette furtive Steregouchtchiï (une autre en construction)
  • 9 petits navires anti-sous-marins (corvettes anti-sous-marines)
  • 3 petits navires lance missiles (corvettes lance-missiles)
  • 10 dragueurs de mines
  • 5 navires de débarquement (un en réserve)
  • Les sous-marins nucléaires de la classe Typhoon (SNLE), Dmitriï Donskoï, Arkhangelsk et Severstal (les deux derniers en réserve)
  • Les sous-marins nucléaires de la classe Delta-IV, Iekaterinbourg, Toula, Kareliya, Bryansk et Verkhotourie (un en réparation)
  • Les sous-marins nucléaires de la classe Oscar II, Voronej, Oryol et Smolensk
  • 13 sous-marins nucléaires d'attaque
  • 9 sous-marins d'attaque diesel (dont 7 de la classe Kilo)
  • 19 autres navires.

Sur les autres projets Wikimedia :