Arrondissement de Toul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de Toul
Situation de l'arrondissement de Toul dans le département Meurthe-et-Moselle.
Situation de l'arrondissement de Toul dans le département Meurthe-et-Moselle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Meurthe-et-Moselle
Chef-lieu Toul
Code arrondissement 54 4
Démographie
Population 68 922 hab. (2011)
Densité 60 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 41′ N 5° 53′ E / 48.68333333, 5.88333333 ()48° 41′ Nord 5° 53′ Est / 48.68333333, 5.88333333 ()  
Superficie 1 143 km2
Subdivisions
Cantons 5
Communes 112

L'arrondissement de Toul est une division administrative française, située dans le département de Meurthe-et-Moselle et la région Lorraine.

Composition[modifier | modifier le code]

Liste des cantons de l’arrondissement de Toul

Histoire[modifier | modifier le code]

La loi du 28 pluviôse an VIII (17 février 1800) et l'arrêté des consuls du 17 ventôse (8 mars) créèrent l'arrondissement de Toul à partir de 16 cantons ayant appartenu au district de ce nom et à ceux de Pont-à-Mousson et de Vézelise, à savoir : Toul, Allamps, Bicqueley, Blénod, Colombey, Dieulouard, Favières, Flirey (au lieu de Bernécourt), Foug, Gondreville (au lieu de Fontenoy), Jaillon, Lucey, Pagny, Royaumeix, Thiaucourt et Vandeléville[1]. Certains de ces cantons seront ensuite fusionnés par la loi du 8 pluviôse an IX (28 janvier 1801).

Avant 1871, l'arrondissement faisait partie du département de la Meurthe.

L'arrondissement est supprimé du 10 septembre 1926 à 1943[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des sous-préfets:

  • Bernard Breyton, depuis le 4 juin 2008[3]
  • Hubert Espiasse à partir du 1er mars 2010

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire topographique du département de la Meurthe, Henri Lepage, 1862
  2. Le SPLAF - Historique de Meurthe-et-Moselle
  3. Décret du 4 juin 2008 publié au JO du 6 juin 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]