Arrondissements du Haut-Rhin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les différentes sous-préfectures du Haut-Rhin.

Les six arrondissements actuels ont comme chefs-lieux : Colmar, Altkirch, Guebwiller, Mulhouse, Ribeauvillé, Thann

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1790 : création du département du Haut-Rhin avec trois districts : Altkirch, Belfort, Colmar
  • 1800 : création des arrondissements : Altkirch, Belfort, Colmar, Delémont, Porrentruy (les deux correspondant au département du Mont-Terrible supprimé et rattaché au Haut-Rhin)
  • 1814 : suppression des arrondissements de Delémont et Porrentruy (rendus à la Suisse)
  • 1857 : la sous-préfecture d'Altkirch est déplacée à Mulhouse
  • 1871 : suppression du département, presque entièrement annexé par l'Allemagne (sauf une partie de l'arrondissement de Belfort)
  • 1919 : retour à la France et restauration du département : Altkirch, Colmar-Campagne, Colmar-Ville, Guebwiller, Mulhouse, Ribeauvillé, Thann[1]
  • 1934 : fusion des arrondissements de Colmar-Campagne et Colmar-Ville en un seul arrondissement : Colmar[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fiche départementale du Haut-Rhin : historique », sur Site sur la Population et les Limites Administratives de la France (SPLAF) (consulté le 19 juin 2013).