Arrondissements du Haut-Rhin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les différentes sous-préfectures du Haut-Rhin.

Les quatre arrondissements actuels ont comme chefs-lieux : Colmar (conjointement avec Ribeauvillé, mais sous-préfecture à Colmar), Altkirch, Mulhouse et Thann (conjointement avec Guebwiller, mais sous-préfecture à Thann).

Arrondissements du Haut-Rhin

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1790 : création du département du Haut-Rhin avec trois districts : Altkirch, Belfort, Colmar
  • 1800 : création des arrondissements : Altkirch, Belfort, Colmar, Delémont, Porrentruy (les deux correspondant au département du Mont-Terrible supprimé et rattaché au Haut-Rhin)
  • 1814 : suppression des arrondissements de Delémont et Porrentruy (rendus à la Suisse)
  • 1857 : la sous-préfecture d'Altkirch est déplacée à Mulhouse
  • 1871 : suppression du département, presque entièrement annexé par l'Allemagne (sauf une partie de l'arrondissement de Belfort)
  • 1919 : retour à la France et restauration du département : Altkirch, Colmar-Campagne, Colmar-Ville, Guebwiller, Mulhouse, Ribeauvillé, Thann[1]
  • 1934 : fusion des arrondissements de Colmar-Campagne et Colmar-Ville en un seul arrondissement : Colmar[1]
  • 2015 : Suite au décret n°2014-1720 du 29 décembre 2014, les arrondissements de Guebwiller et de Ribeauvillé sont supprimés le 1er janvier 2015 et les arrondissements de Thann et de Colmar sont rebaptisés arrondissements de Thann-Guebwiller et de Colmar-Ribeauvillé[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fiche départementale du Haut-Rhin : historique », sur Site sur la Population et les Limites Administratives de la France (SPLAF) (consulté le 19 juin 2013).
  2. Décret n°2014-1720 du 29 décembre 2014 portant suppression des arrondissements de Guebwiller et de Ribeauvillé (département du Haut-Rhin) publié au JORF du 31 décembre 2014.