Aboncourt (Meurthe-et-Moselle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aboncourt.
Aboncourt
Image illustrative de l'article Aboncourt (Meurthe-et-Moselle)
Blason de Aboncourt
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Toul
Canton Colombey-les-Belles
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Colombey-les-Belles et du Sud Toulois
Maire
Mandat
Joël Baudy
2014-2020
Code postal 54115
Code commune 54003
Démographie
Population
municipale
109 hab. (2011)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 21′ 32″ N 5° 58′ 04″ E / 48.3589, 5.967848° 21′ 32″ Nord 5° 58′ 04″ Est / 48.3589, 5.9678  
Altitude Min. 324 m – Max. 476 m
Superficie 6,93 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte administrative de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Aboncourt

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Aboncourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aboncourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aboncourt

Aboncourt est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Lorraine.

Aboncourt est strictement homonyme avec Aboncourt et partiellement homonyme avec deux autres communes (voir la page d'homonymie Aboncourt).

Géographie[modifier | modifier le code]

Aboncourt est située à l'extrémité sud-est du département. Commune la plus méridionale de Meurthe-et-Moselle, elle se place à environ 10 kilomètres au sud de Colombey-les-Belles (chef-lieu de canton), 35 kilomètres au sud-est de Toul (chef-lieu d'arrondissement) et à 40 kilomètres au sud-ouest de Nancy.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Nommé Abonis curtis en 800 ou 813, d'un nom de personne germanique Abbo(n) + cortem[1].
  • Présence romaine.
  • Dommages au cours de la guerre de 1914-1918.

Lors de la création des départements en 1790, Aboncourt était primitivement placé dans le département des Vosges. Il fut alors échangé avec la commune d'Aroffe et versé dans le département de la Meurthe.

Blason Blasonnement :
D'or aux trois tours d'azur, maçonnées de sable, au franc-canton gironné d'argent et de gueules de huit pièces.
Commentaires : Ce sont les armes d'Aboncourt, maison d'ancienne chevalerie, telles qu'elles sont décrites par Dom Calmet dans sa notice de la Lorraine.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2008 Claude Raoult    
2008 En cours Joël Baudy SE Réélu en 2014[2]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Le résultat de l'élection présidentielle de 2012 dans cette commune est le suivant[3] :

Candidat Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Eva Joly (EÉLV) 1 0,59
Marine Le Pen (FN) 30 33,71
Nicolas Sarkozy (UMP) 30 33,71 60 71,43
Jean-Luc Mélenchon (FG) 7 7,87
Philippe Poutou (NPA) 2 2,25
Nathalie Arthaud (LO) 2 2,25
Jacques Cheminade (SP) 1 1,12
François Bayrou (MoDem) 9 10,11
Nicolas Dupont-Aignan (DLR) 3 3,37
François Hollande (PS) 5 5,62 24 28,57
Inscrits 106 100,00 106 100,00
Abstentions 17 16,04 13 12,26
Votants 89 83,96 93 87,74
Blancs et nuls 0 0,00 9 9,68
Exprimés 89 100,00 84 90,32

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 109 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
275 273 320 375 380 363 356 368 368
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
322 314 300 296 291 281 246 231 212
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
219 206 158 161 157 159 141 156 149
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010 2011
133 136 137 120 123 127 128 112 109
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château médiéval, reconstruit XVIIIe siècle par la famille de Malvoisin. Le château fut transformé en ferme.

Édifice religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre et Saint-Paul reconstruite après 1918.


Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Archives[modifier | modifier le code]

  • Registres paroissiaux et d'état civil depuis :
  • Dépouillements généalogiques :
  • Délibérations municipales depuis :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Toponymie générale de la France: Tome 2 - Ernest Nègre
  2. « Résultats de l'élection municipale de 2014 à Aboncourt », sur http://www.meurthe-et-moselle.gouv.fr (consulté le 03 août 2014)
  3. Ministère de l'Intérieur - Meurthe-et-Moselle (Lorraine), « Résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Aboncourt » (consulté le 24 juin 2014)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :