Georges Moréas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georges Moréas
Naissance (79 ans)
Boulogne-Billancourt, Seine,
Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Georges Moréas, né à Boulogne-Billancourt, à l'époque dans le département de la Seine (aujourd'hui dans les Hauts-de-Seine, en juin 1938, est un ancien policier français, devenu romancier et scénariste. Il est avocat au barreau de Paris depuis février 2015[réf. nécessaire].

Carrière dans la police, jusqu'en 1985[modifier | modifier le code]

Il effectue l'essentiel de sa carrière dans la police : en 1965, il démarre à la DST comme officier de police adjoint, puis intègre l'ENSP et devient commissaire. Il est affecté au groupe de répression du banditisme au Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Versailles.

Il crée ensuite la Brigade de recherche et d'intervention de Nice en 1978, puis la quitte pour diriger l'Office central pour la répression du banditisme de jusqu'au .

Carrière de romancier et scénariste[modifier | modifier le code]

Il démissionne de la police en 1985, et se lance dans l'écriture. Il publie d'abord un ouvrage autobiographique, Un flic de l'intérieur (1985), « dans lequel il retrace ses activités de policier »[1], puis une dizaine de romans et quelques documents. En parallèle, à partir de 1989, il est également scénariste pour les séries télévisées policières. Il signe cinq épisodes du Commissaire Moulin, écrits en collaboration avec Yves Rénier, et un épisode de Navarro.

Dans les années 1990, il s'offre un voilier et navigue pendant quatre ans, renouant ainsi avec son premier métier : radio dans la marine marchande. Après avoir posé sac à terre, il revient à l'écriture.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Il tient depuis novembre 2006 un blog, « POLICEtcetera » sur le site lemonde.fr.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Mémoires[modifier | modifier le code]

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Écoutes et espionnage (avec la collaboration de Nicole Hibert), Édition N°1, Paris, 1990, 209 p. + 16 p. de planches illustrées, (ISBN 2-86391-347-6), (notice BnF no FRBNF35078309)
  • Crimes de sang-froid : 25 affaires récentes issues des archives de la PJ (avec la collaboration de Guillaume Daubigné), éditions L'Archipel, Paris, 2000, 348 p., (ISBN 2-84187-233-5), (notice BnF no FRBNF7622326s)
  • Dans les coulisses de la lutte antiterroriste. De la rue des Rosiers à l'état d'urgence, First, 2016, 280 p., (ISBN 978-2-7540-8188-7)

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant que scénariste en collaboration avec Yves Rénier (scénarios et dialogues)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]