Yves Géniès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yves Géniès
Image illustrative de l'article Yves Géniès

Naissance (66 ans)
Le Raincy
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Journaliste
Spécialité Sport mécanique
Autres activités Pilote
Médias
Pays Drapeau de la France France
Télévision Automoto sur TF1 (1982 à 2012)
Radio Radio 7

Yves Géniès, né le au Raincy en France, est un journaliste, pilote automobile et moto français.

Il est notamment connu pour avoir présenté les Grands Prix de Formule 1 dans les années 1990 et commenté les Grands Prix moto de 1982 à 1993 sur TF1[1].

Il participe activement à diverses courses auto et moto de manière régulière depuis plus de quarante ans.

Télévision[modifier | modifier le code]

Journaliste, présentateur et pilote d'essai d'Automoto sur TF1 de 1982 à 2012[2].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Automoto remporte le 7 d'or de la meilleure émission de sport en 1986 et 1996.

Radio[modifier | modifier le code]

Après une brève carrière en tant qu'instituteur puis professeur de mathématiques et de technologie, Yves apprend avec un camarade la création prochaine d'une nouvelle station, Radio 7. Il décide au culot d'aller présenter un extrait audio enregistré à son domicile avec les moyens du bord au siège de la radio. Pari gagnant, il décroche une audition grâce à un enregistrement sur l'Enduro du Touquet. Sa voix radiophonique et ses talents de conteur font le reste, il est l'un des premiers à signer un contrat dans la station nouvellement créée[2].

Pendant les premières années, il cumule sa carrière d'enseignant avec cette activité radiophonique, rejoignant chaque soir la maison de la Radio où il apprend sur le tas à placer sa voix et à écrire ses premiers articles[2].

En mai 1980, lors du lancement de la première radio FM, Patrick Meyer lui propose d'animer sa propre rubrique intitulée Yves sur la roue arrière[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Courses moto[modifier | modifier le code]

Bol d'or classic[modifier | modifier le code]

10e Bol d'or classic (2012) 1re Place catégorie Post-classique (motos de 1984 à 1991), no 11, pilotes : Yves Géniès et Robert Doron, Honda RC30 - écurie Marcel Boulardier, 113 tours[3]
3e Bol d'or classic (2005) 2e Place catégorie Post-classique (motos de 1984 à 1991), no 11, Yves Géniès et Roger Ruiz, Honda Daytona 750 - Marcel Boulardier[4]
2e Bol d'or classic (2004) 3e Place catégorie Post-classique (motos de 1984 à 1991), no 11, Yves Géniès et Roger Ruiz, Honda Daytona 750 - Marcel Boulardier

6 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Édition Classement final Informations complémentaires
1984 1re Coéquipier Éric Leliard[2] sur Kawazaki 750 ZXR

Enduro du Touquet[modifier | modifier le code]

Six participations entre 1975 et 1990.

Édition Classement final Informations complémentaires
1990 56e Premier journaliste et premier pilote de vitesse
1975 X Première participation

Catégorie Critérium 750[modifier | modifier le code]

Vice-champion de France 1976

Courses auto[modifier | modifier le code]

24 Heures de Chamonix[modifier | modifier le code]

Édition Classement final Écurie Informations complémentaires
1997 3e Team Citroën officiel Géniès/Pailler/Simon Record d'audience avec le bêtisier Yves Géniès/Jean-Claude Dassier[5]
1990 X Abandon à la suite de l'accident du véhicule par Hervalet, explosion et incendie du véhicule
1989 6e
1988 X Record du tour / Abandon à la suite d'une casse moteur

Coupe Porsche[modifier | modifier le code]

1992 - 7e position Grand Prix de France

Références[modifier | modifier le code]