Église Saint-Pierre de Neuilly-sur-Seine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Saint-Pierre de Neuilly
Image illustrative de l’article Église Saint-Pierre de Neuilly-sur-Seine
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église
Début de la construction 1883
Fin des travaux 1914
Architecte Louis Henri Alfred Dauvergne[1], Henry Dauvergne
Protection non
Site web http://saintpierredeneuilly.com/
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Hauts-de-Seine
Ville Neuilly-sur-Seine
Coordonnées 48° 53′ 03″ nord, 2° 16′ 18″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Pierre de Neuilly

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine

(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Église Saint-Pierre de Neuilly

L’église Saint-Pierre de Neuilly est une église paroissiale catholique située en France à Neuilly-sur-Seine (90 avenue du Roule) dans les Hauts-de-Seine. Elle est inscrite à l'Inventaire général du patrimoine culturel depuis 1993[1].

Description[modifier | modifier le code]

Elle comporte un grand-orgue Mutin-Cavaillé-Coll de 1898, l'organiste titulaire est Philippe Sauvage, professeur de la classe d'orgue du Conservatoire de Puteaux[2].

Historique[modifier | modifier le code]

L'église a été construite entre 1883 et 1914[3].

L’abbé Normand, curé de Neuilly depuis 1875, décide, en accord avec le cardinal Guibert, de construire une nouvelle église pour répondre à la croissance démographique, sur un terrain acquis grâce à la famille Balsan. L'architecte Alfred Dauvergne, élabore un projet de style « roman-auvergnat », adopté en 1883.

La bénédiction de la première pierre a lieu le 30 octobre 1887. Les travaux sont menés à terme sous la supervision de Louis Dauvergne, fils d’Alfred, mort entre-temps. Au début de 1890, la première tranche (abside, chœur et transepts) est terminée. En 1894, la deuxième tranche commence (nef et crypte). Le clocher est achevé en 1895 et, le 5 juillet 1896, le cardinal Richard procède à la bénédiction de l’église.

L’année suivante, Saint-Pierre devient église paroissiale, Saint-Jean-Baptiste devenant simple chapelle (elle redeviendra église paroissiale en 1910). L’abbé Tardif, curé de Neuilly depuis 1894, devient le premier curé de Saint-Pierre. En 1900, le grand orgue de Cavaillé-Coll et Charles Mutin est installé. C’est seulement en 1914 que les locaux annexes, avec les deux chapelles « haute » et « basse », donnant sur le boulevard d'Argenson (aujourd'hui boulevard Jean Mermoz) sont terminés.

La consécration officielle de l’église par le cardinal Dubois a lieu après la guerre, le .

L’église demeure cependant inachevée car la décoration sculptée extérieure n’a jamais été finalisée, à l’exception de celle du porche après 1945[4].

L'aumônerie des lycéens est construite au-dessus de la chapelle « haute » en 1967.

Paroisse[modifier | modifier le code]

Article connexe : Paroisses des Hauts-de-Seine.

L'église est le siège de la paroisse du même nom, rattachée depuis 2010 au doyenné des Deux-Rives du diocèse de Nanterre. Son curé administre également l'église Saint-Jacques située boulevard Bineau.

Curés[modifier | modifier le code]

  • En 1924, Eug. Runner, ordonné prêtre le 28 décembre 1874[5].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]