Valence (Tarn-et-Garonne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valence.
Page d’aide sur l’homonymie Valence-d'Agen redirige ici.
image illustrant une commune de Tarn-et-Garonne
Cet article est une ébauche concernant une commune de Tarn-et-Garonne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Valence
Halle de Valence.
Halle de Valence.
Blason de Valence
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Département Tarn-et-Garonne
Arrondissement Castelsarrasin
Canton Valence
(bureau centralisateur)
Intercommunalité Communauté de communes des Deux Rives
(siège)
Maire
Mandat
Jacques Bousquet
2014-2020
Code postal 82400
Code commune 82186
Démographie
Gentilé Valenciens
Population
municipale
5 174 hab. (2013)
Densité 385 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 06′ 40″ Nord 0° 53′ 25″ Est / 44.1111111111, 0.890277777778
Altitude 66 m (min. : 56 m) (max. : 186 m)
Superficie 13,44 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne

Voir sur la carte administrative de Tarn-et-Garonne
City locator 14.svg
Valence

Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Tarn-et-Garonne
City locator 14.svg
Valence

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Valence

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Valence
Liens
Site web Site officiel

Valence ou Valence-d'Agen localement est une commune française située dans le département de Tarn-et-Garonne (82), en région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Ses habitants sont appelés les Valenciens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située en Pays Garonne Quercy Gascogne sur la rivière Barguelonne — qui forme la limite administrative avec le département du Lot-et-Garonne et la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Valence
Golfech Clermont-Soubiran Gasques
Golfech Valence Goudourville
Pommevic
Saint-Loup Espalais Merles

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Située dans le bassin de la Garonne sur la première terrasse de la Garonne en rive droite.

La superficie de la commune est de 1 344 hectares ; son altitude varie de 56 à 186 mètres[1].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Accès par l'autoroute A62 sortie 08 et par la gare de Valence-d'Agen sur la ligne Bordeaux-Toulouse, ainsi que par les voies de communication que sont le canal latéral à la Garonne et la route nationale 113 (D 813 depuis 2008) entre Agen et Castelsarrasin.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom officiel de la commune, tel que rapporté par le Code officiel géographique de l'Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) est Valence. Toutefois, l'appellation « Valence-d'Agen » est d'usage courant.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Valence

Son blasonnement est : D'azur à la bande d'or accompagnée de deux fleurs de lys du même, au chef de gueules chargé d'un cygne d'argent nageant sur des ondes du même et d'un soleil aussi d'or cantonné à dextre.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des maires de Valence.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 5 174 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 126 2 096 2 106 2 444 2 875 3 116 3 116 3 266 3 279
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 532 3 539 3 697 3 625 3 699 3 557 3 487 3 404 3 430
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 397 3 289 3 194 3 036 3 124 3 089 3 172 3 181 3 332
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2008 2009
3 574 3 867 4 058 4 408 4 901 4 783 4 993 5 092 5 107
2013 - - - - - - - -
5 174 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

  • Taux d'activité : 79,5 % ;
  • Taux de chômage : 16,47 %.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame de Valence.
  • Église paroissiale Notre-Dame.
  • Lavoir Saint-Bernard. En 1807, on décida de combler les mares du Plaça qui étaient trop boueuses. En compensation, on construisit le lavoir qui permit d'abreuver le bétail et les chevaux des gendarmes impériaux. La jolie toiture semi-circulaire fut rajoutée à la demande des lavandières pour les préserver des froidures de l'hiver et des intempéries.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Vie locale[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Valence-d'Agen fait partie de l'académie de Toulouse.

L'éducation est assurée sur la commune par l'école maternelle et primaire Jules-Ferry, l'école maternelle Pierre-Perret l'école primaire Gérard-Lalanne l'école privée (catholique) maternelle et primaire Jeanne-d'Arc le collège Jean-Rostand le lycée polyvalent (général, technologique et professionnel) Jean-Baylet.

Sports[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

  • Tous les ans, fin juillet et début août, se déroule le plus grand spectacle de son, gestes et lumières de la Région : « Au fil de l’eau... une histoire », mettant en scène le passé de Valence autour du canal de Garonne.
  • Depuis décembre 2009, un grand rendez-vous du cirque avec le spectacle Noël en Cirque.
  • De nombreux concerts sont donnés par la Lyre Valencienne, orchestre d'harmonie (concert viennois du Nouvel An, concert de printemps, fête de la musique, messe mise en musique lors de la fête patronale, messe de Sainte-Cécile...).
  • L'association 2 Rives en Jazz organise régulièrement des concerts dans la ville et ses alentours.

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2008, 2009, 2013.