Trocadéro (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trocadéro.
Trocadéro
Entrée en station d'une rame MP 73 sur la ligne 6.
Entrée en station d'une rame MP 73 sur la ligne 6.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 16e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 48″ Nord 2° 17′ 13″ Est / 48.863301407601, 2.2870606184006

Géolocalisation sur la carte : 16e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 16e arrondissement de Paris)
Trocadéro

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Trocadéro
Caractéristiques
Transit annuel 8 973 095 (2013)
Historique
Mise en service 2 octobre 1900 ⇒ 2 sud
14 octobre 1907 2 Sud (5)
8 novembre 1922 (9)
6 octobre 1942(5)(6)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1715
Ligne(s) (6)(9)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 22 30 32 63
Noctilien (N) N53
Le Bus Direct (BUS) Le Bus Direct 1 2
(6)
Précédent Boissière Passy Suivant
(9)
Précédent Rue de la Pompe Iéna Suivant

Trocadéro est une station du métro de Paris sur les lignes 6 et 9, dans le 16e arrondissement de Paris.

La station[modifier | modifier le code]

La station est ouverte en 1900.

La place du Trocadéro doit son nom à la bataille du Trocadéro, site fortifié de la baie de Cadix qui est enlevé par les troupes françaises commandées par le duc d’Angoulême, le 31 août 1823. Ce nom est donné également à l'ancien palais de tendance éclectique, d'inspirations mauresque et néo-byzantine, construit par Davioud et Bourdais pour l’exposition universelle de 1878. Celui-ci est en majeure partie démoli en 1937 et ce qui subsiste sert de noyau à l’actuel et plus vaste palais de Chaillot qui abrite (ou a abrité) les musées de l’Homme, de la Marine, des Monuments français et du Cinéma.

Avant 1914, la station est équipée d'un des premiers escaliers mécaniques qui subsiste jusqu'en 1959, d'une balustrade de Joseph Cassien-Bernard, ainsi que sur le terre-plein central, d'un accès Guimard supprimé en 1936.

Cette station est rénovée en 2009 dans le cadre du programme de rénovation des stations dit « Renouveau du métro » mis en place par la RATP.

En 2011, 8 455 619 voyageurs entrent à cette station[1]. Elle voit entrer 8 973 095 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 24e position des stations de métro pour sa fréquentation[2].

La première séquence du clip de la chanson de Philippe Katerine Patouseul, de l'album Magnum sorti en 2014, montre l'artiste sortant d'une des bouches de la station.

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 22, 30, 32 et 63 du réseau de bus RATP et, la nuit, par la ligne N53 du réseau Noctilien ainsi que par les lignes 1 et 2 du réseau de bus Le Bus Direct reliant Paris aux aéroports d'Orly et de Roissy-Charles-de-Gaulle.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr. Consulté le 21 juin 2013.
  2. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]