Bir-Hakeim (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bir-Hakeim
Tour Eiffel
Image illustrative de l'article Bir-Hakeim (métro de Paris)
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 15e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 14″ N 2° 17′ 22″ E / 48.853917, 2.28933248° 51′ 14″ Nord 2° 17′ 22″ Est / 48.853917, 2.289332  

Géolocalisation sur la carte : 15e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 15e arrondissement de Paris)
Bir-HakeimTour Eiffel

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Bir-HakeimTour Eiffel
Caractéristiques
Transit annuel 8 157 090 (2013)
Historique
Mise en service 24 avril 1906 ⇒ 2 sud
14 octobre 1907 2 Sud (5)
6 octobre 1942 (5)(6)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1004
Ligne(s) (6)
Correspondances
RER Champ de Mars - Tour Eiffel (RER)(C)
(6)
Précédent Passy Dupleix Suivant

Bir-Hakeim est une station du métro de Paris sur la ligne 6, située dans le 15e arrondissement de Paris.

La station[modifier | modifier le code]

Vue de la station.

C'est une station aérienne, située dans l'axe du boulevard de Grenelle côté rive gauche du pont de Bir-Hakeim, au-dessus duquel passe la ligne.

La station est ouverte le 24 avril 1906 sous le nom de Grenelle[1]. Elle prend le nom de « Bir-Hakeim - Grenelle » le 18 juin 1949, tandis que le pont de Passy est rebaptisé pont de Bir-Hakeim[2],[3]. Elle est enfin renommée « Bir-Hakeim Tour Eiffel » en 1998[4].

De mi-octobre 2007 à février 2008, la station a fait l'objet de travaux destinés à améliorer l'accessibilité de la partie aérienne et à réaménager l'espace sous le viaduc ; les verrières au-dessus des voies ont ainsi été intégralement remplacées[5]. Elle a rouvert le , après quatre mois de fermeture.

Son nom vient du pont de Bir-Hakeim, qui est inscrit à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Son appellation commémore la bataille de Bir-Hakeim. Un panneau, réalisé par la RATP en partenariat avec le Service historique de l'armée de terre[6], est situé à l'entrée du quai direction Nation.

La station dispose de deux accès sur le terre-plein au droit des nos 65/68 et 63/66 du boulevard de Grenelle.

En 2011, 7 825 821 voyageurs sont entrés à cette station[7]. Elle a vu entrer 8 157 090 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 30e position des stations de métro pour sa fréquentation[8].

Œuvre[modifier | modifier le code]

À l'occasion de sa rénovation de 2008, la station a accueilli Night and Day, une œuvre de la plasticienne américaine Judy Ledgerwood. Il s'agit d'un double vitrail disposé sur la verrière à chaque extrémité de la station, au-dessus des voies. L'œuvre a été offerte à la RATP en échange d'une entrée Guimard pour la station Van Buren Street à Chicago.

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est en correspondance avec la gare du Champ de Mars - Tour Eiffel de la ligne C du RER via un couloir de liaison souterrain.

À proximité[modifier | modifier le code]

  • Tour Eiffel : étant la plus proche de la tour, la station est très fréquentée par les touristes de la capitale.
  • Vélodrome d'Hiver : appelé familièrement « Vel' d'Hiv' » et célèbre pour ses courses cyclistes, il fut également le lieu de première détention de 13 000 Juifs raflés dans la capitale le avant leur déportation. Le vélodrome fut détruit en 1960 lors des aménagements du front de Seine. Un monument commémoratif est érigé au sud de la station, au-dessus de la voie ferrée de la ligne C du RER.
  • Pont de Bir-Hakeim : il porte une plaque en mémoire de la bataille : « À Bir-Hakeim du 27 mai au 11 juin 1942 la première brigade des Forces françaises libres repousse les assauts furieux de deux divisions ennemies et affirme au monde que la France n’a jamais cessé le combat ».
  • Quai Branly : sur le quai, est installé un monument en hommage au général Diego Brosset et aux morts de la 1re division française libre, dont la 1re brigade combattit à Bir Hakeim en 1942.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]