Avenue Paul-Doumer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
16e arrt
Avenue Paul-Doumer
P1040926 Paris XVI avenue Paul-Doumer rwk.JPG
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Muette
Début Place du Trocadéro-et-du-11-Novembre
Fin no 2 chaussée de la Muette
Morphologie
Longueur 970 m
Largeur Minimum : 20 m
Maximum : 30 m
Historique
Dénomination 1932
Géocodification
Ville de Paris 7081
DGI 7149

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Avenue Paul-Doumer
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

L'avenue Paul-Doumer est une voie du 16e arrondissement de Paris, en France.

Situation[modifier | modifier le code]

L'avenue Paul-Doumer est une voie publique située dans le 16e arrondissement de Paris. Elle débute place du Trocadéro-et-du-11-Novembre (ou plus exactement son appendice la place José-Marti) et se termine au no 2 chaussée de la Muette : elle mesure 970 mètres de long, et sa largeur varie de 30 mètres au maximum à 20 mètres au minimum. De la rue place du Trocadéro à la chaussée de la Muette, elle croise successivement :

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle porte le nom de Paul Doumer, président de la République française entre 1931 et 1932[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Cette avenue est créée en 1912, et constitue d'abord une sorte de prolongement de la rue de la Pompe. Elle est terminée dans sa forme actuelle entre 1924 et 1933, détruisant des habitations débordant des rues Scheffer, Pétrarque, de la Tour et Nicolo, ainsi des « petits réservoirs de Passy ». Appelée « avenue de la Muette » jusqu'en 1932, elle prend ensuite le nom d'avenue Paul-Doumer. La majorité des grands bâtiments à la façade uniforme date néanmoins de l'après-Seconde Guerre mondiale (notamment les années 1960).

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Hillairet, « Avenue Paul-Doumer », Dictionnaire historique des rues de Paris, tome 2 (« L-Z »), Les Éditions de Minuit, septième édition, 1963, p. 244.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]