Dupleix (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dupleix
La station vue vers Étoile.
La station vue vers Étoile.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 15e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 01″ nord, 2° 17′ 37″ est
Géolocalisation sur la carte : 15e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 15e arrondissement de Paris)
Dupleix
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Dupleix
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Aérienne
Voies 2
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 2 028 963 (2021)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code(s) de la station 17-07
Ligne(s) (M)(6)
Correspondances
Bus (BUS)RATP42
(6)

Dupleix est une station de la ligne 6 du métro de Paris, située dans le 15e arrondissement de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est située au-dessus du boulevard de Grenelle entre la rue de Lourmel et la rue Dupleix.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station, peu après son ouverture en 1906.
Manomètre ouvragé utilisé pour la détection des fuites sur le réseau d'alimentation en eau, installé sur un pilier de la station.

La station est ouverte en 1906. Elle tire son nom de la rue Dupleix, toute proche, qui rend hommage à Joseph François Dupleix (Landrecies, 1697 - Paris, 1763), administrateur et colonisateur français. Gouverneur général de la Compagnie des Indes en 1742, il développa la position commerciale de la France et lutta contre l’influence anglaise. Malgré le traité d’Aix-la-Chapelle (1748), il établit sur le sud du Dekkan un véritable protectorat français, que les Anglais ruinèrent. En 1754, il fut rappelé en France. Il avait investi aux Indes toute sa fortune, qui ne lui fut jamais remboursée.

À l'emplacement de la station s'élevait auparavant le mur de Grenelle, où de nombreux condamnés à mort furent fusillés entre 1797 et 1815, parmi lesquels :

Sur un pilier soutenant la station de métro aérienne, est apposé peut-être le dernier manomètre public subsistant, destiné à la recherche de fuites sur le réseau d'alimentation en eau[2],[3].

En 2019, 3 221 871 voyageurs sont entrés à cette station ce qui la place à la 154e position des stations de métro pour sa fréquentation[4],[5].

En 2020, avec la crise du Covid-19, 1 839 499 voyageurs sont entrés dans cette station, ce qui la place à la 131e position des stations de métro pour sa fréquentation[6].

En 2021, la fréquentation remonte progressivement, avec 2 028 963 voyageurs qui sont entrés dans cette station ce qui la place à la 176e position des stations de métro pour sa fréquentation[7].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

Double accès sur le boulevard de Grenelle.

Elle dispose de deux accès de part et d'autre du terre-plein central du boulevard de Grenelle, du coté rue de Lourmel.

Quais[modifier | modifier le code]

Dupleix est une station aérienne et de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par la ligne 42 du réseau de bus RATP.

À proximité[modifier | modifier le code]

Le siège du Journal officiel se trouve au 26 de la rue Desaix.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierrette Destanque, « Grenelle (boulevard de) », in Guide de Paris mystérieux, Paris, Tchou, juillet 2001, p. 367-368.
  2. « L'énigme du métro Dupleix : la solution ! », sur paris-bise-art.blogspot.fr, (consulté le ).
  3. « Le service des eaux à Paris », no 684, sur sciences.gloubik.info, La Nature, (consulté le ).
  4. « Trafic annuel entrant (2019) », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  5. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2019.
  6. « Trafic annuel entrant 2020 », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  7. « Trafic annuel entrant 2021 », sur data.ratp.fr, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]