Iéna (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iéna (homonymie).

Iéna
Les quais, vue en direction de Pont de Sèvres.
Les quais, vue en direction de Pont de Sèvres.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 16e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 52″ nord, 2° 17′ 36″ est

Géolocalisation sur la carte : 16e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 16e arrondissement de Paris)
Iéna

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Iéna
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 2 280 935 (2013)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1801
Ligne(s) (9)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 32 63 82
(9)

Iéna est une station de la ligne 9 du métro de Paris, située dans le 16e arrondissement de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est établie sous la place d'Iéna, selon l'axe de l'avenue du Président-Wilson.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le avec la mise en service du tronçon entre Trocadéro et Saint-Augustin de la ligne 9.

Elle doit sa dénomination à son implantation sous la place d'Iéna, au croisement de l'avenue éponyme, lesquelles commémorent la victoire de l’armée française de Napoléon Ier sur les Prussiens, commandés par le général de Hohenlohe-Ingelfingen, en 1806, lors de la bataille d'Iéna.

La station est avec Rome sur la ligne 2, Cité sur la ligne 4 ainsi que la station fantôme Haxo entre les lignes 3 bis et 7 bis, l'une des quatre du réseau dont le nom possède seulement quatre lettres.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, ses couloirs ainsi que l'éclairage des quais ont été rénovés le 31 juillet 2006[1].

En 2011, 2 115 003 voyageurs sont entrés à cette station[2]. Elle a vu entrer 2 280 935 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 233e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[3],[4].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

Le musée Guimet. L'entrée du métro s'intègre au décor.

La station dispose de trois accès constitués d'escaliers fixes, lesquels possèdent un entourage original, assorti aux grilles du musée national des Arts asiatiques - Guimet situé au nord de la place d'Iéna :

  • l'accès 1 « avenue du Président-Wilson - musée d'Art moderne ; Palais de Tokyo », orné d'un candélabre Dervaux, débouchant au sud-est de la place d'Iéna, sur les trottoirs impairs de cette dernière et de l'avenue du Président-Wilson ;
  • l'accès 2 « rue Boissière - musée Guimet », agrémenté d'un totem Val d'Osne, s'agissant d'un des rares du métro de Paris à être légèrement courbe du fait de son emplacement, attenant au musée ;
  • l'accès 3 « avenue d'Iéna - palais d'Iéna », doté d'un mât de type Dervaux également, se trouvant au sud de la place, au droit du 7, avenue d'Iéna.

Quais[modifier | modifier le code]

Iéna est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est du style utilisé pour la majorité des stations du métro : les bandeaux d'éclairage sont blancs et arrondis dans le style « Gaudin » du « Renouveau du métro » des années 2000, et les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les pieds-droits, la voûte et les tympans. Les cadres publicitaires sont en faïence de couleur miel et le nom de la station est également en faïence dans le style de la CMP d'origine. Les sièges de style « Motte » sont de couleur rouge.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 32, 63 et 82 du réseau de bus RATP.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 22 avril 2019)
  2. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 5 novembre 2012).
  3. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).
  4. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]