Jasmin (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jasmin (homonymie).
Jasmin
Quais et mezzanine de la station.
Quais et mezzanine de la station.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 16e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 07″ nord, 2° 16′ 04″ est

Géolocalisation sur la carte : 16e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 16e arrondissement de Paris)
Jasmin

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Jasmin
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
station souterraine
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 2 115 456 (2013)
Historique
Mise en service 8 novembre 1922
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 0715
Ligne(s) (9)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 22
(9)

Jasmin est une station de la ligne 9 du métro de Paris, située dans le 16e arrondissement de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est sur situé sous l'avenue Mozart, au nord du quartier d'Auteuil. Elle se trouve sur la ligne 9 du métro de Paris, entre les stations Michel-Ange - Auteuil et Ranelagh[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le 8 novembre 1922 en même temps que l'inauguration de la ligne 9 du métro de Paris, qui reliait alors Exelmans à Trocadéro[2].

Le bandeau d'éclairage « Bruno-Gaudin » est installé à l'occasion de la rénovation des couloirs et d'une partie de la station qui s'est terminée le [3], dans le cadre du projet Renouveau du Métro.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle rend hommage au poète français de langue d'oc La station doit son nom à Jacques Boé, dit Jasmin, né à Agen, (1798-1864), surnommé le Perruquier poète, qui fut, par ses œuvres occitanes, un précurseur du félibrige (mouvement littéraire initié en Provence afin de maintenir la langue d'oc)[réf. nécessaire].

La rue qui porte son nom est une section de l’ancienne rue de la Cure[4]. Il s’agissait des vertus attribuées aux sources minérales des vignes d’Auteuil[5].

Trafic annuel[modifier | modifier le code]

En 2011, 2 065 058 voyageurs sont entrés à cette station[6]. En 2012, ils sont 2 108 222 voyageurs[7] et ils sont 2 115 456 en 2013, ce qui la place à la 242e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[8],[9].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station possède deux accès : une sortie ne comportant qu'un escalier mécanique débouchant face au n°85 de l'avenue Mozart, à l'angle de la rue Ribera (au n°47), et un accès constitué d'un escalier fixe donnant face au n°78 de la même avenue, à l'angle de la rue de l'Yvette (au n°2). L'un des accès possède un des rares candélabres Val d'Osne conçu au début des années 1920[10] et une balustrade de type Dervaux à ces deux accès.

La salle des billets se trouve en mezzanine, au-dessus des voies, dans la station, situation rare pour l'époque, et que l'on ne rencontre que dans deux stations proches (Ranelagh et La Muette). Ainsi, les quais sont visibles depuis salle et le comptoir d'information qui a remplacé le guichet. Ce dernier était un des rares de style des années 1970 à subsister jusqu'aux années 2010[3].

Quais[modifier | modifier le code]

Plaque présentant l'historique du nom porté par la station.
Plaque présentant l'historique du nom porté par la station.

Jasmin est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est du style utilisé pour la majorité des stations du métro : le bandeau d'éclairage est blanc et arrondi dans le style « Gaudin » du renouveau du métro des années 2000, et les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les pieds-droits, la voûte et le tympan. Les cadres publicitaires sont en faïence de couleur miel et le nom de la station est également en faïence dans le style de la CMP d'origine. Les sièges sont du style « Motte » de couleur rouge. La décoration des quais est totalement identique à celle de sa voisine, Ranelagh.

Une affiche culturelle sur le poète Jasmin est apposée sur le quai en direction de Montreuil.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station ne possède qu'une seule correspondance avec la ligne 22 du réseau de bus RATP, en direction d'Opéra uniquement.

À proximité[modifier | modifier le code]

La station est à proximité de l'institut médical Jasmin, créé en septembre 2011, situé au nos 7/11 de la rue de l'Yvette[11] et d'un centre médico-psycho-pédagogique situé au no 50 de la rue Ribera[12]. La Fondation Le Corbusier et la Maison La Roche sont également accessible depuis cette station[13].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carto.metro, station Jasmin.
  2. Jean Tricoire, Un siècle de métro en 14 lignes. De Bienvenüe à Météor., 1999, (ISBN 2902808879), page 258.
  3. a et b Le Renouveau du Métro, tableau récapitulatif de l'ensemble des stations, sur le site symbioz.net, consulté le 5 mai 2017.
  4. Fiche de la rue Jasmin, sur le site officiel de la Mairie de Paris www.paris.fr, consulté le 4 janvier 2014.
  5. Fiche de la rue de la Cure, sur le site officiel de la Mairie de Paris www.paris.fr, consulté le 4 janvier 2014.
  6. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr. Consulté le 5 novembre 2012.
  7. Fichier excel sur les entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr, consulté le 5 janvier 2014.
  8. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.
  9. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.
  10. Métro - RER - une histoire d'avenir, 2007, (ISBN 9782915347524), page 93.
  11. Site de l'Institut médical Jasmin. Consulté le 14 janvier 2014.
  12. Localisation du centre médico-psycho-pédagogique, sur un plan interactif du 16e arrondissement de Paris. Consulté le 14 janvier 2014.
  13. Fondation Le Corbusier - Maison la Roche. Consulté le 4 janvier 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographies[modifier | modifier le code]

  • Jean Tricoire, Un siècle de métro en 14 lignes. De Bienvenüe à Météor., éditions La Vie du Rail, 1999, (ISBN 2902808879)
  • Métro - RER - une histoire d'avenir, éditions LBM, 2007, (ISBN 9782915347524)