Topher Grace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Topher Grace
Description de cette image, également commentée ci-après

Topher Grace en 2012 lors de l'avant-première du film The Giant Mechanical Man.

Nom de naissance Christopher John Grace
Naissance (38 ans)
New York (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Films notables Spider-Man 3
Valentine's Day
Séries notables That '70s Show

Christopher John Grace, dit Topher Grace, est un acteur américain né le à New York.

Il est principalement connu pour son rôle d'Eric Forman dans la série télévisée That '70s Show puis avec celui de Venom / Eddie Brock dans Spider-Man 3.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Topher Grace est né à New York[1] de l'union de Pat, assistante scolaire à la New Canaan Country School (en) et John Grace, un publicitaire de Madison Avenue[2],[3]. Il a une sœur, Jenny Grace[4].

Il a grandi et a suivi sa scolarité à Darien dans le Connecticut aux côtés de l'actrice Kate Bosworth[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Révélation[modifier | modifier le code]

Topher Grace est repéré en 1998 par Bonnie Turner pour sa prestation dans la pièce de théâtre L'Imposteur. Âgé de 20 ans, il décide d'abandonner la faculté pour suivre une carrière d'acteur et est engagé pour le rôle principal de la série télévisée That '70s Show, créée par Bonnie Turner. Il interprète Eric Forman pendant sept ans, de 1998 à 2005, notamment aux côtés d'Ashton Kutcher. À la suite de cela, les deux acteurs prennent du recul et se concentrent respectivement sur leurs carrières cinématographiques. Ils participeront tout de même au dernier épisode, à la fin de la huitième saison.

Débuts cinématographiques[modifier | modifier le code]

Il débute sur grand écran dès 2000 avec un petit rôle dans le thriller choral Traffic, mis en scène par Steven Soderbergh. Sa prestation lui permet de donner la réplique à Michael Douglas et de remporter deux prix d'interprétation, dont celui du meilleur acteur aux Young Hollywood Awards 2001. Il retrouve ensuite Steven Soderbergh pour la comédie de braquage Ocean's Eleven, dans lequel il joue son propre rôle aux côtés d'autres jeunes vedettes de la télévision (Joshua Jackson, Barry Watson et Holly Marie Combs) qui apprennent le poker auprès de Rusty Ryan, joué par Brad Pitt.

Alors que That '70s Show est à sa cinquième saison, il apparaît dans le drame Le Sourire de Mona Lisa (2003), où il évolue auprès d'une distribution majoritairement féminine menée par Julia Roberts.

En décembre 2004, il continue à jouer de son image de gendre idéal en interprétant l'un des deux rôles principaux, avec Dennis Quaid, de la comédie dramatique En bonne compagnie. Il incarne un jeune cadre dynamique amoureux de la fille de son employé, interprétée par Scarlett Johansson. Cette même année, il refait un caméo dans Ocean's Twelve, et donne la réplique à Laura Linney dans le drame P. S., inédit en France.

Confirmation[modifier | modifier le code]

Topher Grace à la première new-yorkaise de Spider-Man 3, en avril 2007.

Son départ de That '70s Show en mai 2005 lui permet de se consacrer intégralement au tournage du blockbuster Spider-Man 3 de Sam Raimi, où il incarne le rival de Spider-Man, Eddie Brock / Venom. Le film, sorti en 2007, lui permet de retrouver sa partenaire du Sourire de Mona Lisa, Kirsten Dunst, mais l'empêche de participer au dernier opus de la trilogie de Soderberg, Ocean's Thirteen (2007).

Il faut attendre 2010 pour le revoir au cinéma : il apparaît d'abord dans la comédie romantique chorale Valentine's Day réalisé par Garry Marshall, avec notamment Julia Roberts, Anne Hathaway et Ashton Kutcher. Cette romance relate les destins croisés de couples qui se séparent, se retrouvent où se rencontrent à Los Angeles, le jour de la Saint-Valentin.

La même année, il participe au troisième volet de la franchise Predator, intitulé Predators, réalisé par Nimród Antal et produit par Robert Rodriguez. Il fait partie des personnages entourant les têtes d'affiches Adrien Brody (Le Pianiste) et Laurence Fishburne (Matrix), dans le rôle d'un jeune médecin surdoué aux pratiques douteuses. Le blockbuster sort en juillet 2010, alors qu'il commence à peine le tournage du film d'espionnage Secret Identity. Il y joue le rôle d'une jeune recrue du FBI qui fait équipe avec un ex-agent de la CIA à la retraite, joué par la star Richard Gere, afin d'enquêter sur le meurtre d'un sénateur. Sa partenaire féminine à l'écran est Odette Yustman, qui joue son épouse.

L'année 2011 est surtout marquée par deux productions le ramenant indirectement à ses débuts : il revient d'abord à la télévision pour le téléfilm Too Big to Fail : Débâcle à Wall Street de Curtis Hanson. Il y prête ses traits à Jim Wilkinson, secrétaire au Trésor nommé par George W. Bush pour sauver les banques de la faillite, durant la crise financière de 2008. Ce rôle lui permet de donner la réplique aux vétérans William Hurt (qui joue le rôle d'Henry Paulson) et James Wood. Puis il est surtout la tête d'affiche de la comédie rétro potache Une soirée d'enfer, qu'il produit et coécrit. Sorti le 7 décembre 2011, le film lui permet d'évoluer aux côtés des jeunes Teresa Palmer et Anna Faris. Le film se solde cependant par un énorme échec critique[5] et commercial[6].

Seconds rôles[modifier | modifier le code]

À la suite de cet échec, il tente de nouveau de jouer de son image en participant à la comédie romantique indépendante The Giant Mechanical Man, sortie en 2012, dans laquelle il incarne l'arrogant rival du héros. Il intègre ensuite la large distribution de la comédie dramatique Un grand mariage, dans lequel il joue l'incontrôlable fils cadet du couple incarné par Robert De Niro et Diane Keaton. Le film, sorti en 2013, est éreinté par la critique[7].

L'année 2014 lui permet d'aligner trois longs métrages : tout d'abord le thriller canadien The Calling, dont il partage l'affiche avec Susan Sarandon, la comédie romantique indépendante Comment séduire une amie (Playing It Cool), où il joue le meilleur ami du héros interprété par Chris Evans, puis surtout le blockbuster de science-fiction de Christopher Nolan, Interstellar, où il partage l'essentiel de ses scènes avec la star Jessica Chastain. Il s'agit surtout du plus gros succès critique et commercial auquel il ait participé depuis Ocean's Eleven, en 2001.

En 2015, il participe à la comédie d'action American Ultra, de Nima Nourizadeh, où il interprète l'agent Adrian Yates, lancé à la poursuite des héros incarnés par Jesse Eisenberg et Kristen Stewart. Il est aussi à l'affiche de l'ambitieux biopic Truth : Le Prix de la vérité, écrit et réalisé par James Vanderbilt, pour un rôle important, aux côtés de Cate Blanchett et Robert Redford.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Après une brève relation en 2007 avec l'actrice Teresa Palmer, en mars 2011, soit lors du tournage du film Une soirée d'enfer (Take Me Home Tonight), Topher Grace et Teresa Palmer se sont à nouveau fréquentés[8],[9],[10].

En janvier 2014, il entame une relation avec l'actrice Ashley Hinshaw et se fiancent un an plus tard[11]. Le 29 mai 2016, le couple s'est marié à Santa Barbara, en Californie[12]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Prochainement

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries d'animation[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Émissions[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Cédric Dumond est la voix française la plus régulière de Topher Grace[14],[15]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Topher Grace Profile », sur Eonline.com,‎ .
  2. (en) « Topher Garce Bio », sur Celebrity.Yahoo.com,‎ .
  3. (en) « Topher Grace's Plan for Crossover Success », sur NYMag.com,‎ .
  4. a et b (en) William Keck, « The personification of Grace », sur Usatoday.com,‎ (consulté le 19 juillet 2016).
  5. http://www.rottentomatoes.com/m/young-americans/
  6. http://www.boxofficemojo.com/people/chart/?id=tophergrace.htm
  7. http://www.rottentomatoes.com/m/the_big_wedding_2013/
  8. (en) « Teresa Palmer and Topher Grace hit Adelaide », sur Dailytelegraph.com.au,‎ (consulté le 19 juillet 2016).
  9. (en) Maria Lewis, « I want to fix people: From Russell Brand to Adam Brody, Teresa Palmer reveals why her string of A-List relationships didn't work out - until she met husband Mark Webber », sur Dailymail.co.uk,‎ (consulté le 19 juillet 2016).
  10. (en) Matt Goldberg, « Topher Grace and Teresa Palmer Exclusive Interview Take Me Home Tonight », sur Collider.com,‎ (consulté le 19 juillet 2016).
  11. (en) Rachel McRady, « Topher Grace Engaged to Actress Ashley Hinshaw: See Her Ring! », sur Usmagazine.com,‎ (consulté le 19 juillet 2016).
  12. (en) Elizabeth Leonard et Dave Quinn, « That '70s Show Star Topher Grace Ties the Knot with Ashley Hinshaw », sur People.com,‎ (consulté le 19 juillet 2016).
  13. a, b et c (en) « Filmographie à venir de Topher Grace », sur IMDb.com (consulté le 20 octobre 2015) [m-à-j].
  14. a, b, c, d, e et f « Comédiens ayant doublé Topher Garce en France » sur RS Doublage, consulté le 5 janvier 2013
  15. a, b, c, d et e « Comédiens ayant doublé Topher Garce en France » sur Doublagissimo, consulté le 5 janvier 2013
  16. Carton du doublage français cinématographique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]