Société préhistorique française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Société préhistorique française
Image illustrative de l'article Société préhistorique française
Grotte de Lascaux, scène du puits
Fondation 1904
Discipline Préhistoire
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Langue Français
Président Claude Mordant
Secrétaire général Jean-Marc Pétillon
Président d'honneur Jean Clottes, Yves Coppens, Henri de Lumley, Jean Guilaine
Membres 1 100
Publications Bulletin de la Société préhistorique française
Site web http://www.prehistoire.org

La Société préhistorique française est une société savante associative fondée en 1904, reconnue d'utilité publique en 1910. Elle a obtenu le Grand Prix de l’Archéologie en 1982. Ses principales activités sont l'organisation de réunions scientifiques et la publication de monographies, d'actes de colloques et de la revue Bulletin de la Société préhistorique française.

Historique[modifier | modifier le code]

L'idée de créer une société regroupant les « palethnologues » français, les archéologues s'intéressant à la Préhistoire, a été conçue en 1903 lors de la fouille de la Baume Croupatière ou grotte Saint-Gervais à Bonnieux (Vaucluse) par Marc Deydier, notaire de Cucuron, Anfos Martin, Albert Moirenc, Ivan Pranishnikoff, un des fondateurs de la Nacioun gardiano, Paul Raymond, médecin à Pont-Saint-Esprit et Frédéric Lazard, maire de Sivergues[1]. L'idée se concrétise en janvier 1904 avec la création de la Société préhistorique de France, devenue depuis lors la Société préhistorique française.

Une plaque commémorative a été posée dans la grotte de Bonnieux en septembre 2004 lors du congrès du centenaire de la Société qui s'est tenu à Avignon.

Anciens présidents[modifier | modifier le code]

La Société préhistorique française a notamment été présidée par Léon Henri-Martin, Léon Coutil, Armand Viré, Jean Pagès-Allary, Félix Régnault, André Vayson de Pradenne, Paul Rivet, Saint-Just Péquart[2], Henri Breuil, André Leroi-Gourhan, Louis-René Nougier, Camille Arambourg, René Joffroy, Pierre-Roland Giot, Jacques Briard, Denise de Sonneville-Bordes, Yves Coppens, Jean Roche, Jean Clottes et Jacques Jaubert.

Gérard Bailloud, Christiane Éluère, Jean Clottes, Yves Coppens, Henri de Lumley, Jean Guilaine, Jean-Pierre Mohen, Claude Constantin et Jean Leclerc en sont présidents d'honneur.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Bruni, Sivergues, monographie, Éd. Luberon-Nature, 1982, p. 22.
  2. « L'étrange destin des Péquart », sur La Dépêche du Midi,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]