Joseph Achille Le Bel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joseph Achille Le Bel
Image dans Infobox.
Fonction
Président
Société préhistorique française
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Domaines
Membre de
Distinctions

Joseph Achille Le Bel, né à Pechelbronn (Bas-Rhin) le et mort à Paris le , est un chimiste français, considéré comme le précurseur de la stéréochimie moderne. Il a dirigé l'exploitation de pétrole de Pechelbronn.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études à l'École polytechnique (X1865), il explique en 1874 la notion d'activité optique d'un composé et le rapport de cette propriété à celle de la présence d'un carbone asymétrique. Cette théorie est également publiée la même année par son ami le chimiste néerlandais Jacobus van 't Hoff avec lequel il a fait ses premiers pas d'étudiant en recherche au laboratoire de Charles Adolphe Wurtz à Paris. Le Bel est élu membre de l'Académie des sciences en 1929, après avoir étudié l'activité optique des composées azotés. Ses travaux ont également porté sur l'évolution du système solaire comme l'indique son ouvrage Cosmologie rationnelle. Avec van 't Hoff, il obtient en 1893 la médaille Davy, qui récompense leurs travaux communs sur la théorie du carbone asymétrique. Il devient membre étranger de la Royal Society en 1911.

Hommages[modifier | modifier le code]

Plaque au n° 250 rue Saint-Jacques (Paris), immeuble où il vit de 1903 à 1930 et dont il fait don à la Société chimique de France.

Un institut de l'université de Strasbourg, sur le campus de l'Esplanade, porte son nom[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Société chimique de France [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) George Mann Richardson, Louis Pasteur, Jacobus van 't Hoff, Joseph Achille Le Bel, Johannes Wislicenus, The Foundations of Stereo Chemistry. Memoirs by Pasteur, van't Hoff, Lebel and Wislicenus, New York, American Book Co. 1901. (OCLC 2753817)
  • (en) J. Maury, Joseph Achille Le Bel, Arthur Edmunds, Laugerie Basse : The Excavations of M. J.-A. Le Bel, Le Mans, Monnoyer, 1925. (OCLC 1742132), en ligne (Archive.org)
  • Vie et œuvres de Joseph-Achille Le Bel, Impr. P. Dupont, 1949. (OCLC 1133741)
  • Gabriel Wackermann, « Joseph Achille Le Bel », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 23, p. 2260
  • Jean-Claude Streicher, "Joseph Achille Le Bel, Pechelbronn et la chimie 3D", éd. Bentzinger, Colmar 2015, (ISBN 9782849604977)

Liens externes[modifier | modifier le code]