Lionel Balout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lionel Balout
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
ChatouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Lionel Balout (Nantes, 18 avril 1907 - Chatou, 16 janvier 1992) est un préhistorien et archéologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à la Sorbonne où il est élève de Jérôme Carcopino. Après l’obtention d'une agrégation d'histoire et géographie, il est nommé au lycée d'Alger.

Encouragé par Carcopino, il devient un spécialiste de la Préhistoire de l'Afrique du Nord. Professeur à la Faculté d'Alger, conservateur du musée d'ethnographie et de préhistoire du Bardo, il fonde le laboratoire du musée du Bardo qui deviendra en 1955 le Centre de recherches anthropologiques, préhistoriques et ethnographiques d'Alger.

Directeur et fondateur de la partie préhistorique de la revue Libyca, il collabore aussi au Bulletin de la Société d'histoire naturelle de l'Afrique du Nord, aux Travaux de l'Institut de recherches sahariennes de l'Université d'Alger, à la Revue africaine et à la Revue de la Méditerranée.

Balout est le premier à établir la chronologie préhistorique de l'Afrique du Nord en se basant sur la géologie du Quaternaire, la paléontologie et l'archéologie. Créateur des Fiches typologiques africaines (1966-1970) visant à unifier la terminologie et la nomenclature, il est le doyen de la Faculté des lettres et sciences humaines d'Alger de 1956 à 1962.

En 1962, il est nommé professeur au Muséum d'histoire naturelle de Paris dont la chaire de Préhistoire est créée pour lui. Professeur à l'Institut de paléontologie humaine qu'il dirige de 1973 à 1981, il effectue d'importants travaux pour le ministère des Affaires étrangères et au CNRS. Membre du conseil permanent de l'Union internationale des sciences préhistoriques et protohistoriques, c'est à lui que le gouvernement égyptien confie l'analyse de la momie de Ramsès II.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Préhistoire de l'Afrique du Nord, 1955
  • Préhistoire de l'Afrique du Nord, essai de chronologie, 1956
  • Hommes préhistoriques du Maghreb et du Sahara, 1958
  • Alger préhistorique, 1958
  • Musée d'ethnographie et de préhistoire du Bardo, 1959
  • Lionel Balout, Colette Roubet et Christiane Desroches-Noblecourt, La momie de Ramsès II : contribution scientifique à l'égyptologie, Paris, Recherche sur les civilisations, , 556 p.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mélanges offerts au doyen Lionel Balout, 1981
  • Gabriel Camps, Revue du monde musulman et de la Méditerranée, no 63-64, 1992, p. 269-271 (Lire en ligne sur Persée)
  • G. Souville, Antiquités africaines no 29, 1993, p. 13-15
  • Ève Gran-Aymerich, Les chercheurs de passé, Éditions du CNRS, 2007, p. 576-577 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]