Jean Pagès-Allary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Pagès-Allary
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Jean-Baptiste Pagès-Alary, est un géologue et un archéologue français, né le à Murat dans le département du Cantal et décédé en 1926.

Connu pour ses recherches minières sur la silice de Neussargues, l'or de Bonnac et la domite d'Albepierre, devenu célèbre par ses découvertes archéologiques à Chastel-sur-Murat, à La Tourille et au tumulus de Celles.

Archéologue qui a surtout été actif dans le Cantal, il fut un membre de la Société de la Haute-Auvergne, et président de la Société préhistorique française.

Il fut aussi un précurseur du tourisme hivernal et du ski au Lioran.

Biographie[modifier | modifier le code]

Attiré par les sciences naturelles, il se lia très tôt au groupe de naturalistes gravitant autour de Jean-Baptiste Rames (1832-1894) à Aurillac. Il s'initia à la géologie, à l'archéologie, participant à la vaste entreprise d'étude du volcan cantalien lancée par Rames.

Il travailla particulièrement avec Marcellin Boule (1861-1942), Joseph Déchelette (1862-1914) et Pierre Marty (1863-1926).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  • Dr G. Charvilhat, « Jean Pagès-Allary (1863-1926) », in Bulletin de la Société préhistorique française, volume 23, n°12, p. 161, année 1926.
  • Pagès-Allary. Un pionnier de l'archéologie dans le Cantal, RHA, 2004, 296 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]