Serge Aurier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aurier.
Serge Aurier
PSG-Shakhter15 (3).jpg
Serge Aurier en 2015 avec le PSG.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Paris Saint-Germain
Numéro 19
Biographie
Nationalité Drapeau : Côte d'Ivoire Ivoirien
Naissance (24 ans)
Lieu Ouaragahio (Côte d'Ivoire)
Taille 1,76 m (5 9)[1]
Période pro. Depuis 2009
Poste Arrière droit
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
0 Drapeau : France Sevran FC
2004-2006 Drapeau : France FC Villepinte
2006-2009 Drapeau : France RC Lens
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2009-2012 Drapeau : France RC Lens 055 0(0)
2012-2015 Drapeau : France Toulouse FC 080 0(8)
2014-2015 Drapeau : France Paris SG 016 0(1)
2015- Drapeau : France Paris SG 065 0(4)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2013- Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 039 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 27 mai 2017

Serge Aurier, né le à Ouaragahio en Côte d'Ivoire, est un footballeur international ivoirien. Il évolue en Ligue 1 au poste d'arrière droit au Paris Saint-Germain.

Formé au Racing Club de Lens, Serge Aurier fait ses débuts en Ligue 1 à seulement 17 ans. Prometteur, de nombreux clubs européens tentent de l'attirer. En difficultés financières, le club de Lens transfère le latéral au Toulouse FC. Lors de la saison 2013-2014, le défenseur explose jusqu'à devenir le latéral droit le plus prolifique d'Europe. La saison suivante, le club du Paris Saint-Germain le recrute sous forme de prêt avant de lever l'option d'achat la saison suivante. Avec le club de la capitale, Serge Aurier remporte plusieurs titres dont 2 titres de champion de France.

Serge Aurier est sélectionné, grâce à ses performances avec Toulouse, pour participer à la Coupe du Monde 2014 au Brésil. L'année suivante, il fait partie de l'équipe de la Côte d'Ivoire victorieuse en Coupe d'Afrique des nations 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Après quelques années à Abidjan en Côte d'Ivoire, Serge Aurier rejoint la France et la banlieue parisienne. Aurier grandit dans la cité des Beaudottes à Sevran en Seine-Saint-Denis[2]. Il entame alors sa formation dans le club de football de Villepinte, au poste de milieu défensif.

Découverte du monde professionnel à Lens[modifier | modifier le code]

Formation et débuts au Racing Club de Lens[modifier | modifier le code]

Serge Aurier rejoint le Racing Club de Lens en 2006 en même temps que son frère Christopher. Ce départ pour Lens crée d'ailleurs une confusion entre les prénoms des deux frères chez la Ligue et Canal+[3],[4], notamment. Avec les équipes de jeunes du club, Serge Aurier est vice-champion des moins de seize ans et champion de France des moins de dix-huit ans. Il devient ensuite le capitaine de l'équipe réserve, avant de signer son premier contrat professionnel en juin 2009[5].

Serge Aurier en 2011 avec le RC Lens.

Serge Aurier joue son premier match de Ligue 1 le contre Saint-Étienne, à seize ans et trois-cent-soixante-trois jours, profitant de la non-présence de Marco Ramos, suspendu pour une accumulation de cartons jaunes. Opposé à Dimitri Payet, il tient le choc après des premières minutes difficiles. Il est de nouveau utilisé pour les match de coupe de la ligue et de coupe de France. Le 30 janvier, lors du derby du Nord, il est titularisé à la dernière minute, Ramos ressentant une douleur derrière la cuisse lors de l'échauffement[6]. De nouveau, le jeune lensois rend une copie satisfaisante, et apparaît même comme l'un des meilleurs Sang et Or au Stadium Nord[6]. Il touche une multitude de ballons durant ce match (soixante-neuf, soit sept de moins que Franck Béria, le plus actif du match[7]). Appelé plusieurs fois par la sélection espoir ivoirienne, il décline l'invitation, et décander a double nationalité[8]. À la fin de cette première saison prometteuse, il obtient la « Gaillette d’Or », récompensant le meilleur jeune lensois de l'année[9].

Lors de la saison 2010-2011, il change de statut dans l'équipe, et devient un joueur important de l'équipe de Lens et participe à 29 matches toutes compétitions confondues. En mars 2011, il prolonge donc son contrat avec le club nordiste jusqu'en 2015[10]. Multipliant les bonnes apparitions, il attire rapidement les grosses écuries européennes Manchester City[11], Sunderland, Fulham[12] et la Lazio Rome, le club espagnol de Getafe se montrant le plus pressant[13]. En fin de saison, le RC Lens est relégué en Ligue 2. Aurier déclare alors que passer une saison dans l'antichambre de l'élite ne le dérangerait pas, mais qu'il privilégierait la Ligue 1 pour sa progression[14]. Aurier reste finalement dans le Nord de la France avec le statut de titulaire.

Lors de la saison 2011-2012, Aurier est titulaire indiscutable avec Lens. Durant la première moitié de saison, il joue un total de 16 matchs en Ligue 2. Alors que d'autres clubs européens s'intéressent à lui, le Racing Club de Lens fait face à des difficultés financières. En toute fin de mercato hivernal, Serge Aurier quitte le club après 56 matchs avec Lens.

Retour en Ligue 1 à Toulouse (2012-2015)[modifier | modifier le code]

Le , Serge Aurier signe au Toulouse Football Club pour quatre ans et demie[15]. Son transfert est estimé à 1,5 millions d'euros[16]. Il fait ses débuts sous ses nouvelles couleurs seulement deux jours après sa signature lors d'une victoire 1 à 0 contre le SM Caen[17]. Le , lors de la 30e journée du championnat de France de Ligue 1 et le déplacement à Lille, il marque son 1er but avec le Toulouse Football Club et le premier de sa carrière professionnelle[18]. Peu après, Aurier se blesse à la cheville et rate six matchs de championnat, avant de revenir lors de la dernière journée de Ligue 1 où Toulouse perd 2-0 contre Ajaccio. Pour sa première moitié de saison à Toulouse, Aurier joue un total de 10 matchs pour un but marqué.

Lors de la saison 2012-2013, dès la 1re journée à Montpellier, Serge Aurier connait le meilleur et le pire. Tout d'abord, c'est lui qui distribue la passe décisive sur le but de Wissam Ben Yedder à la 72e minute avant de se faire expulser dix minutes plus tard, obligeant ses coéquipiers à terminer la rencontre à 9 après l'exclusion préalable d'Adrien Regattin (match nul 1-1)[19]. À la suite de cette expulsion, Aurier est suspendu pendant trois matchs dont un avec sursis[20]. Il fait son retour le 1er septembre 2012 contre le Stade de Reims (match nul 1-1)[21]. Le 11 janvier 2013,lors de la 20e journée de la saison 2012-2013, le latéral droit inscrit son second but en Ligue 1. Posté à l'entrée de la surface adverse, côté droit, Aurier exécute, sans contrôle, un extérieur du pied droit qui se loge dans la lucarne opposée de Stéphane Ruffier[22]. De la 26e à la 29e journée, Aurier est écarté du groupe à cause de blessures[23]'[24]. À la fin de la saison, Toulouse, éliminé dès le 2e tour de chaque coupe, termine à la 10e place du championnat. Au total, Aurier dispute 32 rencontres pour 1 but et 5 passes décisives sur la saison et est sélectionné pour la première fois avec les Éléphants de Côte d'Ivoire.

La saison 2013-2014 de Toulouse débute très mal mais Sege Aurier, qui a signé un nouveau contrat qui le lie au club jusqu'en 2018[25], se distingue dans le 3-5-2 dessiné par Alain Casanova[26]. Grâce à une grande liberté sur les offensives toulousaines, le latéral droit ouvre son compteur but contre Evian TG lors de la 12e journée malgré une défaite 2 buts à 1[27]. Trois mois plus tard, Toulouse va mieux et Aurier marque son deuxième but de la saison à Marseille et permet à son équipe de rentrer du Vélodrome avec le point du nul (2-2)[28]. Quinze jours après, l'Ivoirien et de nouveau décisif et donne la victoire aux Toulousains à Lorient (1-3), son troisième but de la saison, le troisième à l'extérieur[29]. C'est le 8 mars 2014, lors de la 28e journée qu'Aurier inscrit son premier but au Stadium contre Reims (3-2)[30]. La journée suivante, il donne la victoire au Téfécé au Stade Rennais (2-3). Désormais devenu l'homme fort des siens, le latéral passe le plus clair de son temps dans la surface adverse sans oublier ses obligations défensives malgré tout. Contre Lille son but dans le temps additionnel ne change pas la donne et les Sudistes s'inclinent 1-2 à domicile. Toulouse se classe 9e en fin de saison mais se fait sortir en 8e de finale de la Coupe de la Ligue et par l'AS Moulins, club de CFA en 16e de finale.

Au total, Serge Aurier aura inscrit 6 buts en 38 rencontres et distribué 7 passes décisives, ce qui fait de Serge Aurier, le défenseur latéral le plus prolifique d'Europe[31], malgré ses 11 cartons jaunes reçus. De plus, il est élu meilleur latéral droit dans l'équipe-type de la Ligue 1 au Trophées UNFP[32]'[33]. Il termine également 2e au classement du meilleur africain de Ligue 1 derrière Vincent Enyeama le gardien du LOSC et devant son ancien coéquipier à Lens, aujourd'hui à Lyon, Henri Bedimo[34].

Découverte de l'Europe avec le Paris Saint-Germain[modifier | modifier le code]

Adaptation au PSG (saison 2014-2015)[modifier | modifier le code]
Serge Aurier lors d'un match de Ligue des champions en 2015 avec le PSG.

Le , le Paris Saint-Germain officialise la signature de Serge Aurier sous forme de prêt avec option d'achat, le club francilien ne pouvant l'acheter immédiatement à cause du fair-play financier[35]. Il joue pour la première fois sous ses nouvelles couleurs le , lors du match amical contre le Kitchee SC et délivre une passe décisive pour Zlatan Ibrahimović, qui marque de la tête[36]. Il effectue ses débuts en Ligue 1, avec le PSG, le 16 août lors du match contre le SC Bastia en entrant à la 45e minute pour une victoire 2-0[37]. Le match suivant, contre Evian, il est titularisé pour la première fois en match officiel avec Paris mais ne peut éviter le match nul (0-0)[38]. En concurrence avec le Hollandais Gregory van der Wiel puis Marquinhos sur le côté droit de la défense, le jeune latéral peine à trouver ses marques et ne dispute que quelques rencontres en Ligue 1 sans jamais prendre part au match de Ligue des Champions. Il est notamment suspendu pour les quarts de finale de Ligue des Champions pour avoir insulté un arbitre dans une vidéo (voir section Polémiques). Il délivre sa première passe décisive de la saison lors du Classique contre l'Olympique de MarseilleEdinson Cavani marque de la tête le second but de la partie (2-0) pour le compte de la 13e journée[39]. Le 17 décembre, Serge Aurier marque son premier but avec le PSG lors des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue contre l'AC Ajaccio pour une victoire 3-1[40].

Le 11 avril, Serge Aurier s'offre la Coupe de la Ligue en battant le SC Bastia 4-0, son premier trophée en club. Il ne participe pas à la finale de la Coupe de France gagnée par le PSG contre l'AJ Auxerre plus d'un mois plus tard (0-1)[41]. A une journée de la fin, face à Montpellier, les parisiens sont sacrés champions de France[42]. Aurier n'aura pris part qu'à 16 rencontres sous les couleurs du PSG pour un but lors de sa première saison dans la capitale. Le club, lui, réalise le quadruplé historique en France puisqu'il remporte le Trophée des Champions, les deux coupes nationales et la Ligue 1[43]'[44]. Le 29 avril 2015, le Paris Saint-Germain annonce qu'il lève l’option d’achat de Serge Aurier qui signe un contrat le liant au club jusqu'en juin 2019[45].

Réussite sportive entachée par des polémiques (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Serge Aurier commence la saison 2015-2016 en remportant, le 1er août 2015, le Trophée des champions contre l'Olympique lyonnais. Il inscrit le premier but de la partie puis est élu Homme du Match de cette rencontre gagnée 2 à 0. Auteur d'une bonne préparation, il s'impose rapidement sur le flanc droit de la défense parisienne, au détriment de son coéquipier van der Wiel. Alors que le PSG domine en Ligue 1, Aurier participe, le 30 septembre 2015, à son premier match de Ligue des Champions face au Chakhtar Donetsk et marque son premier but dans cette compétition dès la 6e minute avant de dévier un ballon de la tête pour le but de David Luiz (3-0).

Le 13 décembre , il marque son premier but de la saison face à l'Olympique Lyonnais pour le compte de la 18e journée de Ligue 1 à la 17e minute de jeu. Finalement, le PSG s'impose 5-1 au Parc des Princes.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Lors de ses débuts, la question de l'équipe nationale que peut choisir Aurier est posée. De nombreux observateurs voient en lui le futur latéral de l'Équipe de France après sa grosse saison à Toulouse mais Aurier décide de représenter le pays du continent africain qu'il estime avoir plus besoin de lui[46]. Le , il connaît sa première sélection avec les Eléphants face à la Gambie en éliminatoires de la Coupe du monde 2014, sous la houlette de Sabri Lamouchi[47]. Aurier ne dispose pas de la nationalité française, une demande de naturalisation française du joueur ayant été refusée en 2011 par le ministre Claude Guéant selon Le Parisien[48].

Coupe du monde 2014[modifier | modifier le code]

Le jeune latéral droit, qui a explosé avec Toulouse, est logiquement retenu parmi les 23 Ivoiriens qui disputent la Coupe du monde 2014 au Brésil.

Pour son premier match dans la compétition, Serge Aurier se distingue par deux passes décisives contre le Japon (2-1)[49]. Lors du deuxième match, et malgré la défaite des siens contre la Colombie, Aurier est encore crédité d'une grosse prestation (2-1). Le dernier match est alors décisif entre deux équipes qui peuvent encore se qualifier. Alors que les Ivoiriens tenaient leur qualification pour les Huitièmes de finale contre la Grèce à la fin du temps réglementaire, Aurier, auteur d'un rush jusqu'au but adverse sur l'action précédente, ne se replace pas, laissant son côté droit à l'abandon. Les Grecs en profitent et obtiennent un penalty venu du côté d'Aurier et valident leur qualification au bout du temps additionnel au détriment des Africains (2-1).

Coupe d'Afrique des Nations 2015[modifier | modifier le code]

Malgré un faible temps de jeu au Paris-Saint-Germain, Aurier est indéboulonnable sur le flanc droit de la défense ivoirienne malgré le changement de sélectionneur et l'arrivée de Hervé Renard, et fait donc partie des 23 qui vont en Guinée équatoriale. La dernière chance pour une génération dorée ivoirienne vieillisante qui a perdu Didier Drogba, son capitaine et figure de proue, parti à la retraite sans être parvenu à remporter la moindre compétition internationale[50].

Dans le groupe le plus serré en compagnie du Mali, du Cameroun et de la Guinée, les Éléphants de Serge Aurier entrent dans la compétition en commençant par affronter les Guinéens. Menés au score à la suite d'un mauvais renvoi de Serge Aurier sur Mohamed Yattara et réduits à 10 après l'exclusion de Gervinho, la Côte d'Ivoire parvient à égaliser par Seydou Doumbia sur une action initiée par le latéral droit parisien qui rattrape son erreur (1-1). Dans un registre plus offensif face au Mali, Aurier est coupable d'être en retard au marquage de Bakary Sako qui ouvre le score rapidement avant que l'Ivoirien ne se rattrape en délivrant l'assist pour l'égalisation de Max-Alain Gradel en fin de partie (1-1). Les quatre premiers matchs du Groupe D s'étant tous soldés sur le score de 1-1, le match face au Cameroun sera donc décisif puisque les quatre équipes se trouvent à deux points et égalité parfaite à la différence de buts, buts marqués et encaissés. Malgré quelques frayeurs, Aurier et les siens se qualifient grâce à un nouveau but de Gradel (0-1). En quarts, la Côte d'Ivoire affronte l'Algérie, 18e et meilleure équipe africaine au Classement FIFA pour le premier choc de la compétition. Après avoir ouvert le score par Wilfried Bony, Serge Aurier est de nouveau en retard dans son placement défensif lors de l'égalisation adverse mais un doublé de Bony et un dernier but de Gervinho envoient la Côte d'Ivoire en demi face à la surprenante République démocratique du Congo (3-1). C'est là qu'Aurier décide de briller puisque ce dernier est impliqué sur les deux derniers buts des siens signés Gervinho et Wilfried Kanon pour une place en finale face au Ghana, sa troisième en huit ans (1-3). Aucun but marqué dans le temps réglementaire, ni dans les prolongations, la finale se joue donc aux tirs-aux-buts. Après deux tentatives manqués, c'est Aurier qui relance les siens qui finiront par s'imposer et remporter leur deuxième CAN, 23 ans après leur première (0-0 ; 8-9 ap tab).

Serge Aurier se voit distinguer en faisant partie de l'équipe-type de la CAN qui comporte étrangement 12 joueurs dont 2 gardiens après en avoir dévoilé une première quelques jours plus tôt dans laquelle le latéral n'était pas[51],[52].

Polémiques[modifier | modifier le code]

Lors d'une courte vidéo tournée à la fin du huitième de finale retour de C1 contre Chelsea le 11 mars 2015, Serge Aurier insulte l'arbitre de la rencontre (à laquelle il ne participe pas, étant blessé), Björn Kuipers (2-2)[53]. Malgré des excuses présentées à l'arbitre néerlandais, il écope de 3 matches de suspension infligés par la commission de discipline de l'UEFA et ne peut donc participer aux quarts de finale contre FC Barcelone[54].

Lors d'une diffusion en direct sur Periscope, dans la soirée du , Serge Aurier insulte des membres de son équipe, usant d'injures à caractère homophobe[55] et traitant notamment son entraîneur Laurent Blanc de « fiotte » et ses coéquipiers Salvatore Sirigu et Ángel Di María respectivement de « guez » (nul) et de « guignol ». Il est immédiatement écarté de l'effectif du PSG par les dirigeants[56], avant de s'excuser dans une vidéo le lendemain[57]. L'affaire, qui éclate à deux jours d'un match de Ligue des champions contre Chelsea, a donné lieu à un grand nombre de commentaires d'acteurs du monde du football et a suscité un véritable buzz sur les réseaux sociaux. Serge Aurier rencontre les dirigeants du PSG à ce sujet le lundi 22 février. Dans les jours suivants la sanction tombe. Il sera condamné à jouer avec l'équipe de CFA du PSG jusqu'au [58]. Il joue un match avec l'équipe B le 19 mars, avec un maillot floqué du numéro 2 et remporté 3-0 face au leader, l'AS Poissy[59]. Il rejoue en équipe première lors du quart de finale aller de Ligue des champions contre Manchester City le 6 avril 2016 au Parc des Princes[60].

Dans la nuit du 29 au 30 mai 2016, alors qu'il sort de boîte de nuit avec des amis, Serge Aurier se rend coupable d'insultes et d'un coup donné à un policier sous l'emprise de l'alcool. Le défenseur parisien est arrêté et est placé en garde à vue[61]. Il est condamné à 2 mois de prison ferme, 600 euros de dommage corporel et 1500 de frais de justice[62] pour ces faits le 26 septembre 2016 par le tribunal correctionnel de Paris, et fait appel immédiatement à la suite de cette décision [63]. Il peut néanmoins dans l'attente de son second jugement participer aux rencontres avec le Paris-Saint Germain.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Serge Aurier au 27 mai 2017[64]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2009-2010 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 5 0 0 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - 7 0 0
2010-2011 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 26 0 0 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - 28 0 0
2011-2012 Drapeau de la France RC Lens Ligue 2 16 0 0 - - - 4 0 0 - - - - - - - 20 0 0
Sous-total 47 0 0 2 0 0 6 0 0 - - - - - - - 55 0 0
2011-2012 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 10 1 0 - - - - - - - - - - - - - 10 1 0
2012-2013 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 28 1 5 2 0 0 2 0 0 - - - - - - - 32 1 5
2013-2014 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 34 6 7 2 0 0 2 0 0 - - - - - - - 38 6 7
Sous-total 72 8 12 4 0 0 4 0 0 - - - - - - - 80 8 12
2014-2015 Drapeau de la France Paris Saint-Germain (prêt) Ligue 1 14 0 5 0 0 0 2 1 2 0 0 0 C1 0 0 0 16 1 7
2015-2016 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 21 2 2 4 0 1 2 0 0 1 1 0 C1 5 1 0 33 4 3
2016-2017 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 22 0 3 3 0 0 1 0 0 1 0 0 C1 5 0 1 32 0 4
Sous-total 57 2 10 7 0 1 5 1 2 2 1 0 - 10 1 1 81 5 14
Total sur la carrière 176 10 22 13 0 1 15 1 2 2 1 0 - 10 1 1 216 13 26

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques de Serge Aurier au 29 mars 2016
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2012-2013 Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Coupe d'Afrique des nations 2013 - - - 2 0 0 - - - 2 0 0
2013-2014 Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Coupe du monde 2014 3 0 2 3 0 0 3 0 0 9 0 2
2014-2015 Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Coupe d'Afrique des nations 2015 6 0 1 6 0 2 1 0 0 13 0 3
2015-2016 Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Championnat d'Afrique des nations 2016 - - - 5 0 0 1 0 0 6 0 0
Total sur la carrière 9 0 3 16 0 2 5 0 0 30 0 5

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Avec le Paris SG, Serge Aurier est champion de France à deux reprises en 2015 et 2016.

Il remporte la Coupe de la Ligue en 2015, 2016 et 2017, la Coupe de France en 2016 et 2017 ainsi que le Trophée des champions en 2015 et 2016. Il est remplaçant lorsque le PSG remporte la Coupe de France 2015 et le Trophée des champions 2014.

En sélection[modifier | modifier le code]

Avec la Côte d'Ivoire, Aurier remporte la Coupe d'Afrique des nations 2015.

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Il est membre de l'équipe type de la Ligue 1 aux Trophées UNFP 2014 et 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Serge Aurier sur PSG.fr.
  2. Aurier, banlieusard devenu prince de Paris sur le site sofoot.com, le 25 novembre 2015.
  3. Serge Aurier à ne pas confondre avec Christopher sur espoirsdufootball.com, le 22 décembre 2009.
  4. Mais pourquoi l'appellent-ils Christopher ? sur rclensois.fr, le 22 décembre 2009.
  5. Le prodige de Sevran recruté à Lens sur le site du Parisien, le 25 juin 2009.
  6. a et b Ramos a manqué le derby sur le site de L'Équipe, le 31 janvier 2010.
  7. Statistiques individuelles des joueurs du match Lille - Lens sur le site de la LFP. Consulté le 31 janvier 2010.
  8. Côte d'Ivoire ou France ? Aurier hésite sur lensois.com, le 12 mai 2010.
  9. Et la Gaillette d’Or se nomme… sur lensois.com, le 11 mai 2010.
  10. Prolongation confirmée pour Aurier sur footransferts.com, le 29 mars 2011.
  11. Manchester City sur Serge Aurier sur rclensois.fr, le 21 mai 2011
  12. Manchester City doublé par deux autres clubs anglais pour Serge Aurier sur footmercato.net, le 4 juillet 2011
  13. Article sur sangetor.net
  14. Aurier pense à un départ sur lequipe.fr, le 28 juin 2011
  15. Aurier, un nouveau défenseur au TFC sur tfc.info, le 26 janvier 2012
  16. « Toulouse veut Aurier (Lens) - Foot - Transferts - L'EQUIPE.FR », sur lequipe.fr
  17. « EN DIRECT / LIVE. Toulouse - Caen - Ligue 1 - 28 janvier 2012 », sur Eurosport,
  18. « EN DIRECT / LIVE. Lille - Toulouse - Ligue 1 - 1 avril 2012 », sur Eurosport,
  19. « Montpellier neutralisé », sur Eurosport,
  20. « Aurier et Dupont au pilori », sur lequipe.fr
  21. « EN DIRECT / LIVE. Toulouse - Reims - Ligue 1 - 1 septembre 2012 », sur Eurosport,
  22. « EN DIRECT / LIVE. Saint-Etienne - Toulouse - Ligue 1 - 11 janvier 2013 », sur Eurosport,
  23. « Aurier absent 10 jours », sur lequipe.fr
  24. « Aurier blessé au genou droit », sur lequipe.fr
  25. « Serge Aurier prolonge », sur lequipe.fr
  26. « Aurier le Toulousain », sur France Football
  27. « EN DIRECT / LIVE. Evian Thonon Gaillard - Toulouse - Ligue 1 - 2 novembre 2013 », sur Eurosport,
  28. « Toulouse sait embêter l'OM », sur L'Equipe.fr
  29. « Lorient - Toulouse (1-3) », sur L'Equipe.fr
  30. « Toulouse - Reims (3-2) », sur L'Equipe.fr
  31. « PSG : Aurier en prêt avec option d'achat », sur France info
  32. TFC : Serge Aurier dans la dream team de Ligue 1 sur http://midi-pyrenees.france3.fr/, le 12 mai 2014
  33. « Trophées UNFP : Le PSG truste les nominations - Ligue 1 - Football », sur Sport24,
  34. Enyeama meilleur joueur africain de L1 devant Aurier et Bedimo sur foot01.com, le 12 mai 2014
  35. http://www.psg.fr/fr/Actus/003001/Article/67561/Serge-Aurier-rejoint-le-Paris-Saint-Germain
  36. « Kitchee SC - Paris-SG (2-6), Matches amicaux L1 intersaison - 29/07/2014 Match amicaux », sur L'Equipe.fr
  37. « EN DIRECT / LIVE. PSG - Bastia - Ligue 1 - 16 août 2014 », sur Eurosport,
  38. « EN DIRECT / LIVE. Evian Thonon Gaillard - PSG - Ligue 1 - 22 août 2014 », sur Eurosport,
  39. « Revivez la victoire du PSG face à l'OM (2-0) », sur LExpress.fr
  40. « EN DIRECT / LIVE. AC Ajaccio - PSG - Coupe de la Ligue - 17 décembre 2014 », sur Eurosport,
  41. « EN DIRECT / LIVE. AJ Auxerre - PSG - Coupe de France - 30 mai 2015 », sur Eurosport,
  42. « Le PSG champion de la Ligue 1 », sur Le Huffington Post
  43. « Ce fut plus compliqué que prévu mais le PSG tient son quadruplé historique », sur Eurosport,
  44. RMC SPORT, « Quadruplé national : le PSG seul dans l’histoire des grands championnats européens », sur RMC SPORT
  45. « Le PSG lève d'option d'achat de Serge Aurier », sur L'Equipe.fr (consulté le 28 février 2016)
  46. Aurier : «J'ai eu le temps de réfléchir» sur le 10sport.com, le 17 mai 2013
  47. Côte d'Ivoire: Première pour Aurier en Gambie sur football.fr, le 8 juin 2013.
  48. Frédéric Gouaillard, « PSG : Aurier, des bleus à l'âme », sur leparisien.fr, Le Parisien,
  49. La Côte d'Ivoire passe en force face au Japon, dépêche Belga, 15 juin 2014
  50. Malédiction de la génération dorée ivoirienne sur etv-sport.com
  51. CAN 2015 : deux gardiens dans une équipe type à douze joueurs ! sur lequipe.fr, le 12 février 2015
  52. A.Ayew, Bedimo, Mensah et Mandi honorés sur lequipe.fr, le 10 février 2015
  53. Serge Aurier s'en prend à l'arbitre de Chelsea-PSG sur lequipe.fr, le 12 mars 2015
  54. Serge Aurier «demande pardon à M. Kuipers», l'arbitre de Chelsea-PSG sur lequipe.fr, le 17 mars 2015
  55. http://www.humanite.fr/affaire-aurier-linquietante-banalisation-du-discours-homophobe-599430
  56. Serge Aurier mis à pied à titre conservatoire, sur psg.fr
  57. Les excuses de Serge Aurier en vidéo, sur dailymotion.com
  58. « Aurier a vu les dirigeants du PSG et attend sa sanction », sur Eurosport, (consulté le 22 février 2016)
  59. RMC SPORT, « PSG : Serge Aurier a rejoué avec la CFA », sur RMC SPORT (consulté le 20 mars 2016)
  60. Benjamin Hourticq, « PSG-Manchester City : Serge Aurier, la mauvaise idée », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  61. Serge Aurier en garde à vue sur lequipe.fr, le 30 mai 2016
  62. « 2016 une année de déboire pour serge Aurier », l'équipe,‎
  63. « Le défenseur du PSG Serge Aurier condamné à deux mois de prison ferme », sur L'Equipe.fr (consulté le 26 septembre 2016)
  64. « Statistiques de Serge Aurier », sur footballdatabase.eu

Sur les autres projets Wikimedia :