Lacina Traoré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lacina Traoré
Image illustrative de l’article Lacina Traoré
Traoré avec le FK Anji Makhatchkala en 2012.
Biographie
Nationalité Drapeau : Côte d'Ivoire Ivoirien
Naissance (28 ans)
Lieu Abidjan (Côte d'Ivoire)
Taille 2,03 m (6 8)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
2006-2007Drapeau : Côte d'Ivoire ASEC Mimosas
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2007-2008Drapeau : Côte d'Ivoire Stade d'Abidjan027 (19)
2008-2010Drapeau : Roumanie CFR Cluj063 (20)
2010-2012Drapeau : Russie Kouban Krasnodar039 (18)
2012-2014Drapeau : Russie Anji Makhatchkala046 (18)
2014-2018Drapeau : France AS Monaco035 (11)
2014 Drapeau : Angleterre Everton FC002 0(1)
2016 Drapeau : Russie CSKA Moscou021 0(6)
2017 Drapeau : Espagne Sporting Gijón008 0(2)
2017-2018 Drapeau : France Amiens SC018 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2012-Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire013 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 30 août 2018

Lacina Traoré, né le à Abidjan, est un footballeur international ivoirien qui évolue au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Formé à l'Académie Mimosifcom, il rejoint le Stade d'Abidjan dès son jeune âge. En 2006, il intègre l'équipe A du club et est titulaire à tous les matchs.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

CFR Cluj (2008-2010)[modifier | modifier le code]

En 2008, il rejoint le club roumain du CFR Cluj.

FC Kouban Krasnodar (2010-2012)[modifier | modifier le code]

Il quitte la Roumanie en 2010 pour rejoindre la Russie et le Kouban Krasnodar. Il y réalise une bonne saison en marquant à 18 reprises.

FK Anji Makhatchkala (2012-2014)[modifier | modifier le code]

En 2012, signe le contrat le plus important de sa carrière avec l'Anji Makhatchkala pour une somme de 19 millions d'euros. Associé à la star camerounaise Samuel Eto'o, il confirme ses belles prédispositions en inscrivant en moyenne un but tous les deux matchs.

AS Monaco (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Le , il rejoint l'AS Monaco en signant un contrat de quatre ans et demi[1]. Son nouvel entraîneur, Claudio Ranieri, ne comptant pas sur lui dans l'immédiat, le club prête immédiatement. Le 24 janvier 2014, il s'engage jusqu'à la fin de la saison à Everton[2]. Celui-ci se transforme en véritable fiasco, puisque après avoir marqué son premier but, il se blesse pour le restant de la saison.

Après ce prêt infructueux, l'Ivoirien quitte l'Angleterre et rejoint définitivement la Ligue 1 et l'AS Monaco en juillet 2014. Insuffisamment remis, Traoré subit d'emblée une fracture de fatigue au tibia. Il n'apparaît que dans 6 matchs en Ligue 1. Il marque son premier but pour Monaco le 9 novembre 2014 à Saint-Étienne, en déviant involontairement un tir lointain de Jérémy Toulalan. Affichant un niveau de jeu faible, il contraint Monaco à le placer sur la liste des transferts.

Finalement retenu pour la saison 2015/2016 à la suite du départ surprise d'Anthony Martial et enfin débarrassé de ses blessures, Traoré gagne du temps de jeu en profitant du niveau médiocre de l'autre pointe offensive du club, Guido Carrillo. Dans sa deuxième saison en Ligue 1, Lacina Traoré s'améliore vis-à-vis sa première saison à Monaco. Mais malgré quelques buts dont un quadruplé contre la modeste équipe de Saint-Jean-Beaulieu en Coupe de France (match remporté 10-2, au cours duquel il se fait également expulser), le grand Ivoirien déçoit. Régulièrement maladroit, il s'est surtout distingué cette saison-là par deux faits de jeu importants : un penalty raté à Troyes, en ayant subtilisé le ballon au tireur attitré Fabinho ; puis lors du match d'attribution de la deuxième place en Ligue 1, au Parc OL de Lyon, en étant expulsé pour deux fautes inutiles après 25 minutes de jeu. Le score étant déjà de 2-0, le naufrage annoncé s'est terminé en déroute six buts à un. Traoré termine néanmoins la saison meilleur buteur du club, toutes compétitions confondues, avec 10 réalisations.

Le 8 juillet 2016, il est prêté pour une saison au CSKA Moscou[3]. Il inscrit un doublé lors de son premier match face au Terek Grozny mais après 21 rencontres disputées et 6 buts marqués, il change de club et est prêté au Sporting Gijón le 31 janvier 2017[4].

Lors de la saison 2017-2018, il est prêté pour la troisième fois d'affilée, à l'Amiens SC[5].

En sélection[modifier | modifier le code]

D'abord présélectionné dans une liste de 28 joueurs par Sabri Lamouchi[6], Traoré ne fait finalement pas partie de la liste définitive de 23 noms pour disputer la Coupe du monde au Brésil[7].

Pour la Coupe d'Afrique de 2015, le nouveau entraîneur ivoirien, le Français Hervé Renard choisit Lacina pour l'attaque. Lacina reste sur le banc pendant le tournoi et apparaît que pour quelques minutes en demi-finale contre le Congo-Kinshasa. Après une victoire contre le Ghana, Lacina et les éléphants de la Côte d'Ivoire peuvent se nommer sacrés champions d'Afrique 2015.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

 

Drapeau : Roumanie CFR Cluj

En sélection[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Lacina Traoré au 1er juin 2018[8]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2007-2008 Drapeau de la Côte d'Ivoire Stade d'Abidjan MTN Ligue 1 27 6 0 0 - - - - - 27 6
Sous-total 27 6 0 0 - - - - - 27 6
2008-2009 Drapeau de la Roumanie CFR Cluj Liga I 6 1 0 0 - - - - - 6 1
2009-2010 Drapeau de la Roumanie CFR Cluj Liga I 25 6 0 0 0 0 C3 8 2 33 8
2010-2011 Drapeau de la Roumanie CFR Cluj Liga I 13 7 1 0 1 0 C1 6 2 21 9
Sous-total 44 14 1 0 1 0 - 14 4 60 18
2011-2012 Drapeau de la Russie Kouban Krasnodar Premier-Liga 38 18 1 0 - - - - - 39 18
Sous-total 38 18 1 0 - - - - - 39 18
2012-2013 Drapeau de la Russie Anji Makhatchkala Premier-Liga 24 12 3 0 - - C3 12 5 39 17
2013-2014 Drapeau de la Russie Anji Makhatchkala Premier-Liga 5 1 0 0 - - C3 2 0 7 1
Sous-total 29 13 3 0 - - - 14 5 46 18
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Everton FC (prêt) Premier League 1 0 1 1 - - - - - 2 1
Sous-total 1 0 1 1 - - - - - 2 1
2014-2015 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 6 1 0 0 - - C1 2 0 8 1
2015-2016 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 19 3 2 5 - - C3 6 2 27 10
Sous-total 25 4 2 5 - - - 8 2 35 11
2016-2017 Drapeau de la Russie CSKA Moscou (prêt) Premier-Liga 14 5 - - 1 0 C1 6 1 21 6
Sous-total 14 5 - - 1 0 - 6 1 21 6
2016-2017 Drapeau de l'Espagne Sporting Gijón (prêt) La Liga 8 2 - - - - - - - 8 2
Sous-total 8 2 - - - - - - - 8 2
2017-2018 Drapeau de la France Amiens SC (prêt) Ligue 1 18 0 - - - - - - - 18 0
Sous-total 18 0 - - - - - - - 18 0
Total sur la carrière 204 62 8 6 2 0 - 42 12 256 80

En sélection[modifier | modifier le code]

Sélection Année Statistiques
Matchs Buts
Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire A 2012 1 1
2013 6 3
2014 3 0
2015 3 0
Total 13 4

Mis à jour le 5 février 2015

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Controverse de 2018[modifier | modifier le code]

Ibrahim Koné, président du club de l'Etoile Sportive d’Abobo (ESA), accuse en 2018, Lacina Traoré d'avoir menti sur son identité. Il s’appellerait en réalité Traoré Ménéné et serait né en 1988 et non en 1990. Ibrahim Koné demande également à ce que l'ESA soit reconnu comme son club formateur de manière à toucher des indemnités[9].

Le 4 avril 2018, Lacina Traoré répond dans le journal L'Équipe et qualifie les propos d'Ibrahim Koné de « mensongers »[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lacina Traoré nouvelle recrue de l'AS Monaco FC, Site officiel de l'AS Monaco, 4 janvier 2014.
  2. Lacina Traoré prêté à Everton, www.lequipe.fr, 24 janvier 2014.
  3. « Lacina Traoré prêté au CSKA Moscou », sur asmonaco.com,
  4. « Lacina Traoré prêté à Gijón », sur asmonaco.com,
  5. « Lacina Traoré est Amiénois », sur amiensfootball.com,
  6. « Mondial-2014 - Côte d'Ivoire: une liste de 28 sans surprise, Drogba, Yaya Touré et Gervinho présents », sur eurosport.fr,
  7. « Côte d’Ivoire : pas de Mondial pour Dja Djédjé, Doumbia et Traoré », sur afrik.com,
  8. « Fiche de Lacina Traoré », sur footballdatabase.eu
  9. « Accusé d’avoir changé d’identité, Lacina Traoré répond et contre-attaque », RFI,‎ (lire en ligne)
  10. Hervé Penot, « Lacina Traoré répond aux accusations : «Il ne m'a pas mis au monde» », L'Équipe,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :