Marquinhos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marquinhos
Image illustrative de l’article Marquinhos
Marquinhos avec le Paris Saint-Germain en 2016.
Situation actuelle
Équipe Drapeau de la France Paris Saint-Germain
Numéro 5
Biographie
Nom Marcos Aoás Corrêa
Nationalité Brésilien
Portugais
Nat. sportive Brésilien
Naissance (28 ans)
São Paulo (Brésil)
Taille 1,83 m (6 0)[1]
Poste Défenseur central / Milieu défensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2002-2011 SC Corinthians
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2012 SC Corinthians014 0(0)
2012-2013 AS Rome030 0(0)
2013- Drapeau de la France Paris Saint-Germain 365 (37)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010-2011 Brésil -17 ans014 0(0)
2013-2014 Brésil -20 ans006 0(1)
2016 Brésil olympique007 0(2)
2013- Brésil069 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Marcos Aoás Corrêa, dit Marquinhos, né le à São Paulo, est un footballeur international brésilien qui évolue au poste de défenseur central et de milieu défensif au Paris Saint-Germain, en Ligue 1. Il possède également la nationalité portugaise.

Transféré à la Roma, il y devient rapidement titulaire et attire les convoitises de nombreux clubs européens, dont le Paris Saint-Germain, qu'il rejoint en 2013 pour plus de trente millions d'euros après une seule saison dans le championnat d'Italie, et avec lequel il remporte notamment six titres de champion de France en sept saisons et dont il s'affirme en 2018 comme l'un des capitaines.

Sélectionné en équipe du Brésil, il débute en 2013 face à l'équipe du Honduras, avant de participer au Tournoi de Toulon 2014 avec l'équipe des moins de 20 ans. Il participe ensuite à la Copa América 2015 puis à la Copa América Centenario en 2016, à la Coupe du monde 2018, à la Copa America 2019, mais aussi à celle de 2021.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Formation et débuts au SC Corinthians[modifier | modifier le code]

Fils d'une mère professeure et d'un père commerçant, Marquinhos (diminutif de son prénom Marcos) grandit à São Paulo, au Brésil[2]. Au même titre que son père ou son grand-frère, il se passionne rapidement pour le football et intègre son premier club à l'âge de six ans[2]. Habitué à jouer avec ses proches et ses amis au poste de gardien de but, c'est à ce poste qu'il commence à joue pour son club avant que son entraîneur ne le positionne en défense[2]. En 2002, Marquinhos rejoint le Sport Club Corinthians Paulista[3]. En , après dix ans passés au club, Marquinhos remporte la coupe de São Paulo junior contre le Fluminense Football Club[4],[5]. Tite, l'entraîneur de l'équipe première du club décide ainsi d'intégrer Marquinhos à l'équipe qu'il dirige[5].

Après un match passé sur le banc des remplaçants lors d'une victoire un but à zéro face au Club Atlético Linense, dans le championnat de São Paulo[6], il est titulaire contre l'Associação Desportiva São Caetano, le [7]. Durant sa première saison au niveau professionnel, Marquinhos joue huit matchs en championnat pauliste. Après avoir terminé champions de la première phase de championnat, le SC Corinthians et Marquinhos sont éliminés en quarts de finale des play-offs de la compétition[8]. Après la fin du championnat pauliste, en , Marquinhos fait ses débuts en championnat du Brésil en jouant l'intégralité du match perdu un but à zéro face au Fluminense Football Club[9]. Marquinhos joue un total de six matchs de Série A et est remplaçant lors de la finale de Copa Libertadores 2012 remportée face au Club Atlético Boca Juniors[10].

AS Rome (2012-2013)[modifier | modifier le code]

En , Marquinhos rejoint l'Associazione Sportiva Roma dans le cadre d'un prêt payant d'un an d'une valeur d'1,5 million d'euros, susceptible d'augmenter jusqu'à 3 millions d'euros après huit apparitions de plus de 45 minutes avec l'équipe première[11]. En Italie, le défenseur brésilien porte le numéro trois et joue sous le nom de « Marcos »[12]. Malgré son jeune âge, Marquinhos se fait rapidement une place dans l'effectif romain[13] et obtient le surnom de "Monument" par les Tifosi du club[14]. Il fait ses débuts en Série A le , en rentrant en cours de jeu lors de la défaite trois buts à deux face à Bologne[15]. En octobre, après une lourde défaite quatre buts à un face au Juventus Football Club[13], l'entraîneur du club, Zdeněk Zeman, souhaite associer un joueur rapide à Leandro Castán, arrivé à l'été du Sport Club Corinthians Paulista, et choisit Marquinhos pour former l'une des charnières les plus prometteuses de Série A[16]. Le jeune brésilien devient ainsi titulaire en défense centrale, au détriment de l'Argentin Nicolás Burdisso[16], sa première titularisation étant un succès puisque son club n'encaisse aucun but[14]. Il récolte le premier carton rouge de sa carrière le 22 décembre 2012 face à l'AC Milan à la 78eme minute de jeu, après avoir touché le ballon avec le bras à la suite d'un contrôle de El Shaarawy.

Durant l'édition 2012-2013 de Série A, il ne dispute pourtant que 26 matches[14],[17], quelques blessures mineures perturbant sa fin de saison[18]. Il est néanmoins présent, au poste de latéral droit, lors de la finale de coupe d'Italie perdue un but à zéro face à la Società Sportiva Lazio[19].

Paris Saint-Germain (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Marquinhos à ses débuts au PSG en 2013.

Le , alors qu'il n'a que 19 ans, Marquinhos signe un contrat de cinq ans au Paris Saint-Germain pour une indemnité de transfert évaluée à 31,4 millions d'euros[20]. Il s'agit ainsi de l'une des sommes les plus importantes dépensées pour un aussi jeune joueur[21],[22],[23] ainsi que pour un défenseur[24],[25]. Les débuts du défenseur brésilien avec le club de la capitale sont d'abord compromis après des anomalies détectées lors de sa visite médicale au club[17],[26]. Marquinhos n'ayant pas pris part aux entraînements et aux déplacements amicaux de son équipe en Suède, le quotidien français Le Parisien annonce que Marquinhos est atteint d'hépatite avant que le Paris Saint-Germain ne démente ces informations[26],[27].

Première saison au PSG (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Le , Marquinhos joue son premier match avec le Paris Saint-Germain, en Ligue des champions, face à l'Olympiakos[28]. Lors de ce-même match, malgré une erreur défensive qui amène le seul but grec de la rencontre, Marquinhos marque son premier but avec le club, permettant ainsi au PSG de l'emporter (4-1)[28],[29]. À la suite de la blessure de son compatriote et coéquipier en défense centrale, Thiago Silva, Marquinhos est titularisé à plusieurs reprises lors du mois de septembre, au côté d'Alex[30]. Auteur de bonnes performances, il inscrit son premier but dans le championnat de France, face au Toulouse Football Club, le [30]. Quelques jours plus tard, le , lors d'un match de groupe de Ligue des Champions, Marquinhos marque un nouveau but, face au Benfica Lisbonne[31].

Le , le Paris Saint-Germain joue le quart de finale aller de la Ligue des champions au Parc des Princes face à Chelsea. Les parisiens s'imposent 3 à 1 face aux anglais mais l'attaquant du PSG Zlatan Ibrahimovic se blesse derrière la cuisse, et ne peut donc pas se rendre au match retour. Lors de ce match retour à Stamford Bridge, c'est Chelsea qui l'emporte et qui se qualifie[32]. Chelsea remporte le match retour sur le score de 2-0 avec des buts de l'allemand Schürrle et de Demba Ba à la 87e minute[33].

Marquinhos félicité par ses coéquipiers après son but à Lille.

Le , neuf jours après l'élimination en Ligue des champions, il remporte la Coupe de la Ligue face à Lyon (victoire 2 à 1)[34]. Il s'agit de la quatrième Coupe de la Ligue pour le PSG[34].

Le , il remporte son premier championnat de France avec le PSG, malgré la défaite face au Stade Rennais au Parc des Princes[35]. Le club de la capitale remporte son quatrième titre de champion de Ligue 1 et bat de nombreux records sur la saison. Par exemple, il porte à 89 points le nombre de points remportés sur une saison, et porte à 27 le nombre de victoires sur une saison dans la compétition[36].

Le , à la suite d'une frappe de Lucas repoussée par Enyeama, Marquinhos inscrit un but de la tête contre Lille (victoire 1-3 au stade Mauroy).

Malgré un statut de remplaçant derrière l'expérimentée charnière centrale du PSG, le jeune espoir brésilien termine sa saison avec de belles promesses pour l'avenir et un total de cinq buts marqués, dont trois en coupe d'Europe. À l'approche de la Coupe du monde, ses performances suscitent d'ailleurs l'intérêt des plus grands clubs, comme le FC Barcelone qui cherche à se renforcer en défense centrale[37].

Saison 2014-2015[modifier | modifier le code]

Il est titulaire dès le premier match de la saison 2014-2015 au trophée des champions au côté de Camara. Il gagne le trophée grâce à un doublé de Zlatan Ibrahimović (victoire 2-0). Il est aussi titulaire lors de la première journée de Ligue 1 face à Reims. Ce premier match reste cependant compliqué pour le PSG, en difficulté défensivement, et qui concède le match nul alors qu'il menait 1-0 dès la 7e minute.

Avec l'arrivée de David Luiz en complément de Thiago Silva, Marquinhos est souvent positionné au poste d'arrière-droit où il entre en concurrence avec Serge Aurier et Gregory van der Wiel.

Le , il se fait remarquer par les réseaux sociaux et les journalistes en célébrant comme un but son tacle défensif décisif à la 82e minute de PSG-Barcelone (3-2) sur un tir de Jordi Alba, en phase de poules de la Ligue des Champions[réf. nécessaire].

Le , il prolonge son contrat d'une année supplémentaire, il est ainsi lié au club jusqu'en [38].

Le , en quart de finale retour de Ligue des champions, les parisiens s'inclinent 2-0 au Camp Nou au cours d'un match où Barcelone montre sa supériorité[39]. Paris ne parvient pas à se créer d'occasions et se fait surprendre à la 14e minute lorsque Andrés Iniesta effectue une chevauchée solitaire dans le milieu du terrain avant de délivrer une passe décisive pour Neymar[39].

Marquinhos réalise quant à lui une saison pleine au niveau national avec le Paris Saint-Germain. En effet, le club réalise un quadruplé inédit, remportant le Trophée des Champions, la Coupe de France, la Coupe de la Ligue et le Championnat de France de Ligue 1[40],[41]. Le titre de Ligue 1 est assuré à une journée de la fin du championnat face à Montpellier (victoire 2-1)[42].

Saison 2015-2016[modifier | modifier le code]

Lors du début de saison 2015-2016, Marquinhos n'est pas considéré comme un titulaire à part entière. À la suite de l'affaire extra-sportive qui va toucher Serge Aurier, le Brésilien va toutefois trouver davantage de temps de jeu en dépannant dans le couloir droit[43]. Il dispute ainsi le match décisif à Stamford Bridge en huitième de finale de la Ligue des champions.

En défense centrale, la charnière David Luiz - Thiago Silva est reconduite dans la majorité des matchs, ce qui laisse peu d'occasions à Marquinhos pour jouer à son poste de prédilection. Le , alors qu'on attend la titularisation de Marquinhos lors du quart de finale européen contre Manchester City, Laurent Blanc décide de remettre Aurier dans l'équipe, alors qu'il revient tout juste de suspension[44]. À la 72e, l'Ivoirien perd un ballon et offre un contre au bout duquel Fernandinho égalise, et relance les chances du club anglais (score final 2-2). Au match retour au City of Manchester Stadium, l'entraineur change son système de jeu pour un passage en 3-5-2, et aligne le Brésilien dans la défense à trois[45]. Ce changement tactique ne permettra pas de se qualifier en demi, et Kevin De Bruyne inscrit le seul but du match, qui donne la victoire aux citizens.

Le , lors de la dernière journée de Ligue 1, il marque son unique but de la saison à la 53e minute de jeu face au FC Nantes à la suite d'un coup franc dévié de Zlatan Ibrahimović (victoire 4-0). Il est sacré champion de France pour la troisième année consécutive.

Saison 2016-2017[modifier | modifier le code]

La défense centrale du PSG 2016-2017.

Pour cette nouvelle saison, le PSG change d'entraineur et donne les commandes à Unai Emery. Fraichement auréolé d'un titre olympique avec sa sélection, le joueur retourne dans son club après la seconde journée de championnat[46]. À la suite du départ de David Luiz pour Chelsea, il s'impose comme titulaire en défense centrale au côté de Thiago Silva.

Dans la seconde partie de saison, le défenseur se montre décisif et marque à plusieurs reprises. Le , il trouve l'ouverture du score lors du classique au stade Vélodrome (victoire 1-5). Il marque de nouveau à Nice (défaite 3-1) et contre Bastia (victoire 5-0), ainsi que face à Monaco en Coupe de France (victoire 5-0).

Collectivement, la saison est rude avec la perte du titre de champion et une élimination traumatisante contre le Barça en Ligue des champions. Très propre dans son jeu, Marquinhos réitère quant à lui sa performance de la saison précédente et ne reçoit qu'un carton jaune durant l'ensemble du championnat qui est remporté par le club monégasque.

Le , il prolonge son contrat jusqu'en 2022[47].

Saison 2017-2018[modifier | modifier le code]

À l'aube de la saison 2017-2018, les ambitions du PSG sont grandissantes après les recrutements de Neymar et Mbappé.

Le , le PSG débute parfaitement et remporte son quatrième trophée de champions face à Monaco 2-1[48].

Marquinhos est titulaire indiscutable en défense centrale. Le il délivre une passe décisive à Thiago Motta lors d'une victoire face à l'AS Saint-Étienne (victoire 3-0). Il réitère le pour Mbappé face à Lille (victoire 3-1). Pour la première fois depuis son arrivée en France, il ne marque aucun but en championnat, et se concentre plutôt sur les tâches défensives (un seul carton jaune encore sur tout le championnat).

le Brésilien marque contre Guingamp en Coupe de France (victoire 4-2). Une semaine plus tard,il récidive en Coupe de la Ligue lors d'un déplacement à Rennes (victoire 2-3).

Après une saison pleine, il reconquiert le titre de champion et empoche à nouveau les deux coupes nationales.

Saison 2018-2019[modifier | modifier le code]

Déçu par les performances européennes des deux dernières saisons, la direction du PSG décide de changer d'entraineur pour 2018-2019. Thomas Tuchel prend les commandes de l'équipe première et recompose son effectif. Faute d'avoir pu remplacer Thiago Motta parti à la retraite, il repositionne Marquinhos en milieu récupérateur[49] et confie l'axe de la défense à Thiago Silva et Presnel Kimpembe. Le technicien allemand loue les qualités de son joueur dont l'ego s'efface dans l'investissement et le sens du sacrifice pour le collectif, à l'image de ce que fait Blaise Matuidi[50].

Le , en l'absence de Thiago Silva, il porte le brassard de capitaine contre Amiens. À cette occasion, il marque le premier but de son équipe sur une tête décroisée (victoire 5-0)[51].

Le , contre Angers, il reçoit son premier carton rouge sous le maillot parisien, le 2e seulement de sa carrière. Après une saison en demi-teinte, il doit se contenter du seul titre de champion de France, après la perte des coupes nationales et une élimination précoce en Ligue des champions contre Manchester United[52].

Saison 2019-2020[modifier | modifier le code]

Toujours sous les ordres de Thomas Tuchel, la saison 2019-2020 voit le retour de Leonardo comme directeur sportif. L'entraîneur allemand place régulièrement Marquinhos dans un rôle de milieu récupérateur où il forme un duo efficace avec Marco Verratti[53],[54]. Il est également régulièrement désigné comme capitaine, lorsque Thiago Silva n'est pas sur le terrain[55].

Le , Marquinhos prolonge son engagement de deux saisons, soit jusqu'en 2024[56]. Dix jours plus tard, il marque contre Reims en demi-finale de coupe de la Ligue (victoire 0-3), mais il est touché aux ischio-jambiers, alors qu'il revenait d'une blessure aux adducteurs[57]. S'ensuivent trois semaines d'indisponibilité[58]. Il revient en titulaire en défense centrale et en Ligue des champions 2019 2020, après un match aller jugé raté face à Dortmund et son jeune attaquant norvégien Erling Haaland[59], il porte le brassard de capitaine de son équipe au retour, qui l'emporte 2 à 0 pour se qualifier en quarts de finale[60].

Saison 2020-2021[modifier | modifier le code]

À la suite du départ de Thiago Silva à Chelsea à l'été 2020, Marquinhos devient le capitaine du PSG. Et forme maintenant un duo défensif avec Presnel Kimpembe. Le , il est encore une fois l'auteur d'un but crucial pour le PSG contre Manchester United (victoire 1-3 pour le PSG)[61], en phase de poule de Ligue des champions. Il est encore buteur contre le Bayern Munich le , en quart de finale aller de cette même compétition (victoire 2-3 poour le PSG)[62],[63].

Malheureusement pour lui et ses coéquipiers, les Parisiens échappent à un dixième titre de Ligue 1 cette saison. En effet le LOSC remportera le championnat avec 1 point d'avance sur le PSG.

Saison 2021-2022

Même à la suite d'un mercato impressionnant qui vit notamment Sergio Ramos arrivé à son poste, Marquinhos reste titulaire et capitaine au PSG.

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Marquinhos possède une double nationalité et aurait pu être sélectionné avec le Portugal. Après de premières déclarations qui laissaient entendre qu'il pourrait être intéressé par la sélection portugaise, il déclare en qu'il souhaite intégrer la seleçao[64].

Équipe du Brésil[modifier | modifier le code]

Le , Marquinhos est convoqué pour la première fois en équipe du Brésil par Luiz Felipe Scolari pour les matches amicaux contre le Honduras le aux États-Unis, puis contre le Chili trois jours plus tard au Canada[65]. Il fait ses débuts internationaux contre le Honduras le , en remplaçant David Luiz[66]. Il n'est pas sélectionné par Luiz Felipe Scolari pour disputer la Coupe du monde 2014 au Brésil[67].

Le , Marquinhos fait partie de la liste des 40 joueurs pré-sélectionnés pour participer à la Copa América Centenario qui se tient aux États-Unis[68]. Ses coéquipiers au PSG ne font, eux, pas partie de cette liste[68]. Le , Marquinhos fait partie des 23 joueurs sélectionnés pour la Copa América du 3 au [69]. Seuls quatre joueurs sélectionnés lors de la Coupe du monde 2014 font partie de cette liste : Dani Alves, Hulk, Luiz Gustavo et Willian[69].

Le , en l'absence de Thiago Silva, Tite désigne pour la première fois Marquinhos capitaine de la Seleçao brésilienne pour affronter le Chili pour le compte de la dernière journée des matchs de qualification de la zone AmSud en marge de la Coupe du monde 2018[70]. Un match que les Brésiliens remporteront 3-0 sur une équipe chilienne ainsi éliminée de la course au Mondial 2018. À cette occasion, Marquinhos devient à 23 ans le plus jeune joueur brésilien à porter un brassard de capitaine de l'histoire de la sélection nationale A brésilienne[71].

Le , lors d'un match amical contre le Salvador disputé au FedEx Field de Landover, Marquinhos marque son premier but en sélection sur une tête à la 90e minute[72].

Marquinhos est retenu dans la liste du sélectionneur Tite pour participer à la Copa América 2021[73].

Brésil olympique[modifier | modifier le code]

Champion olympique 2016

Le , malgré quelques réticences de son club, il fait partie de la liste des joueurs convoqués pour participer aux Jeux olympiques[74]. Le , il marque en amical contre le Japon[75]. Durant le tournoi, le Brésil de Neymar s'extirpe difficilement de son groupe où il concède deux nuls 0-0 contre l'Afrique du Sud et l'Irak, avant de battre le Danemark 2-0. Le , au Maracanã, Marquinhos inscrit le quatrième but de son équipe lors de la demi-finale des Jeux contre le Honduras. Le il remporte la médaille d'or en finale contre l'Allemagne, après une séance de tirs au but où il marque en deuxième position[76].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Marquinhos au [77]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Ligue régionale Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2012 Drapeau du Brésil SC Corinthians Brasileirão 6 0 1 - - - - - - - - - - - - - 8 0 0 14 0 1
Sous-total 6 0 1 - - - - - - - - - - - - - 8 0 0 14 0 1
2012-2013 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 26 0 0 4 0 0 - - - - - - - - - - - - - 30 0 0
Sous-total 26 0 0 4 0 0 - - - - - - - - - - - - - 30 0 0
2013-2014 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 21 2 0 1 0 0 2 0 0 - - - C1 8 3 1 - - - 32 5 1
2014-2015 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 25 2 0 5 0 0 4 0 0 1 0 0 C1 7 0 0 - - - 42 2 0
2015-2016 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 29 1 0 5 1 0 3 0 0 - - - C1 6 0 0 - - - 43 2 0
2016-2017 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 29 3 0 5 1 0 2 0 0 - - - C1 8 0 0 - - - 44 4 0
2017-2018 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 26 0 2 3 1 0 3 1 0 1 0 0 C1 8 0 1 - - - 41 2 3
2018-2019 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 30 3 2 4 0 0 2 0 0 1 0 0 C1 7 1 0 - - - 44 4 2
2019-2020 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 19 3 1 2 0 0 4 1 0 1 0 0 C1 11 2 0 - - - 37 6 1
2020-2021 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 25 3 1 4 0 0 - - - 1 0 0 C1 10 3 0 - - - 40 6 1
2021-2022 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 32 5 0 - - - - - - - - - C1 8 0 1 - - - 40 5 1
2022-2023 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 1 1 0 - - - - - - 1 0 0 C1 0 0 0 - - - 2 1 0
Sous-total 237 23 6 29 3 0 20 2 0 6 0 0 - 73 9 3 - - - 365 37 9
Total sur la carrière 269 23 7 33 3 0 20 2 0 6 0 0 - 73 9 3 8 0 0 409 37 10

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques de Marquinhos au
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2013-2014 Drapeau du Brésil Brésil Coupe du monde 2014 - - - - - - 1 0 0 1 0 0
2014-2015 Drapeau du Brésil Brésil Copa América 2015 1 0 0 - - - 4 0 0 5 0 0
2015-2016 Drapeau du Brésil Brésil Copa América Centenario 2 0 0 2 0 0 1 0 0 5 0 0
2016-2017 Drapeau du Brésil Brésil - - - - 8 0 0 0 0 0 8 0 0
2017-2018 Drapeau du Brésil Brésil Coupe du monde 2018 1 0 0 4 0 0 3 0 0 8 0 0
2018-2019 Drapeau du Brésil Brésil Copa América 2019 6 0 1 - - - 9 1 0 15 1 1
2019-2020 Drapeau du Brésil Brésil - - - - - - - 5 0 0 5 0 0
2020-2021 Drapeau du Brésil Brésil Copa América 2020 6 1 0 6 1 0 - - - 12 2 0
2021-2022 Drapeau du Brésil Brésil - - - - 8 1 2 2 0 0 10 1 2
Total sur la carrière 16 1 1 28 2 2 25 1 0 69 4 3

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Avec la sélection du Brésil et du Brésil olympique, Marquinhos remporte deux compétitions organisées par son pays, à savoir la Copa América 2019 et les Jeux olympiques de 2016. Plus jeune, avec l'équipe du Brésil des moins de 17 ans, il gagne le Championnat sud-américain 2011. Il remporte également le Tournoi de Toulon en 2014 avec l'équipe du Brésil des moins de 20 ans.

Palmarès en sélection nationale de Marquinhos
Brésil (1) Brésil olympique (1) Brésil -17 ans (1)

En club[modifier | modifier le code]

Marquinhos est passé dans trois clubs professionnels et joue actuellement au Paris Saint-Germain.

Après un bref passage en Italie et à l'AS Rome où il est finaliste de la coupe nationale en 2013, il rejoint cette même année le Paris Saint-Germain. Avec ce club francilien, il est sacré champion de France six fois (en 2014, 2015, 2016, 2018, 2019 et 2020) et quintuple vainqueur de la Coupe de France (en 2016, 2017, 2018, 2020 et 2021). Il remporte également la Coupe de la Ligue en 2015, 2016 et 2020 ainsi que le Trophée des champions à de nombreuses reprises.

Palmarès en club de Marquinhos (20 titres)
AS Rome Drapeau de la France Paris Saint-Germain FC (20)

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Depuis le , il est marié à la Brésilienne Carol Cabrino[80]. Très présente sur les réseaux sociaux, l'épouse de Marquinhos rend publics de nombreux moments personnels[81]. Le , Carol accouche de leur premier enfant, une fille prénommée Maria Eduarda Cabrino Corrêa[82] ; le , elle donne naissance à leur deuxième enfant, un garçon prénommé Enrico Cabrino Corrêa[83]. Le 4 avril 2022, naît leur troisième enfant, une fille prénommée Martina Cabrino Corrêa[84].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Marquinhos », sur PSG.FR (consulté le ).
  2. a b et c « PSG, Marquinhos : «Sur un terrain, je me transforme en guerrier» »
  3. « PSG segura Marquinhos e impede Corinthians de lucrar R$ 3,5 milhões »
  4. « AO VIVO: acompanhe o jogo Corinthians x Fluminense », sur Globoesporte.com
  5. a et b « Tite repete escalação do Corinthians contra Linense - Esportes - Estadão »
  6. « Corinthians x Linense - Campeonato Paulista 2012 | globoesporte.com »
  7. « Com Adriano e Douglas, reservas do Corinthians superam São Caetano » [archive du ]
  8. « Corinthians x Ponte Preta - Campeonato Paulista 2012 | globoesporte.com »
  9. « Corinthians x Fluminense - Campeonato Brasileiro 2012 | globoesporte.com »
  10. « Corinthians derrotó 2-0 a Boca y es campeón », sur ESPNdeportes.com (consulté le )
  11. « Roma, ufficiale Marquinhos: 1,5 milioni per il prestito - Corriere dello Sport.it »
  12. « Trigoria - Marquinhos: "Volevo un grande club europeo e la Roma lo è". Fenucci: "Soddisfatti del mercato" FOTO! »
  13. a et b « Marquinhos (PSG), l’étoffe d’un très grand »,
  14. a b et c « Marquinhos, un »
  15. « Roma-Bologna 2-3 | Follia zemaniana. Clamoroso ko interno »
  16. a et b « Zeman lancia Marquinhos: "E' più veloce di Burdisso e Castan" »
  17. a et b « Marquinhos seals PSG switch »
  18. « Il est vraiment fort, ce Marquinhos ? », sur SOFOOT.com
  19. « Coppa Italia, Roma-Lazio 0-1: Lulic regala il sesto trofeo ai biancocelesti - Repubblica.it »,
  20. lequipe.fr - Le-psg-a-paye-marquinhos
  21. « Anthony Martial: Man Utd sign Monaco forward for £36m »
  22. « Diapo U21 - Goal.com »,
  23. (en) « The 10 most expensive teenagers in football history », sur SkySports.com
  24. RMC SPORT, « PSG – Marquinhos, 5e défenseur le plus cher de l’histoire »
  25. « Le Top 10 des défenseurs les plus chers de l'histoire »,
  26. a et b « PSG : l'inquiétante santé de Marquinhos »
  27. « PSG dismiss Marquinhos concerns »
  28. a et b « Marquinhos, une première dont il se souviendra »,
  29. « Marquinhos, entre ombre et lumière - Ligue des Champions Football »
  30. a et b « Ligue 1 - PSG : Marquinhos, ce jeunot déjà patron »,
  31. (en) « Match Report - PSG vs Benfica », sur SkySports.com,
  32. « Chelsea - Paris-SG », sur lequipe.fr
  33. « VIDEOS. Ligue des champions, Chelsea-PSG (2-0) : le rêve brisé des Parisiens », sur leparisien.fr
  34. a et b « Paris-SG - Lyon : Le PSG victorieux ! (2-1) », sur L'Equipe.fr
  35. « VIDEOS. PSG-Rennes (1-2) : revivez le match minute par minute », sur leparisien.fr
  36. « Des records et la fête pour le PSG », sur L'Equipe.fr
  37. Mercato - PSG/Barcelone : Le Mondial 2014, décisif dans l’avenir de Marquinhos ?
  38. « Marquinhos prolonge jusqu’en 2019 », sur psg.fr,
  39. a et b « Le calvaire du Paris SG face au Barça résumé en une action », sur sport24.lefigaro.fr,
  40. « Ce fut plus compliqué que prévu mais le PSG tient son quadruplé historique », sur Eurosport,
  41. RMC SPORT, « Quadruplé national : le PSG seul dans l’histoire des grands championnats européens », sur RMC SPORT
  42. « Le PSG champion de la Ligue 1 », sur Le Huffington Post
  43. PSG-Chelsea : Marquinhos, seul gagnant de l'affaire Aurier
  44. Serge Aurier et Edinson Cavani titulaires face à Manchester City
  45. Manchester City - PSG: Blanc change de système et passe en 3-5-2
  46. Médaillé d'or à Rio, Marquinhos est déjà de retour au PSG
  47. « PSG : Marquinhos prolonge jusqu'en 2022 - Foot - L1 - PSG », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  48. « Feuille de match AS Monaco - Paris Saint-Germain », sur lfp.fr,
  49. «Marquinhos a fait un super match au milieu»
  50. Thomas Tuchel compare Marquinhos à Blaise Matuidi
  51. Marquinhos (PSG) : «On est sur le bon chemin»
  52. « Marquinhos (PSG) : « Avoir des titres nous soulage » », sur L'ÉQUIPE (consulté le )
  53. « "Le meilleur poste pour Marquinhos, c'est au milieu" juge Tuchel », sur rmcsport.bfmtv.com,
  54. « Marquinhos, milieu ou défenseur, une polyvalence qui interroge », sur leparisien.fr,
  55. « PSG : Marquinhos, une passion parisienne », sur leparisien.fr,
  56. « Marquinhos prolonge au PSG jusqu'en 2024 », sur lequipe.fr,
  57. « Marquinhos touché aux ischios-jambiers, «pas trop grave» selon Tuchel », sur leparisien.fr,
  58. « PSG : trois semaines d'absence pour Marquinhos », sur lequipe.fr,
  59. PSG-Dortmund: Avec la tête et le cœur, Marquinhos est devenu le leader naturel du Paris Saint-Germain, 20minutes.fr, 11 mars 2020, par William Pereira
  60. Marquinhos : remontée à bloc !, sofoot.com, 12 mars 2020, par Chérif Ghemmour
  61. « Feuille du match Manchester United - Paris SG », sur transfermarkt.fr
  62. « Feuille du match Bayern Munich - Paris SG », sur transfermarkt.fr
  63. https://www.rtl.fr/sport/football/psg-barca-paris-va-apprendre-de-ces-cicatrices-espere-marquinhos-sur-rtl-7900006364 sur RTL.fr, par philippe sanfourche
  64. PSG : Marquinhos ferme la porte à la sélection portugaise
  65. « Brésil : Marquinhos appelé ! », Foot Mercato, 26 octobre 2013.
  66. « Brésil : Première pour Marquinhos - psg.fr », sur Paris Saint-Germain - PSG
  67. Julien Quelen et AFP, « Coupe du monde 2014 - j-36 : Le Brésil avec Thiago Silva et Maxwell, sans Marquinhos ni Lucas », RTL,
  68. a et b « Copa America 2016 : une pré-sélection brésilienne sans David Luiz ni Thiago Silvaa », sur Eurosport,
  69. a et b « Copa America : Le Brésil avec Marquinhos, sans Lucas », sur L'Equipe.fr
  70. « Marquinhos néo-capitaine de la Seleçao, « un rêve » pour le Parisien ! - PSG - Pariskop », sur www.pariskop.fr (consulté le )
  71. « Marquinhos bat un record avec la Seleçao ! - PSG - Pariskop », sur www.pariskop.fr (consulté le )
  72. « Amical : Neymar buteur avec le Brésil face au Salvador », sur lequipe.fr,
  73. (en) « Brazil national team squad Copa America 2021: selected players, absences... », sur en.as.com,
  74. Marquinhos (PSG) ira bien aux Jeux Olympiques avec le Brésil
  75. Le Brésil facile contre le Japon avec un Neymar en forme et un Marquinhos buteur
  76. Le Brésil de Neymar décroche l'or et met fin à sa malédiction
  77. « Fiche de Marquinhos », sur footballdatabase.eu
  78. « L'équipe type de la saison de Ligue 1 aux trophées UNFP avec un trio d'attaque Terrier-Ben Yedder-Mbappé », sur lequipe.fr, (consulté le )
  79. « LdC : L'UEFA dévoile son équipe type de la saison », sur Foot Mercato (consulté le )
  80. « Marquinhos : La star du PSG s'est mariée à sa bombe Carole Cabrino », sur purepeople.com (consulté le )
  81. PSG : la famille Marquinhos, c’est tout un feuilleton
  82. « Marquinhos (PSG) papa pour la première fois : Sa belle Carol Cabrino a accouché », sur purepeople.com (consulté le )
  83. R.Bx., « PSG : Marquinhos papa pour la deuxième fois », sur Le Parisien, (consulté le ).
  84. « Marquinhos papa pour la troisième fois, sa femme Carol Cabrino a accouché », sur parismatch.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]