Henri Bedimo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri Bedimo
Henri Bédimo - OL System.JPG
Henri Bedimo en 2013
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Olympique de Marseille
Numéro 3
Biographie
Nom Henri Bedimo Nsamé
Nationalité Drapeau : Cameroun Camerounais
Naissance (32 ans)
Lieu Douala (Cameroun)
Taille 1,80 m
Poste Défenseur gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1999-2003 Drapeau : France Grenoble Foot
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2003-2006 Drapeau : France Toulouse FC 027 0(0)
2006-2007 Drapeau : France Le Havre AC 025 0(0)
2007-2010 Drapeau : France LB Châteauroux 083 0(4)
2010-2011 Drapeau : France RC Lens 056 0(1)
2011-2013 Drapeau : France Montpellier HSC 083 0(1)
2013-2016 Drapeau : France Olympique lyonnais 103 0(1)
2016- Drapeau : France Olympique de Marseille 000 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2009- Drapeau : Cameroun Cameroun 052 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 12 juin 2016

Henri Bedimo né le à Douala est un footballeur international camerounais qui évolue au poste de défenseur gauche à l'Olympique de Marseille.

Il commence sa carrière professionnelle au Toulouse FC en 2003 après avoir été formé au Grenoble Foot durant quatre saisons. Il passe ensuite par de nombreux clubs français comme le Havre AC, LB Châteauroux, le RC Lens, le Montpellier HSC, club avec lequel il obtient le titre de champion de France en 2012. À l'été 2013, il rejoint l'Olympique lyonnais avec qui il est finaliste de la Coupe de la Ligue en 2014 et termine vice-champion de France à deux reprises en 2015 et 2016.

Avec sa sélection, il participe à la CAN 2010, à la coupe du monde 2014 et à la CAN 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Henri Bedimo quitte le Cameroun en 1999 pour intégrer le centre de formation du Grenoble Foot, où il évolue avec les équipes de jeunes jusqu'en 2003[1].

Il est recruté en 2003 par le Toulouse FC où il signe son premier contrat professionnel[1] mais ne dispute son premier match que le 7 août 2004 contre le RC Lens après une saison sans jouer en équipe première[1]. Il joue dix-sept rencontres lors de sa seconde saison dans la Haute-Garonne puis dix lors de la saison suivante.

En 2006, il signe au Havre AC[2] et dispute vingt-trois matches de Ligue 2 mais ne reste qu'une saison avant d'être recruté par un autre club de deuxième division, La Berrichonne de Châteauroux[3] où il s'impose comme titulaire durant la saison 2007-2008 et est approché par le Grenoble Foot en juillet 2008[4], mais les dirigeants parviennent à le conserver.

Son éclosion en Ligue 1[modifier | modifier le code]

Le 13 janvier 2010, il est transféré au RC Lens pour trois ans et demi, influencé dans son choix par le capitaine de la sélection camerounaise, Rigobert Song, présent dans le club entre 2002 et 2004[5]. Il joue son premier match avec le club le 6 février contre Le Mans UC au Stade Félix-Bollaert en tant que titulaire, profitant de la blessure de Marco Ramos et étant à l'origine de l'ouverture du score de Kévin Monnet-Paquet, débordant latéralement et adressant un bon centre pour ses attaquants[6]. Le 20 février, il marque son premier et dernier but sous ses nouvelles couleurs en tirant un pénalty face à Stéphane Ruffier[7].

Le 9 juin 2011 il signe dans le club du Montpellier Hérault Sport Club[8] après la relégation du RC Lens en Ligue 2. Le 27 août 2011, lors de la 4e journée du championnat de France, il marque son premier but sous les couleurs montpelliéraines lors d'une victoire deux buts à un face à l'Olympique lyonnais[9]. Il obtient, le 20 mai 2012, le titre de champion de France en étant l'un des piliers de la défense du club héraultais[10].

Le 1er aout 2013, Henri Bedimo signe un contrat de 3 ans avec l'Olympique lyonnais, le montant du transfert est de 2 millions d'euros. La première partie de la saison 2013-2014, avec l'OL, est pour lui une véritable réussite, son entraîneur et les journalistes, et même ses supporters, ne tarissent pas d'éloges sur lui. Il participes à cinquante-et-une rencontres et joue la finale de la coupe de la ligue, perdu face au Paris SG.

Lors de la saison suivante, il prend part à quarante rencontres et termine vice-champion de France avant de perdre sa place de titulaire au détriment de Jérémy Morel la saison suivante mais termine une seconde fois vice-champion de France.

Le 23 juin 2016 et alors qu'il est en fin de contrat, l'Olympique de Marseille officialise son arrivée au club[11].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Appelé en 2009 pour jouer avec le Cameroun, il joue son premier match international le 10 octobre face au Togo. Il fait partie de la liste des vingt-trois joueurs qui disputent la coupe d'Afrique des nations 2010[12]. Grâce à ses bonnes prestations avec le RC Lens, il dispute trois matchs lors de cette compétition, le premier le 13 janvier 2010 contre le Gabon, contre la Zambie ensuite et face à l'Égypte en quart de finale.

Il fait partie de la liste des 23 joueurs qui participe à la coupe du monde 2014 où ils sont éliminés dès le premier tour après trois défaites en autant de rencontres. Il ne joue pas les deux premières rencontre mais est titulaire lors du dernier match de poule contre le Brésil lors d'une défaite quatre buts à un.

Il fait de nouveau partie de la liste des 23 camerounais participant à la CAN 2015. Il participe aux trois matchs avant d'être éliminé dès la phase de poule.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques d'Henri Bedimo au 12 juin 2016[13][14]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Cameroun Cameroun Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2003-2004 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
2004-2005 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 15 0 - 1 0 - 1 0 - - - - - - - - - - - 17 0 0
2005-2006 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 8 0 - 1 0 - 1 0 - - - - - - - - - - - 10 0 0
Sous-total 23 0 - 2 0 - 2 0 - - - - - - - - - - - 27 0 0
2006-2007 Drapeau de la France Le Havre AC Ligue 2 23 0 - 1 0 - 1 0 - - - - - - - - - - - 25 0 0
Sous-total 23 0 - 1 0 - 1 0 - - - - - - - - - - - 25 0 0
2007-2008 Drapeau de la France LB Châteauroux Ligue 2 36 2 0 2 0 0 - - - - - - - - - - - - - 38 2 0
2008-2009 Drapeau de la France LB Châteauroux Ligue 2 20 1 0 3 0 0 2 0 0 - - - - - - - - - - 25 1 0
2009-Jan. 2010 Drapeau de la France LB Châteauroux Ligue 2 19 1 1 - - - 1 0 0 - - - - - - - 3 0 0 23 1 1
Sous-total 75 4 1 5 0 0 3 0 0 - - - - - - - 3 0 0 86 4 1
Jan. 2010-2010 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 15 1 1 4 0 0 - - - - - - - - - - 3 0 0 22 1 1
2010-2011 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 35 0 4 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - 7 0 0 44 0 4
Sous-total 50 1 5 5 0 0 1 0 0 - - - - - - - 10 0 0 66 1 5
2011-2012 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 36 1 1 4 0 0 1 0 0 - - - - - - - 8 0 0 49 1 1
2012-2013 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 32 0 2 2 0 0 2 0 0 1 0 0 C1 5 0 0 6 0 0 48 0 2
Sous-total 68 1 3 6 0 0 3 0 0 1 0 0 - 5 0 0 14 0 0 97 1 3
2013-2014 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 36 1 8 3 0 0 4 0 0 - - - C1+C3 2+6 0 0 5 0 0 56 1 8
2014-2015 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 27 0 4 - - - 1 0 0 - - - C3 2 0 0 13 1 1 43 1 5
2015-2016 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 18 0 0 - - - - - - 1 0 0 C1 3 0 0 7 0 0 29 0 0
Sous-total 81 1 12 3 0 0 5 0 0 1 0 0 - 13 0 0 25 1 1 128 2 13
2016-2017 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
Sous-total - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
Total sur la carrière 320 7 21 22 0 0 15 0 0 2 0 0 - 18 0 0 52 1 1 429 8 22

Liste des matches internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

Avec Montpellier HSC, il est Champion de France en 2012.

Parti ensuite à l'Olympique lyonnais, il ne remporte aucun titre mais termine vice-Champion de France à deux reprises en 2015 et 2016 et perd en finale de la Coupe de la Ligue en 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Henri Bedimo, sur tfc.info, consulté le 3 janvier 2012
  2. Henri Bedimo au Havre, sur lfp.fr, publié le 21 juin 2006
  3. Mercato : Henri BEDIMO berrichon, sur berrichonne.net, publié le 22 juillet 2007
  4. Grenoble : la piste Bedimo se réchauffe, sur news.maxifoot.fr, le 27 juillet 2008
  5. Dequevauviller 2010, p. 130
  6. « Henri Bedimo déjà au rendez-vous »
  7. « Lens - Monaco : Tempête de neige et de buts »
  8. « Henri Bedimo a signé ! »,‎
  9. Lyon 2-1 Montpellier, sur sport24.com, consulté le 3 janvier 2012
  10. Montpellier au panthéon, sur lequipe.fr, publié le 21 mai 2012
  11. (fr) « Transfert : Henri Bedimo, de l'OL à l'OM (officiel) », sur L'Equipe.fr (consulté le 23 juin 2016)
  12. L'aventure de Bedimo, sur bonaberi.com, publié le 23 février 2010
  13. http://www.lfp.fr/joueur/bedimo-n-same-henri
  14. « Statistiques de Henri Bedimo », sur footballdatabase.eu
  15. Cameroun 3-0 Togo, le 10 octobre 2009, sur footballdatabase.eu
  16. Angola 0-0 Cameroun, le 14 octobre 2010, sur footballdatabase.eu
  17. Kenya 1-3 Cameroun, le 9 janvier 2010, sur footballdatabase.eu
  18. Cameroun 0-1 Gabon, le 13 janvier 2010, sur footballdatabase.eu
  19. Cameroun 3-2 Zambie, le 17 janvier 2010, sur footballdatabase.eu
  20. Egypte 3-1 Cameroun, le 25 janvier 2010, sur footballdatabase.eu
  21. Pologne 0-3 Cameroun, le 11 août 2010, sur footballdatabase.eu
  22. Maurice 1-3 Cameroun, le 4 septembre 2010, sur footballdatabase.eu
  23. Cameroun 1-1 RD Congo, le 9 octobre 2010, sur footballdatabase.eu
  24. Macédoine 0-1 Cameroun, le 9 février 2011, sur footballdatabase.eu
  25. Sénégal 1-0 Cameroun, le 26 mars 2011, sur footballdatabase.eu
  26. Cameroun 0-0 Sénégal, le 4 juin 2011, sur footballdatabase.eu
  27. Russie 0-0 Cameroun, le 7 juin 2011, sur footballdatabase.eu
  28. Cameroun 5-0 Maurice, le 3 septembre 2011, sur footballdatabase.eu
  29. Guinée équatoriale 1-1 Cameroun, le 11 octobre 2011, sur footballdatabase.eu
  30. Maroc 1-1 Cameroun, le 13 novembre 2011, sur footballdatabase.eu
  31. Guinée-Bissau 0-1 Cameroun, le 29 février 2012, sur footballdatabase.eu
  32. Guinée 1-2 Cameroun, le 26 mai 2012, sur footballdatabase.eu
  33. Cameroun 1-2 RD Congo, le 2 juin 2012, sur fifa.com
  34. Libye 2-1 Cameroun, le 10 juin 2012, sur fifa.com
  35. Cameroun 1-0 Guinée, le 17 juin 2012, sur footballdatabase.eu

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Benoît Dequevauviller, Les enfants terribles de Bollaert, Les Lumières de Lille Éditions, (ISBN 978-2952430593) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Sur les autres projets Wikimedia :