Préparation militaire supérieure d'Estienne d'Orves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
PMS d'Estienne d'Orves
Image illustrative de l'article Préparation militaire supérieure d'Estienne d'Orves

Allégeance Drapeau de la France France
Branche Marine nationale
Effectif 120 (promotion 2 018)
Fait partie de État-major de la Marine
Garnison Paris
Nommée en l’honneur de Honoré d'Estienne d'Orves
Devise S'instruire pour servir
Anniversaire 29 août (1941), mort d'Estienne d'Orves au Mont-Valérien

La préparation militaire supérieure (PMS) état-major, dite « d'Estienne d'Orves », constitue la formation initiale des élèves officiers de réserve de la Marine nationale.

Elle est l'unité qui garde le fanion de l'aviso D'Estienne d'Orves (F781), retiré du service en 1999.

Histoire[modifier | modifier le code]

La PMS état-major a été créée en 2001.

Par décision du 29 octobre 2008, le chef d'état-major de la Marine a attribué à la PMS état-major le nom d'Honoré d'Estienne d’Orves, capitaine de frégate et héros de la Résistance[1].

Conditions d'accès[modifier | modifier le code]

La PMS état-major est destinée aux étudiants et jeunes diplômés titulaires d'un diplôme de niveau licence (bac+3) minimum, âgés de 18 à 30 ans. La sélection s'effectue sur dossier, puis d'un entretien de motivation et d'une visite d'expertise médicale initiale[2].

Une promotion compte environ 90 aspirants et est étendue à 120 à compter de la promotion 2017/2018.

Cursus[modifier | modifier le code]

Sceau armorié de la PMS d'Estienne d'Orves

La PMS état-major dure une année scolaire et s'articule autour de neuf conférences dispensées par le Centre d’études supérieures de la Marine, basé à l’École militaire à Paris. Elle comprend aussi un stage d'intégration et d'aguerrissement à l'École navale à Brest[3] et une période bloquée de cinq jours dans un grand port militaire, généralement Toulon, avec notamment des entraînements au tir, des mises en situation opérationnelle, des journées en mer et des visites de bâtiments de guerre[2].

Tout au long du cycle de formation, une instruction en ordre serré et au maniement du sabre est dispensée. La PMS participe à des cérémonies, notamment au Mont Valérien ou de ravivage de la flamme de la Tombe du Soldat inconnu sous l'Arc de triomphe. Elle contribue ainsi au rayonnement de la Marine nationale[4],[5].

La PMS permet de découvrir l’organisation générale de la Défense, les principales organisations internationales et interalliées, et plus particulièrement la Marine nationale[6],[7].


Objectif[modifier | modifier le code]

Cette préparation militaire a pour objectif de participer au rayonnement à long terme de la Marine nationale, et au recrutement d’officiers de réserve ou d’active. Elle offre notamment un complément pratique à la formation dispensée en régions par l’Institut des hautes études de Défense nationale (IHEDN jeunes).

Elle est sanctionnée par l'obtention du brevet de préparation militaire supérieure état-major. Les aspirants sont nommés enseigne de vaisseau de 2e classe. Le brevet de la PMS ouvre l’accès à la réserve militaire en qualité d’officier de marine dans des emplois d’encadrement ou de commandement par un contrat d’engagement à servir dans la réserve.

Promotions[modifier | modifier le code]

1 2001-2002
2 2002-2003
3 2003-2004
4 2004-2005
5 2005-2006
6 2006-2007 Jean Bart
7 2007-2008 Amiral Castex
8 2008-2009 Galion
9 2009-2010 Horizon
10 2010-2011 Indomptable
11 2011-2012 Jeanne d'Arc
12 2012-2013 Kerguelen
13 2013-2014 La Fayette
14 2014-2015 Mistral
15 2015-2016 Nemrod
17 2016-2017 Orion

Galas[modifier | modifier le code]

Date Promotion Lieu
22 juin 2012 Jeanne d'Arc École militaire
1er juin 2013 Kerguelen Hôtel national des Invalides
27 juin 2014 La Fayette Hôtel national des Invalides
20 juin 2015 Mistral Hôtel national des Invalides
18 juin 2016 Nemrod Hôtel national des Invalides
17 juin 2017[8] Orion Péniche « Louisiane Belle »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « GALA DE LA PMS », sur GALA DE LA PMS (consulté le 4 juin 2016)
  2. a et b http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2014/05/cir_38261.pdf
  3. https://www.ecole-navale.fr/Les-PMS-a-l-epreuve.html
  4. « – L’actualité – Le Mont Valerien, haut lieu de la mémoire nationale », sur www.mont-valerien.fr (consulté le 4 juin 2016)
  5. Digidust Corp, « La PMS-M d’Estienne d’Orves au ravivage de la Flamme | colsbleus.fr : le magazine de la Marine Nationale », sur www.colsbleus.fr (consulté le 4 juin 2016)
  6. ANNICK brochot, « Les Préparations Militaires Supérieures - Site Interarmées des Réserves Militaires », sur www.reserve-operationnelle.ema.defense.gouv.fr (consulté le 4 juin 2016)
  7. « Préparations militaires | Marine Nationale - Etremarin.fr », sur www.etremarin.fr (consulté le 4 juin 2016)
  8. « Gala caritatif PMS état-major le 17 juin 2017 », sur Association pour le Développement des Œuvres Sociales de la Marine, (consulté le 6 juillet 2017).