Abeille Liberté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abeille Liberté
Image illustrative de l'article Abeille Liberté
Arrivée de l’Abeille Liberté à Cherbourg

Type Remorqueur
Histoire
Chantier naval Myklebust, Norvège
Quille posée 2004
Lancement 2005
Statut actif
Équipage
Équipage 12 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 80 m
Maître-bau 16,5 m
Tirant d'eau 6 m
Déplacement 4 000 t
Tonnage 3 200 tonnes
Propulsion 4 000 kW ou 5 435 ch × 4 (moteurs diesels MaK 8 M 32 C)
Puissance 21 760 ch (2 hélices en tuyères Kort) + 2 propulseurs d'étrave de 1 200 ch, 2 propulseurs arrière de 700 ch, puissance électrique : 6 465 kW
Vitesse 19,5 nœuds (par temps calme) (autonomie : 45 jours)
Caractéristiques commerciales
Capacité 200 tonnes de traction au point fixe
Carrière
Armateur Les Abeilles
Affréteur État français
Pavillon France
Port d'attache Cherbourg
IMO 9308699

L’Abeille Liberté est un remorqueur de sauvetage français, navire-jumeau de l’Abeille Bourbon, qui a remplacé l’Abeille Languedoc à Cherbourg[1].

Il a été construit aux chantiers Myklebust au nord-ouest d'Oslo[2], livré à Abeilles International en octobre 2005 et inauguré le 17 novembre 2005[3].

Il est mené par deux équipages dont celui du commandant Pascal Potrel, lui-même ancien commandant de l’Abeille Languedoc.

Interventions[modifier | modifier le code]

Liste de certaines interventions réalisées par l’Abeille Liberté :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :