Alizé (bateau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alizé (A645)
Type Bâtiment de soutien à la plongée
Fonction Soutien des nageurs de combat des Commandos et SA
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Chantier naval SOCARENAM
Quille posée
Lancement
Commission
Statut en service
Équipage
Équipage 3 officiers, 14 hommes d'équipage et 31 passagers
Caractéristiques techniques
Longueur 60 mètres
Maître-bau 13.80 mètres
Tirant d'eau 4.90 mètres
Tirant d'air 22.40 mètres
Déplacement 1 100 tonnes
Port en lourd 1 600 tonnes
Propulsion 2 moteurs diesels ABC 6 DZC
1 propulseur d'étrave de 300 ch
Puissance 3800 ch
Vitesse 14 noeuds
Caractéristiques commerciales
Pont Hélisurface (21.20x12m)
Caractéristiques militaires
Armement 2 mitrailleuses 12.7mm
Électronique 2 radars Racal-Decca DRBN-38.
Rayon d'action 8000 nautiques à 12 noeuds
Carrière
Port d'attache Toulon
Indicatif A645

Le BSP Alizé (A645) est un « bâtiment de soutien plongée » de la Marine nationale.

Mis à l'eau le à Cherbourg, il est admis au service le 8 novembre 2005. Son port d'attache est Toulon. Il a été construit à Boulogne-sur-Mer par la société SOCARENAM.

Rattaché à la Force d'action navale, l’Alizé assure l'interception des télécommunications et l'envoi de commandos plongée. En plus des aménagements spécifiques permettant la mise en œuvre de plongeurs (vestiaires secs et humides, stockage et conditionnement des équipements de plongée, salles de cours, atelier), il est équipé d'un caisson hyperbare biplace et d'installations médicales spécialisées. Doté d'une plateforme hélicoptère, il peut mettre en œuvre un hélicoptère NH90. L’Alizé est long de 60 mètres et jauge 1 500 tonnes. Son équipage est de 17 hommes et il peut accueillir une trentaine de passagers.

Commandants[modifier | modifier le code]

  • Capitaine de corvette Y.A. Lagadic (2005-2007)
  • Lieutenant de vaisseau Patras (2007-2009)
  • Capitaine de corvette Arnaud Tranchant (2009-2011)
  • Capitaine de corvette Grégoire Marois (dep. 13 juillet 2011)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]