Paul Moreau de Tours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul Moreau de Tours
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Paul Moreau
Nationalité
Activité

Paul Moreau dit « de Tours », né le à Ivry-sur-Seine, où il meurt le , est un médecin aliéniste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hôpital de la Charité, Les Fascinées par Georges Moreau de Tours.

Fils du psychiatre Jacques-Joseph Moreau de Tours, Paul Moreau fait ses études de médecine à Paris, où il soutient en 1875 une thèse de médecine intitulée De la contagion du suicide : à propos de l'épidémie actuelle. Il suit l'enseignement de son père à l'Hôpital de la Salpêtrière, et consacre sa carrière à la psychopathologie, à la criminologie et, plus généralement, aux comportements « déviants » (selon les critères de l’époque). Il est reconnu surtout pour un ouvrage sur la pathologie de l’instinct sexuel : Des aberrations du sens génésique (1880), une des premières études à tenter une approche générale du sujet[1].

Élu membre titulaire de la Société médico-psychologique le , il en devient président en 1895. Il succède à Jules Luys comme directeur de la maison de santé d’Ivry-sur-Seine, où il meurt à 64 ans.

Il est le frère du peintre Georges Moreau de Tours (1848-1901), auteur du tableau Les fascinés de la Charité représentant Jules Luys et Gérard Encausse.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • De la contagion du suicide : à propos de l'épidémie actuelle, Paris, Parent, (lire en ligne)
  • Des troubles intellectuels dus à l'intoxication lente par le gaz oxyde de carbone, Paris, Asselin, (lire en ligne)
  • De la folie jalouse, Paris, Asselin, (lire en ligne)
  • Des pseudo-guérisons dans les maladies réputées incurables, Paris, Parent, 1877
  • De la démence dans ses rapports avec l'état normal des facultés intellectuelles et affectives, Paris, Asselin, (lire en ligne)
  • Des aberrations du sens génésique, Paris, Asselin, (lire en ligne)
  • De l'homicide commis par les enfants, Paris, Asselin, (lire en ligne)
  • Fous et bouffons, étude physiologique, psychologique et historique, Paris, Baillière, (lire en ligne)
  • De la folie chez les enfants, Paris, Baillière, (lire en ligne)
  • Les Excentriques : étude psychologique et anecdotique, Paris, Société d'éditions scientifiques, (lire en ligne)
  • Edgar Poe - Étude de psychologie morbide, Annales médico-psychologiques[2] - 1894
  • Suicides et crimes étranges, Paris, Société d'éditions scientifiques, (lire en ligne) - Réédition L'Harmattan, 2000 (ISBN 2-7384-8788-2)

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Des aberrations du sens génésique de Paul Moreau de Tours », sur www.quintes-feuilles.com, 3e trimestre 2016 (consulté le 15 octobre 2016)
  2. Disponible en ligne sur le site de la Bibliothèque interuniversitaire de médecine et d'odontologie de l'université Paris-Descartes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]