Cette page est en semi-protection longue.

Christophe Naudin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Naudin.
Christophe Naudin
Description de l'image Christophe_Naudin.jpg.
Naissance (53 ans)
Libourne (Gironde)
Nationalité Drapeau : France Française
Pays de résidence Drapeau : France France Drapeau : États-Unis États-Unis
Diplôme
doctorat de géographie + brevet de pilote professionnel
Profession
consultant, enseignant
Activité principale
criminologue
Autres activités
entrepreneur dans la sûreté des transports
Distinctions
prix Akropolis du ministère de l'Intérieur en 2005 + médaille de la ville de Paris en 2004

Christophe Naudin, né le , est un criminologue français attaché à l'université Paris II Panthéon Assas, spécialiste de la sûreté aérienne et de la criminalité identitaire.

Formation

Christophe Naudin est titulaire d'un doctorat de géographie de la Sorbonne [1], d'un DEA en géopolitique délivré par l'université de Marne-la-Vallée[réf. nécessaire] et d'une maîtrise de géographie délivré par l'université Paris-7.

Profession

Christophe Naudin enseigne les techniques de sûreté en école de police ainsi qu'au sein de la gendarmerie nationale. Il est spécialisé en imagerie radioscopique de sûreté (X ou millimétrique), détection de traces et contrôle documentaire.

En septembre 2005, 2006 et septembre 2007, il intervient « à l’université de la sécurité publique du peuple chinois (à Pékin) et à l’école supérieure de police criminelle de Shenyang pour une série d’entretiens, de conférences et de cours » en compagnie de Xavier Raufer, François Haut et Alain Bauer[2].

Il est membre permanent du General Advisory board (conseil éditorial) du journal Aviation Security International[3].

Recherches

Entre 1999 et 2012, il est chargé de cours au DRMCC (département de recherche sur les menaces criminelles contemporaines), département de l'institut de criminologie de Paris de l'université Paris-II dirigé par François Haut et de Xavier Raufer. Selon Pierre Rimbert, « ce centre est une simple association hébergée par l’université[4]. »

Depuis 2006, il est directeur de mémoire pour les élèves-officiers de l'EOGN (École des officiers de la gendarmerie nationale) à Melun. Il est également enseignant pour le cursus des enquêteurs privés à l'université Paris-2 de Melun.

Ses recherches concernent principalement, les menaces aériennes (drones et cyber-attaques, l'anthropologie de l'identité, la biométrie multimodale ainsi que les techniques de sûreté en imagerie et l'identification des personnes.

Sécurité et sûreté aérienne

Tests opérationnels en sûreté

En se basant sur les expériences des Red-Team de l'administration américaine, il est le premier à conduire des tests de sûreté en 2003 et 2005 dans les aéroports français à la demande du député Charles de Courson (UDF)[5], tests qui sont désormais reproduits régulièrement par la police ou par les douanes pour évaluer la perméabilité des aéroports.

En mai 2010, il est interviewé au cours de l'émission Temps présent de la TSR (Télévision suisse romande)[6].

En décembre 2011, il conduit des tests scientifiques de sûreté sur l'aéroport de Charleroi (South Brussels Charleroi Aiport) pour étudier sur dix groupes d'agents (90 personnes), leur « process » de travail. En fait, il s'agit pour le gestionnaire de l’aéroport de faire diminuer le taux d'ouvertures inutiles des bagages, qui ralentissent le traitement des passagers.

En janvier 2012, Christophe Naudin a organisé un colloque à l'Assemblée nationale, sous le patronage de Thierry Mariani, ministre chargé des transports, un colloque intitulé « forces et faiblesses de la sûreté aéroportuaire en France »[7].

Survol des centrales nucléaires par des drones

Christophe Naudin a estimé que le survol des centrales nucléaires françaises par des drones en octobre 2014 ne présentait aucun danger réel, tant en termes d'atteinte aux structures des installations nucléaires qu'en termes de renseignement aérien[8]. Opposé à Yannick Rousselet, chargé des questions nucléaires auprès de Greenpeace, Il a exposé le fait que la charge de transport d'un drone était très faible et qu'elle ne permettait pas le transport d'une charge explosive significative susceptible de détruire une partie protégée d'une centrale nucléaire[9]. Il a estimé que les survols de ces derniers jours étaient probablement le fait d'une organisation structurée et organisée, étant donné les besoins en coordination indispensables à la mise en place d'une telle opération, sans parler de moyens financiers non négligeables. En revanche, il a souligné le fait que les menaces liées aux drones offensifs était une préoccupation pour l'avenir[10] proche et qu'il faudrait travailler sur ce sujet pour prendre en compte les moyens de défense à mettre en œuvre en détection (moyens radars), ainsi que de neutralisation en plein vol[11]. Selon Christophe Naudin, le phénomène des survols de centrales nucléaires par des drones est certainement lié à une tentative de défiance ou de confrontation à l'État et s'apparente à une opération de communication destinée à faire peur aux Français.

Vol MH17

Le 17 juillet 2014, à l'occasion du crash du B777-200 de la Malaysian Airlines, il est l'un des premiers experts à défendre l'hypothèse de l'attentat au missile Sol-Air longue portée, haute vitesse, autoguidé[réf. nécessaire]. Quelques heures plus tard, les autorités américaines par la voix du vice président Joe Biden, confirment avoir obtenu des traces radar d'un missile sol-air ou Air-Air[réf. nécessaire].

Affaire dite Air Cocaïne

L'affaire « Air Cocaïne » a éclaté le 20 mars 2013 avec la découverte de 700 kg de cocaïne à bord d'un Falcon 50 s'apprêtant à décoller de République dominicaine. En mai 2014, Christophe Naudin publie une lettre ouverte intitulée « J'accuse » adressée au président de la République dominicaine, Danilo Medina, lui reprochant de « ne pas intervenir et d'autoriser officiellement un déni de justice[12],[13]. »

En juillet 2015, Christophe Naudin a témoigné au tribunal de Saint-Domingue comme expert en sûreté dans le cadre de la défense de Pascal Fauret et Bruno Odos[14] dans l'affaire Air Cocaïne. À cette occasion, il a réaffirmé devant les juges dominicains qu'il n'appartenait pas aux équipages aériens de contrôler le contenu des bagages transportés dans le cadre d'un vol commercial conformément à la réglementation internationale.

Le 28 octobre 2015, Christophe Naudin revendique avoir organisé la partie opérationnelle de l'exfiltration des deux pilotes, Pascal Fauret et Bruno Odos, hors de République dominicaine. Il explique avoir pu compter sur l'aide d'“« une dizaine » de personnes ont participé à l'opération, « beaucoup d'anciens marins » et « quelques autres militaires » qui « viennent plutôt du corps de l'aéronautique »[15].”

Le 22 novembre 2015, un mandat d'arrêt international est lancé par les autorités judiciaires dominicaines contre Christophe Naudin, Pierre Malinowski et le député européen Aymeric Chauprade pour leur participation présumée à l'évasion des deux pilotes français condamnés dans l'affaire[16]. Le 4 février 2016, Christophe Naudin est arrêté en Égypte[17].

Criminalité identitaire

Biométrie

Fervent partisan de la société biométrique[18][réf. à confirmer], il soutient le projet de Catherine Vautrin, vice-présidente de l'Assemblée nationale, qui veut créer un délit d'usurpation d'identité dans le cadre de la LOPSI (Loi sur la sécurité Intérieure).[réf. nécessaire]

Il défend le concept d'« identification biométrique a très longue distance » (IBATLD), dispositif qui repose sur l'identification la surveillance, et le suivi de tous les combattants ou personnes dans les zones désertiques, depuis un drone[19][réf. à confirmer].

Critiques

Critiques à propos de son expertise lors d'accidents aéronautiques

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Dans l'affaire du vol MH370 de la Malaysia Airlines, il déclare improbable l'appartenance d'un débris retrouvé le 29 juillet 2015 sur une plage de l’île de la Réunion près de Saint-André au B777 disparu. Il pensait qu'il s'agissait certainement d'un morceau d'aile appartenant à un PA23 Piper Aztec perdu en mer en 2010[20].

Le lendemain au vu de nouvelles informations rendues publiques, il admet que le débris est bien un flaperon de Boeing 777, mais fait observer que seules des analyses complémentaires pourront confirmer qu'il s'agit bien d'un débris de l'appareil ayant assuré le vol MH 370[21].

Il a critiqué a de nombreuses reprises la trop grande médiatisation faite sur cette découverte qui selon lui n'apportera pas ou peu d'éléments permettant de localiser l'épave. Mise à part la portée symbolique du débris qui matérialise la mort inéluctable des victimes, le flaperon de B777 ne devrait pas nous apprendre grand chose, si ce n'est la façon dont l'avion s'est écrasé en mer après les expertises métallurgiques faites à la DGA[22][pertinence contestée].

Critiques à propos de son expertise sur l'usurpation d'identité

Christophe Naudin a été sévèrement critiqué et mis en défaut par la journaliste Élise Lucet dans un reportage télévisé intitulé Cash Investigation : le business de la peur diffusé le 21 septembre 2015 sur France 2, à propos d'une étude [23] du Crédoc parue en 2009 et financée par une société commerciale américaine de broyeuses à papier affirmant que « plus de 210 000 personnes sont victimes d'une usurpation d'identité chaque année en France »[24] alors que les chiffres officiels de la police ne recensent que 10 997 victimes, soit 20 fois moins.

Soutenant encore fermement ce chiffre et cette étude de 2009, Christophe Naudin reconnaît avoir perçu de l'argent de la part de cette société privée pour avoir participé à la méthodologie de l'enquête (2 000 euros par an)[25]. Il nie néanmoins un conflit d'intérêt.

Publications

Livres

  • Alias, le nouvel empire des crimes d'identité, éditions La Table ronde, février 2005
  • Sûreté aérienne, la grande illusion, éditions La Table ronde, mars 2007
  • Histoire de l'identité individuelle - d'hier et de demain, éditions Ellipses, 2009
  • Sûreté mode d'emploi. Tome 1 - De l'imagerie radioscopique à la détection de traces, tome 2 - De de la connaissance théorique à la mise en pratique empirique, éditions Ellipses, 2011

Articles

  • Défense nationale no 3 : « Fausse identité, nouvelle menace stratégique ? » 2005
  • Cahier de la sécurité no 6 - INHES, Cybercriminalité identitaire, sept.-décembre 2008
  • Outre Terre no 23 : « Union pour la Méditerranée contre Al-Qaïda », 2009
  • Défense nationale no 12 : « Identité et défense : vulnérabilité d'hier, atout stratégique de demain ? », novembre 2009
  • Aviation Security International[26] volume 20 - issue 5, « Personnel view on aviation security », octobre 2014

Notes et références

  1. Doctorat de géographie de l'école doctorale no 7 délivré par l'université Paris IV - Paris Sorbonne. Sa thèse de géographie « disponible sur theses.fr »intitulée "Géopolitique identitaire : le grand défi du 21e siècle", a été dirigée par le professeur Michel Korinman. Son jury de thèse était présidé par le recteur Gérard-François Dumont.
  2. « Nouvelles du MCC » juin 2005
  3. (en) « page 5 de chaque numéro », sur www.asi-mag.com Aviation Security International,‎ (consulté le 9 novembre 2014)
  4. Le monde diplomatique, février 2001
  5. http://www.ladepeche.fr/article/2004/06/16/261282-Surete-des-aeroports-un-rapport-inquietant.html
  6. http://www.tsr.ch/emissions/temps-present/societe-moeurs/1774021-aeroport-sous-tension.html il s'exprime à partir de 36
  7. http://www.lepoint.fr/societe/surete-aeroportuaire-le-ras-le-bol-des-navigants-10-01-2012-1417453_23.php
  8. http://rmc.bfmtv.com/point-de-vue/survols-de-drones-faut-il-renforcer-la-securite-des-centrales-nucleaires-641310.html
  9. http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-3/soir-3/jt-grand-soir-3-lundi-3-novembre-2014_730081.html
  10. http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/20/1975677-attentat-drone-menace-prise-tres-serieux.html
  11. http://www.bfmtv.com/societe/survols-de-centrales-nucleaires-les-drones-sont-ils-une-menace-844287.html
  12. Administrateur, « J'accuse », sur www.apna.asso.fr (consulté le 14 septembre 2015)
  13. (es) « Atribuye a Medina responsabilidad en la prisión de dos pilotos franceses acusados de narcotráfico » (consulté le 14 septembre 2015)
  14. https://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Justice/Fait-divers/Stupefiants/Proces-Air-Cocaine-prolonge-jusqu-a-la-mi-aout
  15. VIDÉO. « Air Cocaïne : un expert aérien revendique avoir organisé l'“opération de sauvetage” des pilotes », Huffington Post, 28 octobre 2015
  16. (fr) « Air Cocaïne : mandat d'arrêt contre trois Français dont Aymeric Chauprade », sur www.europe1.fr (consulté le 24 novembre 2015)
  17. http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/affaire-air-cocaine-un-francais-ayant-participe-l-evasion-des-pilots-arrete-en-egypte-764121
  18. Déclaration au lancement CSFRS (Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégique), première assises, École militaire Paris, 30 juin 2010.
  19. Voir Défense nationale no 12
  20. http://www.linfo.re/la-reunion/societe/674052-christophe-naudin-je-ne-crois-pas-que-c-est-un-morceau-de-l-avion-de-la-malaysia-airlines-mais-d'un-petit-avion
  21. http://www.linfo.re/la-reunion/societe/674134-christophe-naudin-je-pensais-que-l-on-ne-retrouverait-jamais-cet-avion
  22. https://www.youtube.com/watch?v=xXI_0wqH57A
  23. https://protegezvotreidentite.files.wordpress.com/2009/11/credoc-usurpation-didentite-en-france.pdf
  24. http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/10/06/l-usurpation-d-identite-touche-plus-de-210-000-francais-chaque-annee_1249862_3224.html
  25. http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-lundi-21-septembre-2015_1083961.html
  26. (en) « Aviation security », sur Aviation security International,‎ (consulté le 9 novembre 2014)