Claude Balier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claude Balier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 87 ans)
CourbevoieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

Claude Balier à Fécamp et mort [1] à Courbevoie[2], est un psychiatre, psychogériatre, psychiatre ayant exercé en milieu pénitentiaire et psychanalyste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Né à Fécamp, il est atteint d'asthme qui entraîna son placement en internat près de la mer et loin de sa mère, dans des circonstances dont il parle dans ses réflexions psychanalytiques sur l'asthme.

Il a fait ses études de médecine à Rouen peu après la Deuxième Guerre mondiale ; il y rencontre Philippe Paumelle, qui créera plus tard l'Association du secteur psychiatrique du 13e arrondissement de Paris.

Il fait son internat des hôpitaux dans une période marquée par l'influence de la psychanalyse et l'engagement communiste de nombre de psychiatres voulant transformer l'hôpital psychiatrique pour l'humaniser.

C'est à 39 ans qu'il se lance dans la formation analytique au sein de la Société psychanalytique de Paris avec comme analyste Evelyne Kestemberg, cure qui lui permettra notamment de se débarrasser définitivement de son asthme[réf. nécessaire].

Il s'est installé à Paris où il travaille comme gérontopsychiatre dans le 13e arrondissement et comme psychanalyste, il rencontre des analystes connus qui l'influenceront, notamment Serge Lebovici et René Diatkine.

En 1999, il reçoit le prix Maurice-Bouvet[3].

Psychiatre des hôpitaux à Grenoble[modifier | modifier le code]

C'est dans les années 1970 qu'il vient s'installer à Grenoble comme psychiatre des hôpitaux exerçant en prison (maison d'arrêt de Varces-Grenoble) où son travail clinique, théorique et comme formateur, contribuera à lui donner une renommée en matière de violence, de conduites délinquantes, etc.[4].

Bibliographie de[modifier | modifier le code]

Bibliographie sur[modifier | modifier le code]

  • Véronique Lemaître : Rencontre avec Claude Balier. La violence de vivre., Ed.: Erès, 2007, (ISBN 274920724X)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Ciavaldini, Association pour la Recherche et le Traitement des Auteurs d'Agressions Sexuelles, « Claude Balier, psychiatre et psychanalyste », sur http://www.artaas.org (consulté le )
  2. Insee, « Acte de décès de Claude Charles Alexandre Balier », sur MatchID
  3. « Lauréats des prix Maurice Bouvet - Société Psychanalytique de Paris », sur Société Psychanalytique de Paris (consulté le ).
  4. Sur Claude Balier