Dan Franck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dan Franck
Naissance (68 ans)
Paris, France
Activité principale
Distinctions

Prix Renaudot (1991)

EuroFipa (2016) Chevalier des Arts et des Lettres
Auteur

Œuvres principales

Dan Franck, né le à Paris, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études en sociologie à la Sorbonne, il se met à l'écriture[1] et reçoit le prix du premier roman en 1980 pour Les Calendes grecques[2], puis le prix Renaudot en 1991 pour La Séparation, « une confession impudique et discrète, comme un constat, constat d'échec d'une génération, celle qui avait 20 ans en 1968 et n'a pas su faire mieux que la précédente »[3].

Il a trois enfants : Simon, Nathan, Lili.

Il écrit aussi en collaboration avec d'autres auteurs tels que Enki Bilal ou Jean Vautrin, avec lequel il a conçu la série de romans Les Aventures de Boro, reporter photographe. Romancier, essayiste, scénariste pour le cinéma et la télévision[4], il a également travaillé en tant que prête-plume pour 62 ouvrages[1] et a publié quelques ouvrages sous le pseudonyme de Marc Kajanef (qui combine les noms de famille de Dan Franck et de Pierre Ajame).

Il soutient François Hollande, le candidat PS à l'élection présidentielle de 2012[5].

Le 30 novembre 2015, il est parmi les signataires de l'Appel des 58 : « Nous manifesterons pendant l'état d'urgence »[6],[7].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Scénarios[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Les Calendes grecques,Calmann-Lévy, 1980 - Prix du Premier roman 1980
  • Apolline, Stock, 1982
  • La Dame du Soir, Mercure de France, 1984
  • Les Adieux, Flammarion, 1987
  • Le Cimetière des fous, Flammarion, 1989
  • La Séparation Seuil, 1991 - prix Renaudot 1991
  • Une jeune fille, Seuil, 1994
  • Nu couché, Seuil, 1998
  • Un siècle d’amour, vol. 1 en collaboration avec Enki Bilal, Fayard, 1999
  • Les Enfants, Grasset, 2003 - Prix des romancières 2003
  • Roman nègre, Grasset, 2008
  • Un siècle d’amour, vol. 2, en collaboration avec Enki Bilal, Fayard-Casterman, 2010
  • Les Champs de bataille, Grasset, 2012
  • La Société, Grasset, 2014
  • Scénario, Grasset, 2018
  • Le vol de la Joconde, Grasset, 2019

Dan Franck a également publié en collaboration avec Jean Vautrin Les Aventures de Boro, reporter photographe (8 vol.) :

  • La Dame de Berlin, Fayard, 1987
  • Le Temps des cerises, Fayard, 1990
  • Les Noces de Guernica, Fayard, 1994
  • Mademoiselle Chat, Fayard, 1996
  • Boro s’en va-t-en guerre, Fayard, 2000
  • Cher Boro, Fayard, 2005
  • La Fête à Boro, Fayard, 2007
  • La Dame de Jérusalem, Fayard, 2009

Récits historiques et essais[modifier | modifier le code]

Sous le pseudonyme de Marc Kajanef
Sous son propre nom
  • Le Petit Livre de l'orchestre et de ses instruments, Points, 1993
  • Tabac, Mille et une Nuits, Seuil, 1995
  • Journal d’une victoire, en collaboration avec Zinédine Zidane, Robert Laffont-Plon, 2000
  • Les Carnets de la Californie (texte sur Picasso), Le Cercle d’art, 2000
  • Les Années Montmartre, Mengès, 2007
  • La trilogie Les Aventuriers de l'Art moderne (publiée en un seul volume sous le titre Le Temps des bohèmes, Grasset, 2015) :
    • Bohèmes, Les Aventuriers de l’Art moderne (1900-1930), Calmann-Lévy, 1998
    • Libertad ! Les Aventuriers de l’Art moderne (1931-1939), Grasset, 2004
    • Minuit : Les Aventuriers de l’Art moderne (1940-1945), Grasset, 2010

Autres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le Monde 2013.
  2. Le Monde 2013.
  3. Coppermann 1991.
  4. Lepape 1991.
  5. « Les "hollandais" de la culture. Ces artistes qui le soutiennent », Le Figaro, encart « Le Figaro et vous », jeudi 10 mai 2012, page 32.
  6. Collectif, « L'appel des 58 : « Nous manifesterons pendant l'état d'urgence » », Club de Mediapart,‎ (lire en ligne).
  7. AFP, « État d'urgence : 58 personnalités revendiquent la liberté de manifester », Le Point,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]