Misère sexuelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La misère sexuelle est la situation d’une personne qui a très peu de relations sexuelles[1] et qui en souffre.

Pour le chercheur en sciences sociales Alain Giami : « la misère sexuelle consiste principalement dans l’absence ou la faiblesse de vie sexuelle non reproductive. »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kamel Daoud, « Opinion | La misère sexuelle du monde arabe », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  2. Alain Giami, « Misère, répression et libération sexuelles », Mouvements, vol. no20, no 2,‎ , p. 23–29 (ISSN 1291-6412, DOI 10.3917/mouv.020.0023, lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Giami, « Misère, répression et libération sexuelles », Mouvements, vol. 20, no 2,‎ , p. 23–29 (ISSN 1291-6412, DOI 10.3917/mouv.020.0023, lire en ligne)
  • Nicolas Oppenchaim, Dolorès Pourette, Erwan Le Méner et Anne Laporte, « Sexualité et relations affectives des personnes sans domicile fixe. Entre contraintes sociales et parcours biographiques, Abstract », Sociologie, vol. 1, no 3,‎ , p. 375–391 (ISSN 2108-8845, DOI 10.3917/socio.003.0375, lire en ligne)