Position du chevauchement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Chevauchement femme de face / Position d'Andromaque. Sculpture provenant de Pompéi et exposé au Musée archéologique national de Naples.
Peinture d'une variante, par Achille Devéria (1800-1857).

La position du chevauchement est une position sexuelle où l'un des partenaires chevauche l'autre. Il en existe plusieurs variantes ; elles permettent toutes la pénétration vaginale, et certaines la pénétration anale.

Avec partenaires de sexes différents[modifier | modifier le code]

Quand la femme est allongée de face sur son partenaire, les deux corps sont entièrement en contact, offrant de larges possibilités d'échanges de caresses, de baisers et de mots doux. Cette position donne à la femme le loisir de s'abandonner dans les bras de son partenaire. Quand la femme se dresse, son buste face à l'homme, elle a tout le loisir de se montrer. Dans ces positions, la femme contrôle la profondeur et le rythme de la pénétration.

Elle est, avec la position du missionnaire, la position la plus pratique lors d'un premier rapport[1].

Les variantes[modifier | modifier le code]

  • La femme peut se tourner vers la tête de l'homme et s'enfoncer sur le pénis en s'accroupissant. Elle peut aller jusqu'à s'allonger et ainsi former une position du missionnaire à l'envers.
  • Elle peut aussi se mettre assise de face (« position d'Andromaque » ou « position du duc d'Aumale »). Par antiphrase, Forberg appelle cette position le « cheval d'Hector » (ce dernier étant l'époux d'Andromaque).
  • La femme peut tourner le dos à son partenaire et s'enfoncer sur le pénis (« position de la balançoire », « position de l'Arétin » ou encore du « cheval renversé », ou reverse cowgirl en anglais. On y fait aussi référence dans Dirty Sexy Money sous le nom de « position du banquier italien »). Dans ce cas, elle peut soit s'asseoir sur lui en s'appuyant sur ses pieds, soit s'agenouiller de part et d'autre des hanches de son partenaire.
  • L'homme peut se redresser légèrement et la femme se laisser tomber en arrière, tous deux s'appuyant sur leur bras, cette variante permet d'effectuer des mouvements circulaires (« position union du papillon » ou « position de la voie inclinée »).
  • Parmi les variantes la femme peut s'asseoir en amazone sur l'homme. La femme est ainsi assise sur une seule des cuisses de l'homme.
  • Les positions de chevauchement peuvent être effectuées lorsque l'homme est assis, la femme venant s'asseoir par dessus.

Mythologie[modifier | modifier le code]

Dans la tradition juive, notamment dans l'Alphabet de Ben Sira, Lilith aurait voulu assumer la position du chevauchement avec Adam[2],[3], mais elle fut bientôt réprouvée et remplacée par Ève.

Le nom de la « position d'Andromaque » souvent associée au chevauchement est issue d'une épigramme du poète latin Martial évoquant Andromaque, l'épouse d'Hector de Troie : « Les esclaves phrygiens se masturbaient derrière la porte, quand l’épouse d'Hector chevauchait son mari. »[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les positions de la première fois », sur edusex.fr (consulté le 1er novembre 2015)
  2. Alan Humm: "The Story of Lilith: The Alphabet of ben Sira Question #5 (23a-b)"
  3. Janet Howe Gaines: "Lilith: Seductress, Heroine or Murderer?" Biblical Archaeology Society, 09/04/2012.
  4. Martial, Livre XI, épigramme CIV (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :