Ureaplasma urealyticum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ureaplasma urealyticum est une espèce de bactérie trouvée dans l’appareil urogénital et le rhinopharynx de l’être humain. Elle fait partie des mycoplasmes génitaux au même titre que Mycoplasma genitalium ou Mycoplasma hominis mais peut être clairement pathogène contrairement à ces deux derniers.

Pathogénie[modifier | modifier le code]

Selon la concentration des colonies présentes dans le tractus génito-urinaire du sujet, U. urealyticum peut être à l'origine d'urétrite et de prostatite chez l'homme, de cervicite et de salpingite chez la femme. Il peut être aussi à l'origine de complications de la grossesse (chorio-amniotite, prématurité). U. urealyticum est un saprophyte du tractus génital s'il y est présent en faible quantité.

Traitement[modifier | modifier le code]

Espèce sensible aux macrolides et cyclines et résistante naturellement aux pénicillines et sulfamides.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Maurice C. Shepard, Carl D. Lunceford, Denys K. Ford, Robert H. Purcell, David Taylor-Robinson, Shmuel Razin et Finn T. Black, « Ureaplasma urealyticum gen. nov., sp. nov.: Proposed Nomenclature for the Human T (T-Strain) Mycoplasmas », International Journal of Systematic Bacteriology, vol. 24, no 2,‎ , p. 160–171 (ISSN 0020-7713 et 1465-2102, DOI 10.1099/00207713-24-2-160, lire en ligne, consulté le 13 décembre 2020)

Références biologiques[modifier | modifier le code]